www.archive-org-2013.com » ORG » Q » QUARANTE-DEUX

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 1235 . Archive date: 2013-12.

  • Title: François Rouiller : dessins SF | Quarante-Deux/la Galerie virtuelle
    Descriptive info: rouiller.. Quarante-Deux : la Galerie virtuelle.. François Rouiller : dessins de.. fr/gvfr.. :.. ››.. ›› François Rouiller.. François Rouiller est l'illustrateur attitré des publications de l'AMDA, l'association qui veille à la bonne santé de la.. Maison d'ailleurs.. , le musée-bibliothèque sur l'anticipation scientifique fondé à Yverdon par Pierre Versins au millénaire dernier.. Ses dessins plus récents — qu'on ne verra donc pas ici — ont été réunis dans le recueil.. Après-demains.. ,  ...   fiction.. , une étude sur drogue et toxicomanie dans les textes de Science-Fiction, sortie en 2002 également chez Encrage.. Lui écrire.. ….. Dessins à l'encre pour divers journaux, fanzines, manifestations, etc.. vignettes 1.. vignettes 2.. 1982 à 1989.. 1990.. 1991.. 1992.. 1993 à 1995.. divers sans date.. Sections.. Les dessins de Science-Fiction de François Rouiller, présentés par Quarante-Deux.. 22 juillet 2012.. 6 août 2013.. (création : 19 juillet 1995).. org/la_Galerie_virtuelle/Francois_Rouiller.. Greg Egan..

    Original link path: /la_Galerie_virtuelle/Francois_Rouiller/
    Open archive

  • Title: Michel Jeury : intégrale des nouvelles | Quarante-Deux/les Récits de l'espace
    Descriptive info: jeury.. Quarante-Deux : les Récits de l'espace.. Michel Jeury : intégrale des nouvelles.. fr/remj.. ›› Michel Jeury.. Michel Jeury est né le 23 janvier 1934 à Razac d'Eymet en Dordogne.. Si les romans de Science-Fiction de Michel Jeury, l'un des principaux écrivains français du genre, sont en principe disponibles en librairie, il n'en est pas de même de ses nouvelles, plus d'une centaine éparpillées dans différents supports très peu accessibles.. (1).. Pourtant, elles sont indispensables à la bonne connaissance de son œuvre en particulier et de la Science-Fiction française en général ; on les trouvera donc en texte intégral ci-dessous, agrémentées de quelques articles.. Ce constat a perdu un peu de sa pertinence en décembre 2008 à l'occasion de la parution du recueil.. la Vallée du temps profond.. , qui en présente un petit échantillon représentatif.. ↑.. la Conspiration des Trois-Noms.. : intégrale des nouvelles.. 1958.. Mort d'un salaud.. Nouvelles.. 3 (anthologie sous la responsabilité de Françoise Mallet-Joris ; France › Paris : René Julliard, premier trimestre (4 février)).. 1960.. le Snant n'est pas la mort.. Fiction.. , nº 84, novembre.. Sous le pseudonyme d'Albert Higon.. 1961.. Contact avec le Yarg.. Ailleurs.. , [1.. re.. série], nº 38 hors-série 5, novembre.. 1974.. Ouragan sur le secrétaire d'État.. , nº 246, juin.. le Rendez-vous du sud.. , nº 248, août.. Vers la haute tour.. Horizons du fantastique.. , nº 29, troisième trimestre (12 septembre).. Simulateur ! Simulateur !.. , nº 250, octobre.. les Vierges de Borajuna.. , nº 30, quatrième trimestre.. 1975.. l'Envoyé de la planète grise.. , nº 254, février.. Avec Katia Alexandre.. la Poudre jaune du temps.. , nº 255, mars.. les Maraudeurs galactiques.. le Popilius.. , nº 3, [30 avril], publié à l'occasion du deuxième congrès national de la Science-Fiction française, Angoulême, 28 avril-4 mai.. Infiction 1.. Nyarlathotep.. , nº 10, deuxième trimestre.. Recrutement spécial.. Chroniques terriennes.. , nº 1, deuxième trimestre.. Ève et l'oiseau blanc.. , nº 5, [2 mai], publié à l'occasion du deuxième congrès national de la Science-Fiction française, Angoulême, 28 avril-4 mai.. les Transpondus.. les Soleils noirs d'Arcadie.. (anthologie sous la responsabilité de Daniel Walther ; France › Paris : Opta › Nébula › [2], deuxième trimestre (27 mai)).. … Et la bulle éclata.. Argon.. , nº 2, mai.. les Serviteurs de la Ville.. , nº 257, mai.. Donne-nous l'oubli, Domelia.. Galaxie.. , [2.. e.. série], nº 133, juin.. la Fille seule au cœur de la ville.. Fantasmagoria.. , nº 1 [.. Spirale.. , nº 1], juin, publié à l'occasion du festival de Science-Fiction de Salon-de-Provence, 27 juin-6 juillet.. la Fête du changement.. Utopies 75.. (anthologie sous la responsabilité anonyme de Michel Jeury ; France › Paris : Robert Laffont › Ailleurs et demain, troisième trimestre (16 juillet)).. les Maîtres des jardins.. Dédale.. 1 (anthologie sous la responsabilité d'Henry-Luc Planchat ; Belgique › Verviers : Marabout › Bibliothèque Marabout/Science-Fiction › 521).. la Trentième séance.. , nº 7.. 1976.. la Guerre et mon amour.. Mourir au futur.. (anthologie sous la responsabilité de Philippe R.. Hupp ; France › Paris : Union Générale d'Éditions › 10|18 › 1048, deuxième trimestre (11 mars)).. la Sonate d'un autre monde.. Univers.. 05, juin (France › Paris : J'ai lu › 665, 20 mai).. un Jour torride.. Retour à la Terre.. 2 (anthologie sous la responsabilité de Jean-Pierre Andrevon ; France › Paris : Denoël › Présence du futur › 216, deuxième trimestre (31 mai)).. Qui joue ? Qui meurt ?.. , nº 270, juin.. Composé de : "la Mémoire et les flammes" (Katia Alexandre) ; "les Portes fermées" (Christine Renard) ; "le Pays d'horizon" (Michel Jeury).. la Disparition du conseiller Wordy.. , nº 4, juin-juillet.. Jupiter et les cadres.. Leodium SF.. , nº 5.. 76, 9 juillet, publié à l'occasion de la septième convention nationale belge de Science-Fiction, Liège, 9-25 juillet.. Première version de : ".. le Projet des Nains blancs.. ".. Pauvre Chicon.. Dimension 5.. , nº 4, novembre-décembre.. les Chiens de l'espace.. 2 (anthologie sous la responsabilité d'Henry-Luc Planchat ; Belgique › Verviers : Marabout › Bibliothèque Marabout/Science-Fiction › 559).. le Temps des masques.. Femmes au futur.. (anthologie sous la responsabilité de Marianne Leconte ; Belgique › Verviers : Marabout › Bibliothèque Marabout/Science-Fiction › 598).. En tant que Katia Alexandre.. l'Usine et le château.. Science-Fiction magazine.. , nº 2.. 1977.. les Enchaînés.. les Moyens de communication de masse.. /.. Mouvance.. [1] (anthologie sous la responsabilité de Raymond Milési Bernard Stephan ; France › Metz : l'Aube enclavée, premier trimestre).. Voici les coupables.. programme du quatrième congrès national de la Science-Fiction française, Limoges, 16-22 mai.. l'Armée rouge contre les utopistes.. Planète socialiste.. (anthologie sous la responsabilité anonyme de Michel Jeury : Suisse › Yverdon : Kesselring › Ici et maintenant, troisième trimestre (juillet)).. Vivre le temps.. 10, septembre (France › Paris : J'ai lu › 769, troisième trimestre (5 août)).. l'Adieu aux lucioles.. Toxicofuturis.. , nº 283.. bis.. (anthologie sous la responsabilité de Michel Demuth ; France › Paris : Opta › Fiction spécial › 28, troisième trimestre (août)).. la Mémoire de l'Éden.. , nº 284, octobre.. le Chêne et les glands.. Fluide glacial.. , nº 17, novembre.. Dragon isolator.. le Caméléon déshydraté.. , nº 3, novembre.. la Dernière  ...   Kickaha.. les Autos sauvages.. (anthologie sous la responsabilité de Christian Grenier ; France › Paris : Gallimard › Folio junior Science-Fiction › 14, mai (7 mai)).. le Compagnon du paysan.. l'Habitant des étoiles.. (anthologie sous la responsabilité de Christian Grenier ; France › Paris : Gallimard › Folio junior Science-Fiction › 18, mai (17 mai)).. le Monde dimanche.. , supplément à.. le Monde.. , nº 12625, 1-2 septembre.. le Jour des Étoiles.. , nº 5, octobre.. 1986.. le Cimetière des éléphants de la planète Cinéma.. la Vie du rail.. , nº 2053, 17 juillet.. 1987.. Slombo première.. Nemo.. , nº 2, janvier-mars.. OPA mon amour.. le Journal des finances.. , hors-série spécial 120.. anniversaire, [octobre].. Seuls au Monde.. catalogue de la librairie.. , nº 20, décembre.. l'Or des rayons.. (anthologie sous la responsabilité de Monique Douan ; France › Lille : Andromède, [1987]).. 1988.. Machine donne !.. 1988 (anthologie sous la responsabilité de Pierre K.. Rey ; France › Paris : J'ai lu › 2354, mars (15 mars)).. 1994.. Chez soi.. Nouvelles des Cévennes.. (anthologie sous la responsabilité d'Auguste Roustan ; France › Paris : Robert Laffont, mai).. 1996.. Rêver, peut-être.. Univers interactif.. , nº 7, février-mars.. la Bonne étoile.. Galaxies.. , nº 3, décembre.. Noël dans la forêt du destin.. 1997.. le Maître d'école et les anges.. Histoires de Noël.. (anthologie sous responsabilité anonyme ; France › Paris : France loisirs, août).. 1998.. l'Ange de la forêt.. Contes et légendes du Périgord.. (recueil ; France › Paris : Nathan).. Avec Dany Jeury.. la Belle et le magicien.. la Bergère et le lébérou.. le Coulobre.. la Dame blanche.. le Meunier et l'Enfer.. les Mille et un châteaux.. l'Ogre et le charbonnier.. la Queue du Diable.. Riquette et le cèpe enchanté.. le Sortilège de la Margot.. 1999.. les Envoyés de l'an 2000.. Contes et légendes de l'an 2000.. (anthologie sous la responsabilité d'Élisabeth Gilles Sebaoun ; France › Paris : Nathan, décembre).. 2001.. Escale.. Escales.. 2002 (anthologie sous la responsabilité d'André François Ruaud ; France › Paris : Fleuve noir, 2001, non paru).. Publication abandonnée en raison du changement de direction littéraire chez l'éditeur.. Icares.. 2004 (anthologie sous la responsabilité de Richard Comballot ; France › Paris : Mnémos › Icares, novembre 2003).. 2002.. le Blé et les colchiques.. Sud-ouest.. , nº 17981, 6 août, sous le titre de : "la Saison des colchiques".. (Alain Sprauel ; France › Gisors : le Boisgeloup, 11 décembre 2010).. 2005.. Ève, à tout jamais.. la Machine à remonter les rêves.. (anthologie sous la responsabilité de Richard Comballot Johan Heliot ; France › Paris : Mnémos › Icares SF, mars).. la Source rouge.. Bifrost.. , nº 39, juillet.. la Cévenne des tempêtes.. Causses Cévennes.. , nº 20/3, août-octobre.. 2006.. le Bonheur en Cévennes en 2155.. Visas pour le Gard.. (anthologie graphique sous la responsabilité de Serge Velay ; France › Vauvert : Au diable vauvert, mai).. Publié avec le concours du Conseil général du Gard.. 2007.. Allons voir si la rose.. (recueil sous la responsabilité de Richard Comballot ; France › Lyon : les Moutons électriques, décembre).. Elle elle elle.. 2010.. Ceux d'après.. série], nº 9/51, été.. le Cinquième horizon.. Escales en utopie.. (recueil sous la responsabilité anonyme de Laurent Genefort Richard Comballot ; France › Paris : Bragelonne › les Trésors de la SF, août).. l'Adieu aux enfants étranges.. (Alain Sprauel ; France › Gisors : le Boisgeloup, 11 décembre).. Adieu Marilyn.. Utopies 85.. (anthologie sous la responsabilité de Philippe Curval Michel Jeury ; France › Paris : Robert Laffont › Ailleurs et demain, 1985, non paru).. Sommaire définitif refusé par Gérard Klein.. 2013.. Colomb dans la nuit.. série], nº 22/64, mars.. l'Adieu à la verte prairie.. (France › Issigeac : les Amis de Michel Jeury › Entre futurs et terroirs › 1, mai).. Inédits sur papier.. série], nº 3, 1982, non paru.. Slombo.. Utopies 91.. (anthologie sous la responsabilité d'Ellen Herzfeld Dominique Martel ; France › Paris : Robert Laffont › Ailleurs et demain, 1991, non paru).. Première sélection refusée par Gérard Klein.. la Soucoupe du jugement.. Début des années 80.. les Tanganautes.. prévu début 1980 pour.. qui aurait ainsi publié en avant-première et sous forme de nouvelle une version différente du début de la troisième partie du roman.. les Yeux géants.. Cependant, ce fanzine ayant, comme c'est la tradition, pris du retard, son numéro 7 n'a paru qu'en mars-mai 1980, après la sortie dudit roman (10 mars 1980), et n'a de plus pas été un spécial Jeury comme annoncé.. Le dossier a été repoussé au numéro 9, septembre-novembre 1980, contenant un autre inédit, ".. les Yeux d'.. Arlequin.. sont ouverts.. Avec Sylvie Lainé.. À propos de….. Philippe Curval :.. Jusqu'au bout et au-delà avec Michel Jeury.. entretien :.. série], nº 5, novembre 1978.. Michel Jeury :.. Esquisse pour une biographie sommaire.. avant-propos autobiographique à :.. (recueil sous la responsabilité de Gérard Klein ; France › Paris : Presses.. Pocket.. › le Livre d'or de la Science-Fiction › 5133, mars 1982).. Gérard Klein :.. une Vue sur l'Histoire.. préface à :.. section Michel Jeury.. tout Quarante-Deux.. Intégrale des nouvelles de Michel Jeury, présentés par Quarante-Deux.. 14 juillet 2013.. (création : 9 août 1998).. org/les_Recits_de_l'espace/Michel_Jeury..

    Original link path: /les_Recits_de_l%27espace/Michel_Jeury/
    Open archive

  • Title: Philippe Curval : choix de nouvelles SF | Quarante-Deux/les Récits de l'espace
    Descriptive info: curval.. Philippe Curval : choix de nouvelles de.. fr/repc.. ›› Philippe Curval.. Philippe Curval est né le 27 décembre 1929 à Paris.. Grand voyageur, il a eu l'occasion de promener son regard dans le monde entier, et il a injecté au fil des ans cette multitude d'expériences dans ses textes de Science-Fiction où tout est couleur, odeur, musique, jouissance et sensualité.. En 1996, Philippe Curval a entamé la réécriture de toutes ses nouvelles.. Ce sont ces versions entièrement remaniées et révisées qui sont proposées ci-dessous, choisies par l'auteur et inédites sur papier, la plus récente ayant cependant été reprise en 2009 dans le recueil.. l'Homme qui s'arrêta.. Livre d'or, version 2.. 0 : choix de nouvelles.. 1955.. l'Œuf d'Elduo.. , nº 25, décembre.. 1956.. le Langage des fleurs.. , nº 32, juillet.. 1957.. Odeur de la bête.. , nº 41, avril, sous le titre de : "l'Odeur de la bête".. un Rêve de pierre.. , nº 55, juin.. 1959.. Histoire romaine.. , nº  ...   ; France › Paris : Presses.. › le Livre d'or de la Science-Fiction › 5079, deuxième trimestre 1980 (2 juin 1980)), sous le titre de : "une Psychose automatique".. 1964.. Vivement la retraite !.. , nº 124, mars.. Tous les pièges de la foire.. spécial, nº 5 (125.. ), deuxième trimestre.. 1967.. J'ai mal à la tête.. spécial, nº 12 (168.. ), quatrième trimestre.. 1971.. l'Œuf ovipare.. Voyages dans l'ailleurs.. (anthologie sous la responsabilité d'Alain Dorémieux ; Belgique › Tournai : Casterman › Histoires fantastiques et de Science-Fiction, janvier).. Adamève.. (anthologie sous la responsabilité de Jean-Pierre Andrevon ; France › Paris : Denoël › Présence du futur › 189, premier trimestre (8 janvier)).. une Femme de tête.. , nº 4, [1.. er.. mai], publié à l'occasion du deuxième congrès national de la Science-Fiction française, Angoulême, 28 avril-4 mai.. le Testament d'un enfant mort.. Choix de nouvelles de Science-Fiction de Philippe Curval, présentées par Quarante-Deux.. 7 août 2012.. (création : 15 mai 1999).. org/les_Recits_de_l'espace/Philippe_Curval..

    Original link path: /les_Recits_de_l%27espace/Philippe_Curval/
    Open archive
  •  

  • Title: Greg Egan : sept nouvelles SF | Quarante-Deux/les Récits de l'espace
    Descriptive info: egan.. Greg Egan : sept nouvelles de.. fr/rege.. ›› Greg Egan.. Greg Egan est né le 20 août 1961 à Perth en Australie.. Ses textes courts au substrat scientifique mais à l'intention philosophique ont tardé à paraître en France mais ils sont désormais disponibles au Bélial’ sous forme de trois recueils incontournables (.. i.. e.. à très forte gravité science-fictive ne laissant rien échapper) :.. Axiomatique.. Océanique.. Quelques-unes des nouvelles ci-dessous sont toujours inédites en français sur papier.. Les autres sont présentées dans la première  ...   pour se précipiter dans la librairie (virtuelle) la plus proche….. par ailleurs :.. gregegan.. net.. Sept nouvelles.. le Réserviste.. the Extra.. Eidolon.. , vol.. 1/2, Winter.. la Cuve.. the Vat.. 1/3, Spring (December).. le Passage du démon.. the Demon's passage.. 2/1, #5, Winter (July).. Plus près de toi.. Closer.. 3/1, #9, Winter (July).. 1995.. Lama.. Tap.. Asimov's science fiction.. 19/12-13, #237-238, November.. Yeyuka.. Meanjin.. 56/1.. Oceanic.. 22/8, #272, August.. Sept nouvelles de Science-Fiction de Greg Egan, présentées par Quarante-Deux.. 8 août 2012.. 11 août 2013.. org/les_Recits_de_l'espace/Greg_Egan..

    Original link path: /les_Recits_de_l%27espace/Greg_Egan/
    Open archive

  • Title: Georges Pierru : poésies et pastiches SF | Quarante-Deux/les Récits de l'espace
    Descriptive info: pierru.. Georges Pierru : poésies et pastiches de.. fr/regp.. ›› Georges Pierru.. Georges Pierru est né le 7 août 1935 à Calais.. Figure emblématique du.. fandom.. français depuis son plus jeune âge, il distille parfois dans les pages de quelque fanzine des pastiches de Science-Fiction adaptés des auteurs classiques dont l'œuvre poétique est une autre de ses passions.. On en trouvera ci-dessous quelques-uns.. Attention, après lecture, l'original tend à disparaître et seule l'adaptation reste vivante en mémoire….. À  ...   inspiré de Frédéric Bérat.. Pseudo-sonnet antédiluvien.. , inspiré de Georges Fourest.. Mon père.. , inspiré de Victor Hugo.. Consolation à M.. de.. sur la mort prématurée de son fanzine.. , inspiré de François de Malherbe.. les.. Fans.. savants.. , inspiré de Molière.. Pour faire le portrait d'un fanzine.. , inspiré de Jacques Prévert.. Exercices de SFtyle.. , inspiré de Raymond Queneau.. Les poésies et pastiches de Science-Fiction de Georges Pierru, présentés par Quarante-Deux.. (création : 12 mars 2000).. org/les_Recits_de_l'espace/Georges_Pierru..

    Original link path: /les_Recits_de_l%27espace/Georges_Pierru/
    Open archive

  • Title: Épigraphe | Quarante-Deux
    Descriptive info: annexes.. épigraphe.. fr/Egm.. ›› Épigraphe.. Épigraphe par.. Jorge Luis Borges.. Orson Scott Card.. Hal Draper.. E.. M.. Forster.. Anatole France.. Paul Otlet.. Orson Scott Card : l'Originiste (.. the Originist.. , 1989).. les Fils de Fondation.. (anthologie sous la responsabilité de Martin H.. Greenberg ; France › Paris : Presses de la Cité, mars 1993), p.. 405-406.. Quand l'index fut terminé, Deet emmena Leyel à la bibliothèque en partant le matin.. Elle ne le conduisit pas chez les indexeurs mais l'installa dans une salle de recherches privée tapissée de vids — à ceci près qu'au lieu de créer l'illusion de fenêtres donnant sur l'extérieur, les écrans occupaient les murs du sol au plafond, de sorte qu'il avait l'impression d'être sur un pinacle, au-dessus du paysage, sans murs ni même une simple balustrade pour l'empêcher de tomber.. Il était pris de vertige quand il regardait autour de lui — seule la porte brisait l'illusion.. Un moment, il envisagea de demander une autre pièce mais il pensa à l'Index et se dit qu'il travaillerait peut-être mieux si lui aussi se sentait un peu en déséquilibre.. D'abord, le travail des indexeurs lui parut évident.. Il fit apparaître la première page de sa liste de questions sur le lecteur et commença à lire.. L'appareil suivait le mouvement de ses pupilles, et chaque fois qu'il arrêtait son regard sur un mot, d'autres références surgissaient dans l'espace à côté de la page qu'il lisait.. Il jetait alors un coup d'œil à l'une des références.. Quand elle était patente ou sans intérêt, il passait à la suivante et la première s'écartait, tout en restant disponible s'il changeait d'avis.. Si une référence l'intéressait, elle s'élargissait — quand il arrivait à la dernière ligne de la partie affichée — à une pleine page et venait se mettre devant le texte principal.. Puis, si ce nouveau matériau avait été indexé, il donnait lieu à de nouvelles références, et ainsi de suite, ce qui l'éloignait de plus en plus du document originel jusqu'à ce qu'il décide de revenir en arrière et de reprendre là où il en était resté.. Jusque-là, c'était ce qu'on pouvait attendre de n'importe quel index.. Ce fut seulement en progressant dans la lecture de ses propres questions qu'il commença à en percevoir la bizarrerie.. Généralement, les références d'un index étaient liées à des mots importants, si bien que lorsqu'on désirait marquer une pause pour réfléchir sans faire apparaître toute une série de références dont on n'avait que faire, il suffisait de garder le regard sur un passage de mots creux, de phrases vides telles que "les choses étant ce qu'elles sont"… Tous ceux qui avaient l'habitude de lire des ouvrages indexés apprenaient rapidement ce truc, qu'ils utilisaient jusqu'à ce qu'il devienne automatique.. Mais lorsque Leyel s'arrêtait sur ces phrases vides, des références continuaient à apparaître quand même.. Et au lieu d'avoir un rapport clair avec le texte, elles étaient parfois perverses, comiques ou critiques.. Il s'arrêta par exemple au milieu de son argumentation visant à démontrer que la recherche archéologique d'une “primitivité” était inutile pour la recherche des origines car toutes les cultures “primitives” représentaient un déclin par rapport à une culture phare.. Il avait écrit : « Tout ce “primitivisme” n'est utile que parce qu'il prédit ce que nous risquons de devenir si nous ne veillons pas à préserver nos liens fragiles avec la civilisation.. ».. Par habitude, son regard se porta sur les mots ".. que nous risquons de devenir si.. ", que personne n'aurait jamais eu l'idée d'indexer.. Pourtant, on l'avait fait.. septembre 1989.. Michel Jeury : l'Or des rayons (1987).. (anthologie sous la responsabilité de Monique Douan ; France › Lille : Andromède, [1987], p.. 30 39-40.. Maud créait pour les lecteurs de la bibliothèque municipale des “objets de lecture” sur mesure, à partir des.. mixes.. de base du biblio-réseau et de ses propres.. Chacun de ses produits ne servait en principe qu'une seule fois ; mais l'ordinateur les gardait tous en mémoire et ils s'ajoutaient donc au fonds commun des bibliothèques, régies en Europe par la loi du 31 décembre 2015.. N'importe quel opérateur rationnel pro pouvait les consulter et les utiliser, moyennant une redevance étudiée, si bien que la différence entre.. mix.. de base et.. final devenait de plus en plus théorique.. […].. Cette fois, l'homme gris et un peu voûté semblait pressé de se séparer du volume qu'il venait recharger.. Maud prit le livre rationnel de la main droite, tout en promenant les doigts de sa main gauche sur le damier de son Squirrel.. Elle vérifia le titre d'un coup d'œil :.. les Rayons d'or.. Puis elle appela les références de la mémoire spéciale.. C'était la vingt-sixième version d'un.. de base, intitulé.. Neige de feu.. , de.. Mason Stories.. En avant pour la vingt-septième !.. se dit-elle avec un sourire joyeux.. Décidément, elle aimait son métier.. Lucas Thomson hocha la tête d'un air réjoui.. « Vous savez exactement ce qui me convient comme histoire.. Tenez, la scène principale se passe au coucher du soleil.. Je reconnais que j'adore ça : je voudrais le garder et même… si vous pouviez me le développer un peu, ça serait bien.. Mais j'aimerais que vous me changiez pas mal l'héroïne.. Elle est hôtesse de l'air : je trouve que ça fait un peu moderne.. Je l'aimerais mieux jeune fille sans profession et heu… sans expérience.. Ou alors, juste une expérience pas trop réussie.. Vous voyez ce que je veux dire ? ».. Maud approuva d'un signe en pianotant à toute vitesse sur son damier.. « Je voudrais qu'il y ait aussi un type avec un métier d'autrefois, boucher, meunier, forgeron… Oui, un forgeron-maréchal-ferrant… vous voyez… pour ferrer les chevaux ? Et des chevaux naturellement.. Le maréchal-ferrant pourrait donner des leçons d'équitation à la jeune fille sur un gros cheval de trait.. Vous ne trouvez pas ça drôle, madame Maud ? ».. Maud notait les remarques du lecteur, les unes après les autres.. Elle acquiesça à la dernière d'un petit rire appréciateur.. Puis elle leva la tête d'un air attentif, montrant qu'elle attendait la suite.. Lucas Thomson eut un soupir un peu mélancolique.. « Pour l'endroit, j'en ai assez de l'Amérique, mais je ne sais pas trop que prendre.. Je vous fais confiance, hein, vous savez tellement bien ce que j'aime.. L'époque, heu, je voudrais reculer un peu… cinquante ans, non, plutôt vingt-cinq… vingt-cinq, trente ans, vous voyez ? ».. Maud voyait très bien.. Un quart d'heure plus tard, Lucas Thomson reportait avec un nouveau livre sous le bras.. Le titre était l'inversion du précédent :.. Hal Draper :.. MS fnd in a Lbry.. or.. the Day civilization collapsed.. (1961).. the Magazine of fantasy and science fiction.. 21/6, #127, December 1961.. , p.. 78-79.. Inédit en français.. Nous devons maintenant en venir à des événements qui ont été délibérément passés sous silence jusqu'ici pour des raisons de simplicité, mais qui se sont déroulés parallèlement au rapetissement de l'Egm.. D'une part, comme nous le savons parfaitement, on ne pouvait accéder à l'Egm dans son nouveau système de stockage que par activation des quanta décentrés, piézés, etc.. , au moyen d'un code chiffré organisé en index.. Ledit index se devait manifestement de rester représentatif et donc macroscopique, sinon un autre code chiffré aurait été nécessaire pour l'activer lui aussi.. C'est du moins ainsi que l'on envisageait les choses.. D'autre part, une méthode avait été mise sur pied, dont même les anciens avaient eu le pressentiment.. Selon une tradition dont Kchv a retrouvé la trace chez des primitifs qui peuplaient les marais lointains de Los Angeles, tout commença par la réalisation par un antique sage d'un Lvr paléo-littéraire intitulé.. Index des index.. (ou.. Ix d Ix.. ), une forme d'I.. 2.. archaïque.. À l'époque des supermicro-ordinateurs, il y avait déjà plusieurs Index des Index des Index (I.. 3.. ), et le travail avait déjà commencé sur un I.. 4.. En ces temps innocents, le problème n'était pas encore aigu.. Plus tard, les groupes d'Index furent organisés en Fichiers, et les Fichiers en Catalogues, de telle manière que, par exemple, C.. F.. 5.. I.. signifiait que vous désiriez un Index des Index des Index des Index à trouver dans un certain Fichier des Fichiers des Fichiers des Fichiers des Fichiers, lui-même contenu dans le Catalogue des Catalogues des Catalogues.. Bien sûr, la numérotation effective était beaucoup plus élevée.. Cette structure crût de manière exponentielle.. Le cursus scolaire consistait alors uniquement en l'apprentissage de l'accès à l'Egm, pour être en mesure de pouvoir consulter les connaissances qu'il contenait en cas de besoin.. Ce qui a été parfaitement décrit dans un célèbre discours de Jzbl aux diplômés de l'université centrale de Saturne, lorsqu'il dit qu'il était particulièrement fier que dorénavant plus personne ne sache quoi que ce soit mais que tout le monde soit capable de trouver n'importe quelle information.. décembre 1961.. Jorge Luis Borges : la Bibliothèque de Babel (.. la Biblioteca de Babel.. , 1941).. Lettres françaises.. , nº 14, 1.. octobre 1944, p.. 22-23, 24-25 25-26.. Ces exemples permirent à un bibliothécaire de génie de découvrir la loi fondamentale de la Bibliothèque.. Ce penseur observa que tous les livres, quelque divers qu'ils soient, comportent des éléments égaux : l'espace, le point, la virgule, les vingt-deux lettres de l'alphabet.. Il fit également état d'un fait que tous les voyageurs ont confirmé :.. il n'y a pas, dans la vaste Bibliothèque, deux livres identiques.. De ces prémisses incontroversables il déduisit que la Bibliothèque est totale, et que ses étagères consignent toutes les combinaisons possibles des vingt et quelques symboles orthographiques (nombre, quoique très vaste, non infini), c'est-à-dire tout ce qu'il est possible d'exprimer, dans toutes les langues.. Tout : l'histoire minutieuse de l'avenir, les autobiographies des archanges, le catalogue fidèle de la Bibliothèque, des milliers et des  ...   cotes qu'il mettait aux livres se composaient de tant de lettres majuscules et minuscules, latines et grecques, de tant de chiffres arabes et romains, accompagnés d'astérisques, de doubles astérisques, de triples astérisques et de ces signes qui expriment en arithmétique les grandeurs et les racines, que l'étude en eût coûté plus de temps et de travail qu'il n'en faut pour apprendre parfaitement l'algèbre, et, comme il ne se trouva personne qui voulût donner à l'approfondissement de ces symboles obscurs des heures mieux employées à découvrir les lois des nombres, M.. Sariette demeura seul capable de se reconnaître dans ses classements et ce devint chose à tout jamais impossible de trouver sans son aide, parmi les trois cent soixante mille volumes confiés à sa garde, le livre dont on avait besoin.. Bien éloigné de s'en plaindre, il en éprouvait, au contraire, une vive satisfaction.. Sariette aimait sa bibliothèque.. Il l'aimait d'un amour jaloux.. Chaque jour il s'y rendait dès sept heures du matin, et là, sur un grand bureau d'acajou, il cataloguait.. Les fiches écrites de sa main remplissaient le cartonnier monumental dressé près de lui et que surmontait le buste en plâtre d'Alexandre d'Esparvieu, les cheveux en coup de vent, le regard sublime, portant, comme Chateaubriand, la patte de lièvre au bord de l'oreille, la bouche arrondie, la poitrine nue.. À midi sonnant, M.. Sariette allait déjeuner, dans l'étroite et sombre rue des Canettes, à la crémerie des Quatre-Évêques, jadis fréquentée par Baudelaire, Théodore de Banville, Charles Asselineau, Louis Ménard et un grand d'Espagne, qui avait traduit les.. Mystères de Paris.. dans la langue des conquistadors.. Et les canes qui barbotent si gentiment sur la vieille enseigne de pierre qui a donné son nom à la rue, reconnaissaient M.. Sariette.. Il rentrait à midi trois quarts précisément dans sa bibliothèque dont il ne sortait qu'à sept heures pour aller s'asseoir aux Quatre-Évêques, devant sa table frugale, couronnée de pruneaux.. Le lendemain, M.. Sariette reprenait, à sept heures sonnantes, sa place à la bibliothèque, et cataloguait.. Cependant, assis à son bureau, il jetait à tout venant un regard de Méduse, dans la crainte que ce ne fût un emprunteur de livres.. Il eût voulu, par ce regard, changer en pierre non seulement les magistrats, les hommes politiques, les prélats qui s'autorisaient de leur familiarité avec le maître de céans pour demander quelque ouvrage en communication, mais encore M.. Gaétan qui, bienfaiteur de la bibliothèque, prenait parfois quelque vieillerie égrillarde ou impie pour les jours de pluie à la campagne, madame René d'Esparvieu, lorsqu'elle venait chercher un livre à faire lire aux malades de son hôpital, et M.. René d'Esparvieu lui-même, qui pourtant se contentait à l'ordinaire du.. Code civil.. et du Dalloz.. En emportant le moindre bouquin, on lui arrachait l'âme.. Pour refuser des prêts à ceux-là même qui y avaient le plus de droits, M.. Sariette inventait mille mensonges ingénieux ou grossiers et ne craignait pas de calomnier son administration, ni de faire douter de sa vigilance en disant égaré ou perdu un volume qu'un instant auparavant il couvait des yeux, il pressait sur son cœur.. Et, quand enfin il lui fallait absolument livrer un volume, il le reprenait vingt fois à l'emprunteur avant de le lui abandonner.. Il tremblait sans cesse que quelqu'un des objets confiés à ses soins ne vînt à s'échapper.. Conservateur de trois cent soixante mille volumes, il avait constamment trois cent soixante mille sujets d'alarmes.. Parfois il s'éveillait, la nuit, trempé d'une sueur froide et poussant un cri d'angoisse, pour avoir vu en rêve un trou sur un des rayons de ses armoires.. Il lui paraissait monstrueux, inique et désolant, qu'un livre quittât jamais son casier.. Sa noble avarice exaspérait M.. René d'Esparvieu, qui, méconnaissant les vertus de son parfait bibliothécaire, le traitait de vieux maniaque.. Sariette ignorait cette injustice ; mais il eût bravé les plus cruelles disgrâces, enduré l'opprobre et l'injure pour sauvegarder l'intégrité de son dépôt.. Grâce à son assiduité, à sa vigilance, à son zèle, ou, pour tout dire d'un mot, à son amour, la bibliothèque d'Esparvieu n'avait pas perdu un feuillet sous son administration.. février 1914.. Forster : la Machine s'arrête (.. the Machine stops.. , 1909).. De l'autre côté de la haie.. (recueil ; France › Paris : Christian Bourgois, août 1995), p.. 137-139.. Les penseurs évolués, comme Vashti, avaient toujours jugé idiot de visiter la surface de la Terre.. Les aéronefs étaient peut-être nécessaires, mais à quoi servait de sortir par pure curiosité pour aller ramper sur deux ou trois kilomètres dans une automobile terrestre ? Cette habitude était vulgaire, voire légèrement inconvenante : elle ne produisait pas d'idées, et n'avait aucun rapport avec les habitudes qui comptaient réellement.. Les respirateurs furent donc abolis, ainsi que, bien sûr, les automobiles terrestres et, à l'exception de quelques conférenciers qui se plaignirent de se voir interdire l'accès à leur sujet d'étude, cette décision fut acceptée sans grands remous.. Ceux qui voulaient encore savoir à quoi ressemblait la Terre n'avaient après tout qu'à écouter un gramophone ou à regarder dans un cinématophote.. Et les conférenciers eux-mêmes acquiescèrent lorsqu'ils s'aperçurent qu'une conférence sur la mer n'était pas moins stimulante quand elle était compilée à partir d'autres conférences ayant déjà été données sur le même sujet.. « Méfiez-vous des idées de première main ! » s'exclama l'un des plus avancés d'entre eux.. « Les idées de première main n'existent pas réellement.. Elles ne sont que les impressions physiques produites par l'amour et par la peur, et qui pourrait ériger une philosophie sur un fondement aussi grossier ? Que vos idées soient donc de deuxième main, et même si possible de dixième main, car elles seront alors très éloignées de l'élément néfaste que constitue l'observation directe.. Ne retenez rien sur le sujet que je traite : la Révolution française.. Retenez plutôt ce que je pense qu'Enicharmon pensait qu'Urizen pensait que Gutch pensait qu'Ho-Yung pensait que Chi-Bo-Sing pensait que Lafcadio Hearn pensait que Carlyle pensait que Mirabeau disait de la Révolution française.. Par le truchement éclairant de ces dix grands hommes, le sang qui a été versé à Paris et les vitres qui ont été brisées à Versailles deviendront une idée que vous pourrez exploiter avec le plus grand profit dans votre vie quotidienne.. Mais assurez-vous que les intermédiaires sont nombreux et variés, car en histoire une autorité existe pour en contrebalancer une autre.. Urizen doit contrebalancer le scepticisme de Ho-Yung et d'Enicharmon, moi-même je dois contrebalancer l'impétuosité de Gutch.. Vous qui m'écoutez êtes mieux placés pour juger de la Révolution française que moi.. Vos descendants seront encore mieux placés que vous, car ils apprendront ce que vous pensez.. Je pense, et pourtant un autre intermédiaire sera ajouté à la chaîne.. Et, à la fin, », sa voix monta, « il viendra une génération qui aura dépassé le stade des faits, le stade des impressions, une génération absolument incolore, une génération.. séraphiquement débarrassée.. de la tare de la personnalité,.. qui verra la Révolution française non pas comme elle s'est déroulée, mais comme elle se serait déroulée si elle avait eu lieu au temps de la Machine.. novembre 1909.. Anatole France : “préface” à.. l'Île des Pingouins.. (1908).. (France › Paris : Calmann-Lévy, septembre 1908 (14 octobre 1908), p.. XIII-XV.. Les murs du cabinet de travail, le plancher, le plafond même portaient des liasses débordantes, des cartons démesurément gonflés, des boîtes où se pressait une multitude innombrable de fiches, et je contemplai avec une admiration mêlée de terreur les cataractes de l'érudition prêtes à se rompre.. « Maître, » fis-je d'une voix émue, « j'ai recours à votre bonté et à votre savoir, tous deux inépuisables.. Ne consentiriez-vous pas à me guider dans mes recherches ardues sur les origines de l'art des Pingouins ?.. — Monsieur, » me répondit le maître, « je possède tout l'art, vous m'entendez, tout l'art sur fiches classées alphabétiquement et par ordre de matières.. Je me fais un devoir de mettre à votre disposition ce qui s'y rapporte aux Pingouins.. Montez à cette échelle et tirez cette boîte que vous voyez là-haut.. Vous y trouverez tout ce dont vous avec besoin.. J'obéis en tremblant.. Mais à peine avais-je ouvert la fatale boîte que des fiches bleues s'en échappèrent et, glissant entre mes doigts, commencèrent à pleuvoir.. Presque aussitôt, par sympathie, les boîtes voisines s'ouvrirent et il en coula des ruisseaux de fiches roses, vertes et blanches, et de proche en proche, de toutes les boîtes les fiches diversement colorées se répandirent en murmurant comme, en avril, les cascades sur le flanc des montagnes.. En une minute elles couvrirent le plancher d'une couche épaisse de papier.. Jaillissant de leurs inépuisables réservoirs avec un mugissement sans cesse grossi, elles précipitaient de seconde en seconde leur chute torrentielle.. Baigné jusqu'aux genoux, Fulgence Tapir, d'un nez attentif, observait le cataclysme ; il en reconnut la cause et pâlit d'épouvante.. « Que d'art ! » s'écria-t-il.. Je l'appelai, je me penchai pour l'aider à gravir l'échelle qui pliait sous l'averse.. Il était trop tard.. Maintenant, accablé, désespéré, lamentable, ayant perdu sa calotte de velours et ses lunettes d'or, il opposait en vain ses bras courts au flot qui lui montait jusqu'aux aisselles.. Soudain une trombe effroyable de fiches s'éleva, l'enveloppant d'un tourbillon gigantesque.. Je vis durant l'espace d'une seconde dans le gouffre le crâne poli du savant et ses petites mains grasses, puis l'abîme se referma, et le déluge se répandit sur le silence et l'immobilité.. Menacé moi-même d'être englouti avec mon échelle, je m'enfuis à travers le plus haut carreau de la croisée.. 14 octobre 1908.. Annexes.. Épigraphe : quelques citations de Jorge Luis Borges, Orson Scott Card, Hal Draper, E.. Forster, Anatole France, Michel Jeury Paul Otlet, présentées par Quarante-Deux.. 27 juin 2013.. 30 juillet 2013.. (création : 24 décembre 1994).. org/annexes/epigraphe..

    Original link path: /annexes/epigraphe/
    Open archive

  • Title: Dédicace | Quarante-Deux
    Descriptive info: dédicace.. fr/R2D2.. ›› Dédicace.. Aux robots.. Et aux robots d'honneur….. Adam Link.. Helen O'Loy.. Robbie.. Herbie.. Lenny.. Susan Calvin.. Stephen Byerley.. Andrew Martin.. R.. Jander Panell.. Daneel Olivaw.. Eto Demerzel.. Chetter Hummin.. Jemby.. Giskard Reventlov.. Dors Venabili.. Jenkins.. Marvin.. Huey, Dewey, Lewey.. R2D2.. C3PO.. Tik Tok.. Roderick.. Flere-Imsaho.. Mawhrin-Skel.. Skaffen-Amtiskaw.. Unaha-Closp.. Ergates (.. alias.. a ant.. B-4, Lore, Data.. Terminator.. Gort.. Osvát Margit Füst Grace.. WALL·E EVE.. Dédicace : le site de Quarante-Deux sur la Science-Fiction est dédié aux robots pensants ou bienheureux, imaginaires ou réels, passés ou à venir.. 21 novembre 2011.. (création : 25 décembre 1994).. org/annexes/dedicace..

    Original link path: /annexes/dedicace/
    Open archive

  • Title: À propos du logo | Quarante-Deux
    Descriptive info: logo.. fr/fb.. ›› À propos du logo.. À propos du logo par.. D.. E.. Marzfeld.. Edd Cartier et.. Gnome Press.. Le logo de Quarante-Deux reproduit, avec son autorisation, un dessin d'Edd Cartier.. Il a été utilisé à l'origine par.. , dans les années 50, sur les jaquettes de livre.. 19 mars 2001.. À propos du logo : origine du dessin symbolisant Quarante-Deux, réalisé par Edd Cartier pour Gnome Press dans les années 50.. 5 août 2012.. (création : 19 mars 2001).. org/annexes/a_propos_du_logo..

    Original link path: /annexes/a_propos_du_logo/
    Open archive

  • Title: Index onomastique : [Restitutions] | Bibliographie | Quarante-Deux/exliibris
    Descriptive info: Quarante-Deux : e.. xlii.. bris.. catalogue d'une bibliothèque de.. fr/_.. ›› [Restitutions].. Index onomastique.. #.. A.. B.. C.. D.. E.. F.. G.. H.. I.. J.. K.. L.. M.. N.. O.. P.. Q.. R.. S.. T.. U.. V.. W.. X.. Y.. Z.. Classement alphabétique.. [Restitutions].. 5 entrées pour cette page.. [Anonyme].. [Collectif].. [l'Éditeur].. [Illisible].. [Inconnu].. dans exliibris.. Navigation.. guide.. contenu.. @exliibris sur Twitter.. Fil des catalogages.. Index onomastique d'exliibris, catalogue bibliographique partiel mais raisonné de la bibliothèque de Science-Fiction en français de Quarante-Deux : [Restitutions].. 9 juillet 2010.. (création : 1.. janvier 2010).. org/exliibris/oeuvres/_..

    Original link path: /exliibris/oeuvres/_/
    Open archive

  • Title: Index onomastique : A | Bibliographie | Quarante-Deux/exliibris
    Descriptive info: fr/a.. ›› A.. 50 entrées pour cette lettre.. Guy Abadia.. Edwin A.. Abbott.. Farid Abdelouahab.. Jacques Abeille.. Alain Abellard.. J.. J.. Abrams.. Pierre Adornier.. Jean-Marc Agrati.. Paco Ahlgren.. Mouloud Akkouche.. Cyrielle Alaphilippe.. Florence Alcaide Villanueva.. Lino Aldani.. Brian W.. Aldiss.. Daniel Alhadeff.. Lewis Allen.. François Allot.. Xavier d'Almeida.. Will Alsop.. Joseph Altairac.. Arno Alyvan.. Yvan Améry.. Steven Amsterdam.. Hans Christian Andersen..  ...   Jeanne Julien.. ].. Emil Antonucci.. Miss Apa.. Stéphanie Aparicio.. Apulée.. Lucius Apuleius.. L'Arioste.. Ludovico Ariosto.. Simone Arous.. Thierry Arson.. Jean-Luc André d'Asciano.. Ashley.. Guy Astic.. Marc Atallah.. Damien Aubel.. Marie-Noëlle Aubertin.. Charlotte Audiberti.. Paul Auster.. Axl.. Kawthar Ayed.. Ayerdhal.. Index onomastique d'exliibris, catalogue bibliographique partiel mais raisonné de la bibliothèque de Science-Fiction en français de Quarante-Deux : A.. 18 août 2013.. org/exliibris/oeuvres/a..

    Original link path: /exliibris/oeuvres/a/
    Open archive

  • Title: Index onomastique : B | Bibliographie | Quarante-Deux/exliibris
    Descriptive info: fr/b.. ›› B.. 172 entrées pour cette lettre.. Bastien Lecouffe-Deharme.. Betty B.. Stanley Babarota.. Jacques Barbéri.. Paolo Bacigalupi.. Delphine Bahuet-Gachet.. Jean Bailhache.. Kage Baker.. André Balaud.. G.. Ballard.. Cyl Bally.. Nico Bally.. Iain Banks.. Iain M.. Banks.. François Baranger.. Jan Bardeau.. René Barjavel.. Nathalie Barneix.. René Barone.. Laurence Barreau.. Jack Barstow.. Léo Barthe.. Michelle Bartholomeus.. Jérôme Baud.. Charles Baudelaire.. Jacques Baudou.. Martin-Pierre Baudry.. Thomas Bauduret.. Gilles-Marie Baur.. S.. Baxter.. Stephen Baxter.. Barrington J.. Bayley.. Sandrine Bazile.. Greg Bear.. Stéphane Beaujean.. Stéphane Beauverger.. Beb-deum.. Christophe Bec.. Frédéric Beck.. Thomas Becker.. Olivier Noël.. Bruce Bégout.. BéHache.. Bernard Henninger.. Pierre Behar.. Néjib Belhadj Kacem.. Mehdi Belhaj Kacem.. Ugo Bellagamba.. Aurélien Bellanger.. Dominique Bellec.. Antoine Bello.. Lionel Belmon.. Tahar Ben Jelloun.. BeNe GeSSeRiT.. Jef Benech'.. Alex Benedict.. Gregory Benford.. Michel Benoît.. Ted Benoit.. Stéphanie Benson.. Paul Beorn.. Beowulf.. David Bergeron.. Earle K.. Bergey.. Jacques Bergier.. Alain Bernard.. Francis Bernard.. Pauline Berneron.. Salomon Bernstein.. Maxime Berrée.. Roger Berruezo.. Francis Berthelot.. Frédérique Berthon.. Alain Bertrand.. Yves Besnier.. Richard Bessière.. Lauren Beukes.. beyond foto.. Blanche Biancarelli.. Corinne  ...   Chesne.. Hannes Bok.. Robert W.. Bolton.. Murray Leinster.. Bérénice Bonhomme.. Alain Bonnand.. Jean Bonnefoy.. Sébastien Bonnet.. Rex Bonomelli.. Alexandre Bonvalot.. Pierre Bordage.. Michel Borderie.. Bruno Bordier.. Bruno B.. Bordier.. Boris.. Boris Vallejo.. Georges Bormand.. Yves Bosson.. Pierre Bottero.. Hélène Bouboulis.. Yves Boucaud-Maître.. Nicolas Bouchard.. Florence Boulerie.. Philippe Boulier.. Arnaud Boulin.. Ioànna Bourazopoùlou.. Ιωάννα Μπουραζοπούλου.. Charlotte Bousquet.. Myriam Boutmy.. Jean-Luc Bouton.. Ben Bova.. Frédéric Boyer.. Leigh Brackett.. Ray Bradbury.. Mary Elizabeth Braddon.. Marion Zimmer Bradley.. Brantonne.. Wernher von Braun.. Simon Bréan.. Alan Brennert.. Jean-Daniel Brèque.. Alain Brion.. Anthony Brocard.. Alexis Brocas.. Kevin Brockmeier.. Arnaud Bronsart.. Eric Brown.. Fredric Brown.. Molly Brown.. Marc Bruckert.. Margaret Brundage.. Ophélie Bruneau.. Serge Brunier.. Serge Brussolo.. Cedric Bucaille.. John Buchan.. Philippe Buchet.. Jacques-Ernest Bulloz.. bunnie.. Andrew “bunnie” Huang.. Philippe Burgaud.. Edgar Rice Burroughs.. Laurent Busine.. Alain le Bussy.. Olivier le Bussy.. Bole Butake.. Pierre Buty.. Dino Buzzati.. Eugene Byrne.. Delphine Bahuet Gachet.. Billy Hells.. Index onomastique d'exliibris, catalogue bibliographique partiel mais raisonné de la bibliothèque de Science-Fiction en français de Quarante-Deux : B.. 23 août 2013.. org/exliibris/oeuvres/b..

    Original link path: /exliibris/oeuvres/b/
    Open archive



  •  


    Archived pages: 1235