www.archive-org-2013.com » ORG » P » PERSPEKTIVES

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 265 . Archive date: 2013-06.

  • Title: PerspekTives - Revue de débats et d'idées en Guadeloupe et ailleurs
    Descriptive info: .. Accueil.. Qui sommes-nous?.. Le projet.. Forum.. Nous contacter.. Rubriques :.. -.. Idées.. Lectures.. Arts et culture.. Caraïbe.. Débats.. Mots créoles.. Décodage.. Edito.. Portraits.. Regards.. Monsanto et.. les emplois OGM.. Faut-il, quel qu'en soit le prix défendre les emplois OGM ? Dans une petite commune de l'Hérault, des élus locaux se plaignent des entraves faites à l'activité d'une usine Monsanto.. Explications.. Lire la suite.. Le tribunal administratif de Montpellier a suspendu l'extension d'une usine Monsanto pour non conformité au plan local d'urbanisme.. Les bâtiments dépassaient les 15 mètres de hauteur autorisée.. Sur un terrain de 5 hectares, l'entreprise créait des installations de production et de conditionnement de colza et de maïs, officiellement des semences traditionnelles.. Outre cette entorse à l'urbanisme, l'usine de Trebe dans l'Hérault est soupçonnée par les collectifs anti-ogm de produire des graines génétiquement modifiées, sans autorisation.. Lors d'une intrusion sur le site en janvier 2012, des membres des collectifs ont découvert des sacs de maïse OGM Mon 810, interdit à la vente en France depuis 2010.. Les responsables du site se sont défendus en disant que l'usine est aussi lieu de stockage et de transit vers d'autres pays que la France.. Mais tout n'est pas parfaitement transparent.. Les élus locaux se plaignent des entraves faites à l'activité de l'usine : " Au nom de l'intérêt de quelques riverains on met en péril l'intérêt des salariés de l'usine" se plaint le 1er adjoint de la commune qui fut par ailleurs ingénieur agronome chez Monsanto.. 60 salariés travaillent sur le site et 150 saisonniers.. Question : faut-il à tout prix défendre les emplois ogm ?.. Une députée.. de Dordogne.. défend la Guadeloupe.. La manifestation qui s'est déroulée le 1er juin à Pointe-à-Pitre, pour protester contre l'épandage aérien de pesticides en Guadeloupe a été évoquée à Paris, à l'Assemblée nationale, par une députée.. de la Dordogne.. Brigitte Allain députée Europe-Ecologie les Verts a posé une question au gouvernement en ces termes :" En Guadeloupe et en Martinique des dérogations ont été délivrées pour un an, autorisant l'épandage aérien de pesticides alors que les ravages de ces produits lâchés sur les bananeraies sont connus.. Ils concernent la santé des travailleurs: cancer du sang, de la moelle, allergies; et la santé des populations qui vivent sous le vent des bananeraies.. L'environnement déjà largement contaminé par le chlordécone continue à faire les frais de cette inaction.. ".. Evoquant la manifestation qui a eu lieu à Pointe-à-Pitre, la députée parle de " manifestations qui commencent à essaimer dans toutes les régions.. Brigitte Allain rappelle qu'en septembre 2012, lors de la conférence environnementale le premier ministre s'était engagé à mettre fin aux dérogations à l'épandage aérien et qu'il ne tient pas sa parole.. Attitude contradictoire d'un gouvernement qui a oeuvré au niveau européen pour faire interdire trois pesticides dangereux pour les abeilles et qui délivre des dérogations à l'épandage de pesticides à risques pour les humains.. Ce n'est pas cohérent et donne l'impression d'une navigation a vue sans conviction réelle, sinon satisfaire une fois les écologistes; une autre fois l'agriculture conventionnelle etc.. Mais qui est cette députée de la Dordogne qui intervient en faveur d'un territoire qu'au fond elle connait peu.. Brigitte Allain a été élue en 2012.. Elle est issue du monde paysan.. Elle est engagée depuis 1978 dans le mouvement " paysans travailleurs" et a participé à la création de la Confédération paysanne en Dordogne.. Sous les Tropiques ou dans le vieille Europe la question des pesticides, de l'empoisonnement des sols et de l'eau, est finalement la même.. Monsanto-act.. Une manifestation est organisée le samedi 1er juin 2013 en Guadeloupe contre l'épandage aérien de pesticides à risques.. Les raisons d'y participer sont multiples et urgentes.. Ne nous trompons pas, une épreuve de force est engagée à l'échelle planétaire entre ceux qui veulent préserver la Terre et une agriculture propre et ceux qui ont fait le choix délibéré du tout chimique.. Le récent MONSANTO ACT, voté au Etats-Unis et approuvé par Obama, est le signe de cette épreuve de force.. Le 25 mai 2013 dans 52 pays et dans 436 villes à travers le monde plus de deux millions de personnes ont manifesté contre l'hégémonie Monsanto.. L'information est passée quasiment inaperçue sur les médias.. La guerre, les affaires, le terrorrisme latent, les people, le festival de Cannes sont effectivement beaucoup plus vendeurs.. Encore que, une bataille qui nous concerne tous, est en train de se jouer.. Résumé de l'histoire : Le producteur de semence génétiquement modifié Monsanto est en passe d'imposer ses produits à tous les agriculteurs de la planéte.. Nous sommes face à une privatisation du vivant.. Les semences Monsanto ( résistante à certaines maladies) ne sont pas reproductibles.. Chaque année les agriculteurs qui les utilisent doivent racheter les graines à Monsanto avec toutes les produits chimiques ( engrais, pesticides etc.. ) qui vont avec.. Un marché captif et des revenus assurés pour la firme.. Ainsi des manifestations pacifiques sur tous les continents ont été organisées pour réclamer le droit de consommer des produits issus de semences libres, sur des terres saines, sans produits chimiques, comme l'humanité l'a fait depuis son origine jusqu'à ces dernières décennies.. Le MONSANTO ACT, un régime dérogatoire, pérennisé et légalisé.. Un amendement discret à une loi budgetaire américaine a été voté avec l'aval de Barack Obama.. On l'a rapidement surnommé le Monsanto act.. La justice américaine ne pourra plus s'opposer aux mises en culture de plantes génétiquement modifiées, même si leur homologation est contestée devant un tribunal.. Avec le Monsanto act, si la justice invalide le produit, le ministre de l'agriculture américain doit immédiatement accorder une autorisation temporaire, bref une dérogation.. Roy Blunt, sénateur républicain du Missouri, décrit comme l'homme de Monsanto à Washington ( le siège de Monsanto est à St Louis) est à l'origine de cet amendement.. Des sénateurs démocrates ont tenté de s'opposer à cette loi, trouvant étonnant cette incitation faite au ministère de l'agriculture américain d'ignorer et de contredire une décision de la justice américaine.. Mais ils n'ont pas été entendu.. Est-ce que cela ne vous rappelle rien ? Le ministère de la justice français faisant appel d'une décision du tribunal administratif interdisant l'épandage aérien de pesticides.. Ces mesures et ces prises de position politique montrent que de part et d"autre de l'Atlantique le lobbying de l'agro-industrie-chimique est à l'oeuvre et pése sur les pouvoirs politiques.. Que peut faire le consommateur auquel sont destinés ces produits ? Regarder, ne pas chercher à comprendre ou s'informer et quand il en a l'occasion exprimer son avis.. Samedi en Guadeloupe, à 9h place de la Victoire à Pointe-à-pitre, il s'agit de manifester contre l'épandage aérien de produits à risques, mais aussi contre le principe d'une agriculture chimique à outrance qui s'impose sur la planéte.. Printemps brésilien.. Le mois dernier un événement inhabituel s'est produit à Brasilia, à la chambre des députés brésilien réunie en congrès.. 300 indiens dont le cacique Raoni ont envahi le congrès en plein débat parlementaire.. Pourquoi ?.. La présidente du Brésil Dilma Roussef devait recevoir des représentants des peuples indiens le 18 avril, mais le rendez-vous a été annulé.. Cette annulation est semble-t-il la cause de l'intrusion impromptue des indiens du Brésil dans le champ politique.. Chaque annnée au mois d'avril, les communautés indiennes organisent une série de manifestations où apparaissent notamment quelques unes de leurs revendications au titre de "peuple premier".. En particulier : la régularisation des terres; la gestion durable des terres autochtones; la préservation du patrimoine culturel etc.. Mais de réunions en réunions, de promesses en promesses aucune amélioration de leur sort se dessine, alors que dans un contexte néolibéral grandissant, c'est plutôt la concentration des terres et des richesses qui est à l'oeuvre au Brésil.. La réaction des députés à cette intrusion a fait beaucoup parler dans le paysl.. Voici ce qu'en dit une journaliste brésilienne : " la scéne jouée par les députés serait risible si elle ne faisait pas clairement état de ce qu'ils pensent des Indiens.. Les " costumes-cravates" se sont précipités, désespérés quand ils ont vu un petit groupe d'indigènes effectutant des danses rituelles dans les allées de la séance plénière.. Pour eux, ces hommes et ces femmes ne sont rien de plus que des sauvages dangereux et menaçants, ils ne les voient pas comme des citoyens brésiliens égaux à eux en matière de droit et de devoir.. Le Brésil est-il entré dans cette postdémocratie dont on parle, où la notion d'égalité, même en théorie, n'est plus d'actualité.. Alors, printemps indiens, après le printemps arabe !.. Brésil: des arcs.. et des flèches.. contre un barrage.. Et si avant de " réparer" on commençait par arrêter les dégats! Depuis plusieurs semaines, au Brésil, des Indiens sont mobilisés contre la construction d'un barrage ( le 3em plus grand du monde) qui inondera leur terre et obligera le déplacement de 16 000 personnes.. Mais, pourrait-on objecter : que pésent 16 000 personnes et 500km2 de terre face au progrès, à la production d'énergie, à la croissance économique, au développement etc.. Ces arguments servent aujourd'hui à justifier la construction d'un barrage, la pratique de l'épandage aérien de pesticides pour soutenir une agriculture coûteuse  ...   chants des laboureurs de Marie-Galante, les chanchari; puis à ceux qui accompagnaient jadis la préparation de la farine de manioc et ceux qui soutenaient dans leurs efforts les scieurs de bois.. La journée était organisée par le centre Repriz qui oeuvre pour la collecte et la conservation du patrimoine culturel de la Guadeloupe.. ( photos T.. " Oh moi, ma chère, vous savez je ne vais plus à Pointe-à-Pitre, trop de bruit, trop de circulation, trop d'insécurité.. " Trop de pauvreté peut-être.. Pointe-à-Pitre au fond est la seule vraie ville de la Guadeloupe avec les qualités et les défauts d'une ville.. A Perspektives, nous aimons cette ville bruyante et populaire et nous l'aimons particulièrement le samedi matin lorsque se mélangent dans la zone piétonne les joueurs de Ka, les croisiéristes descendus du bateau, les marchands de snowball, les badauds, les jeunes femmes qui font leurs courses avant d'aller acheter un sandwich chez René.. Cette Guadeloupe bruyante et vivante qui doit être préservée.. Regardez quelques images de cette cité, prises un samedi, coeur de Guadeloupe.. (Photos T.. L).. Des quais, des cargos, des grues, des départs et des arrivées, des hommes au travail, la mer et la ville qui se côtoient cette présence maritime est partout.. La trouver réclame un peu de curiosité: à Gosier, Saint-François, Saint-Anne répondent la darse de Pointe-à-pitre, les grues de Jarry, Bergevin, Lauricisque.. Voici quelques images du lycée du Nord-Grande-Terre qui a ouvert à la rentrée dernière.. Un lycée guadeloupéen dans la démarche.. Réflexion sur le site, sur l'histoire, intégration à la mémoire des lieux, ces bâtiments ne sont pas nés du hasard.. Un lourd travail en amont a conduit à ce résultat.. Un vrai projet guadeloupéen en quelque sorte qui s'appuie sur la démarche haute qualité environnementale.. L et cabinet Berthelot Mocka-Celestine).. Marcel Lollia, dit Vélo est un personnage incontournable de la Guadeloupe.. De son vivant, il n'en n'aurait pas demandé autant, mais c'est ainsi.. L'héritage de Vélo et de quelques autres joueurs de ka est inscrit dans la mémoire collective guadeloupéenne.. Le 5 juin est le jour anniversaire de sa mort, Akiyo dans la zone piétonne de Pointe-à-Pitre a célébré cette date.. Une plaque de rue au nom de Vélo a été symboliquement dévoilée.. Elle fait face à une autre plaque au nom de Saint-John-Perse.. Le symbole est fort, deux Pointois issus d'univers si différents et appartenant chacun à la mémoire de la ville.. Nous avons tenté d'évoquer ce double héritage en apparence paradoxal dans Perspektives, à travers un texte que vous pouvez lire sur le site.. Le 5 juin dernier, sans nul doute,le maître de la rue était Vélo.. Quelques images.. Partenaire.. Koudzye Gwadloup.. Aventure interculturelle.. Des comédiens Guadeloupéens et Cubains ont animé durant quatre semaines des ateliers-théàtre à Port-Louis au Nord de la Grande Terre en Guadeloupe.. Jardins d'épaves.. La Guadeloupe se caractérise par le grand nombre d'épaves de voitures.. Travail et chants de travail.. Le Festival de Gwoka 2010 s'est terminé à Sainte-Anne le 14 juillet par un concert sur la plage de Galba.. Vélo memory.. Un lycée guadeloupéen.. au pays de la canne.. Quais caraïbes.. Pas de sable, pas de cocotier, pas de belles filles, d'hôtels 4 étoiles, ni de ti punch, la mer en Guadeloupe et partout dans la Caraïbe n'est pas qu'images de cartes postales, décors, loisir, plaisir.. Un samedi matin.. à Pointe à Pitre.. Pointe-à-Pitre mérite mieux que la réputation que lui attribuent certains guides pour touristes ou même les propos de Guadeloupéens résidents :.. Voir la suite.. Poésie.. Making history.. now tell me something.. mister governement.. tell me something.. là, dis moi un peu.. dis moi un peu.. combien de temps réellement tu penses.. nous écraser encore sous ta panse.. quand le vérité.. sera révélée.. sur tes vols tes manigances.. et comment tu passes tes contrats mafieux.. tes contrats mafieux,.. dis un peu.. Linton Kwesi Johnson.. Imaginaire.. La réalité et l'imaginaire s'opposent non pas comme l'être et le néant, mais comme l'être et le devenir.. René Menil.. La mer est l'Histoire.. Où sont vos monuments, vos batailles, vos martyrs ?.. Où est votre mémoire tribale ?.. Messieurs, dans ce gris coffre-fort.. La mer, la mer les a enfermés; Le mer est l'Histoire.. (.. ).. mettez des lunettes de plongées, je vous guiderai moi-même.. Là, tout est subtil et sous-marin.. à travers des colonnades de corails.. passé les fenêtres gothiques des gorgones.. jusqu'au lieu où le rugueux mérou, à l'oeil d'onyx,.. cille, alourdi par ses joyaux ainsi qu'une reine chauve;.. ces grottes nervurées tapissées de bernacles.. piquetées comme la pierre.. sont nos cathédrales,.. et la fournaise avant les ouragans: Gomorrhe.. Os broyés par les moulins à vent.. en engrais et farine de maïs.. et ce furent les Lamentations.. seulement les Lamentations,.. ce n'était pas l'Histoire.. Derek Walcott.. Lu ailleurs sur le Web.. 1 / 15.. Débat.. "Nous avons honte du silence.. de ceux qui savent mais se taisent".. par Sandra Araminthe, Murielle Bertille, Fabien-Marius-Hatchi, Céline Monrose.. le 12 juin 2013.. Des plages en Guadeloupe ont été jadis, quand les bords de mer n'intéressaient pas le tourisme, des cimetières d'esclaves.. St Marguerites, Sainte-Anne où se dresse le Club Mediterranée, d'autres.. Au début de l'année, la mer et le vent ont mis à jour des centaines de ces sépultures à Saint-François, à la plage des Raisins Clairs.. L'Histoire est tenace.. Contre les silences, des indignations s'élèvent (1).. La suite.. Idées.. 72% de foyers sont non imposables en Guadeloupe.. pour 46% dans l'hexagone.. par Claude Edmond, président de l'Institut Rémy Nainsouta.. le 5 juin 2013,.. Au moment où les contribuables sont invités à s'acquitter du montant de leurs impôts sur les revenus et du patrimoine, Claude Edmond propose de faire le point sur les salaires versés et le capital constitué par les foyers fiscaux en Guadeloupe.. Les défenseurs de la Terre et de la nature.. s'invitent dans les rues de Pointe-à-Pitre.. par Didier Levreau.. le 2 juin 2013.. 400 à 500 persones ont manifesté le 1er juin dans les rues de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, pour s'opposer à l'épandage aérien de pesticides sur les champs de bananiers.. Une pratique interdite mais autorisée par une mesure dérogatoire.. L'accumulation des pollutions dans l'archipel a poussé ces personnes dans la rue.. Pesticides, chlordécone, médiator, amiante.. une même histoire qui se répète.. par la rédaction de Perspektives.. le 23 mai 2013.. Le collectif vigilance citoyenne et plusieurs organisations appellent à manifester à Pointe-à-Pitre, le 1er juin pour s'opposer à l'épandage aérien de pesticides sur la Guadeloupe.. Nous publions leur texte de mobilisation et proposons ce parallèle : amiante, chlordécone, médiator et pesticides les mêmes mauvaises raisons, sous la pression de puissants lobbies, ont mené à des catastrophes sanitaires.. Dans une économie qui change,.. réflexions pour forger un avenir guadeloupéen.. par Claude Edmond, président de l'institut Rémy Nainsouta.. le 13 mai 2013,.. Les défis auxquels les élus sont confrontés se bousculent au gré des vagues successives de transferts de compétences.. L'optimisation des moyens et la maîtrise des coûts sont un préalable indispensable à la mise en oeuvre efficiente de toute politique publique locale.. Lectures.. Béville/Paul Niger, de l'administration coloniale.. à l'anticolonialisme, le parcours d'un Guadeloupéen.. par Théo Lacase.. le 4 mai 2013.. "Albert Béville, alias Paul Niger" écrit par Ronald Selbonne sera une pièce utile dans l'historiographie contemporaine de la Guadeloupe.. Le travail réalisé par l'auteur et les textes de Béville publiés en annexe sur l'économie, sur le développement, sur l'assimilation fournissent un éclairage aux questions qui se posent toujours aujourd'hui : quel développement ? quel statut ? quel projet ?.. Portrait.. Elin, paysan bio à Sainte-Rose, tête haute.. et mains dans la terre respectée.. le 26 avril 2013.. La Guadeloupe n'est pas qu'un "monstre chimique" comme l'a décrite un journal parisien.. Des agriculteurs guadeloupéens depuis des années se battent pour faire entendre une autre voix, d'autres arguments.. Ils sont peu écoutés, le temps pourtant, semble leur donner raison.. Parcours et histoire de Elin Losange, l'un des précurseurs.. Arts et culture.. "Gwoka, l'âme de la Guadeloupe ?".. le coup de coeur 2013 de l'académie Charles Cros.. le 18 avril 2013.. Le film de Caroline Bourgine et Olivier Lichen a été tourné en Guadeloupe en 1995.. On y voit des scènes de lewoz, on entend parler Carnot, Guy Konket, Man Soso, Man Geoffroy.. Ce document a dormi une dizaine d'années.. Dix-huit ans après, le dvd qui en est tiré est un document précieux pour la mémoire de la Guadeloupe (1).. Caraïbe.. En 2004, Terra Festival présentait déjà un film.. sur la maladie de Panama et la fin de la banane.. le 12 avril 2013.. Terra Festival, festival guadeloupéen du film de l'environnement et du développement durable, fête cette année ses dix ans.. Il débute cette semaine au Lamentin et sera présent dans onze communes de la Guadeloupe.. Lors de sa première édition on y parlait déjà de la banane.. Contre l'émiettement des pouvoirs en Guadeloupe.. plaidoyer pour une assemblée unique.. le 4 avril 2013.. Pour ou contre une assemblée unique en Guadeloupe qui mettrait fin à l'empilement des pouvoirs et à la dilution des responsabilités politiques.. Nous mettons en ligne ce texte, mesuré et pédagogue, de Claude Edmond.. A lire et commenter..

    Original link path: /
    Open archive

  • Title: PerspekTives - Qui sommes nous?
    Descriptive info: Qui sommes nous ?.. Un petit groupe de personnes d horizons et de points de vues souvent différents se sont mis autour d une table pour imaginer cette revue en Guadeloupe.. Leurs points de vue et leurs avis peuvent différer mais ils sont en accord avec l idée que le dialogue, la critique constructive, la confrontation, l écoute sont nécessaires pour la progression des individus.. Les personnes enfermées dans des certitudes et des dogmes se sclérosent ainsi que les sociétés.. Des discussions, des idées échangées sont à l'origine du projet.. Qui en sont les iniateurs ? Un journaliste Didier Levreau qui a travaillé longtemps dans des titres de la presse quotidienne de l'hexagone tout en ayant des liens avec la Guadeloupe; une ancienne directrice de structure culturelle Clairnita Lafleur qui connait bien son pays, sa culture, ses gens; avec eux une poignée d'amis et de proches et l'idée a pris corps: une revue en ligne qui parlerait de la Guadeloupe, mais pas que de la Guadeloupe et qui surtout se démarquerait de l'actualité pour essayer de retrouver le sens des choses par delà le chaos du zapping, de la communication.. Comment fonctionne la revue ?.. Sous forme associative, grâce à l'énergie, le savoir-faire, les compétences de la petite poignée de personnes qui l'ont créée.. Elle est, à l'heure actuelle, entièrement auto financée.. Internet le permet à moindre coût.. Des évolutions sont envisagées, notamment une version papier, une ou deux fois par an La revue Perspektives se veut ouverte, elle ne sera pas un espace réservé, les propositions de textes, de photos ou de sujets seront reçues avec grand intérêt.. Les initiateurs de Perspektives espèrent que les contributions seront nombreuses pour appuyer cette démarche de compréhension et de réflexion.. Les remarques, les critiques, les idées, les propositions peuvent être envoyées à l'adresse: adig97@live.. fr ou directement sur le forum du site.. La sagesse créole dit:.. Kouté pou tann, tann pou konpwann.. Ecouter pour entendre, entendre pour comprendre.. Aussi, pour  ...   grande expérience.. Nous nous proposons à travers la revue Perspektive d exprimer cette expérience, de la formaliser, d en rendre compte.. Cette expérience antillaise et caraïbe, au travers des cultures croisées de ses habitants venus d Afrique, d Europe, d Amérique et d Asie peut nous permettre de mieux appréhender les changements actuels et à venir qui transforment les vieilles sociétés celles de l Europe comme celles de la planéte entière.. Les sociétés antillaises vivent depuis trois siècles l altérité et le métissage, la défiance et l attirance que l on peut à la fois ressentir pour l autre.. Mettre en perspective, comprendre et donner du sens aux événements qui surviennent, c est notre objectif.. Les sociétés caraïbes qui vivent avec plus ou moins de bonheur leur créolité n ont-elles pas un message à faire passer au reste du monde.. La revue est destinée à être diffusée en Guadeloupe, mais également sur le territoire métropolitain et ailleurs, à l intention de lecteurs intéressés par le débat sur la multiculturalité.. Chaque revue sera construite autour d un dossier central.. Le premier dossier - Vélo/ Saint-John Perse - mérite quelques explications.. Musicien noir et poète blanc.. Vélo est le surnom de Marcel Lollia, un joueur de tambour emblématique de la Guadeloupe, un musicien saltimbanque génial qui a su exprimer l âme profonde de ce pays.. Vélo disparu en 1984 a sa statue en bronze à Pointe-à-Pitre juste à coté de musée Saint-John Perse, le prix Nobel de littérature, né lui aussi en Guadeloupe et issu d une famille de planteurs blancs créoles.. Evoquer le musicien noir issu du peuple guadeloupéen et le poète blanc nobélisé est une manière de parler de la Guadeloupe, de ce qui rapproche et de ce qui éloigne ses composantes.. Nous voulons donner du sens: le musée et la statue ne sont pas là par hasard, mais comment et pourquoi sont-ils là.. En parler, rapprocher les deux hommes c est parler de la Guadeloupe et de nous-mêmes..

    Original link path: /qui.php
    Open archive

  • Title: PerspekTives - Projet
    Descriptive info: VISION.. ".. Rien ne sera plus tout à fait comme avant.. C est ce que disent toutes les composantes de la société guadeloupéenne (politiques, syndicalistes, intellectuels, artistes.. et les citoyens) après le mouvement social des mois de Janvier, Février et Mars 2009.. La sagesse créole dit:.. Kouté pou tann, tann pou konpwann - Ecouter pour entendre, entendre pour comprendre.. CONCEPT.. La revue ne s adresse pas aux seuls "intellectuels" mais  ...   sera construit autour d un thème principal bati, notamment sur la dualité, la confrontation de points de vue et de positionnements.. Cette confrontation ne passera pas seulement par l écrit mais aussi par l organisation de rencontres, de débats, de partenariat avec d autres associations.. D autres rubriques viendront nourrir la revue, comme:.. "Ils font bouger la Guadeloupe", un espace Tribunes/Opinion, une commande de fiction sera passée à un auteur..

    Original link path: /projet.php
    Open archive
  •  

  • Title: PerspekTives - Forum
    Descriptive info: Page :.. 1 -.. 2.. 3.. 4.. 5.. 6.. Auteur :.. Sujet :.. Date du dernier message :.. Nombre de messages:.. SHAKA (Gwakafwika).. Le sable, enquête sur une disparition.. 9-06-2013 à 01:32.. 2.. Victorin Lurel, futur chef d'Etat de la République guadeloupéenne dans l'empire français?.. 29-05-2013 à 04:59.. Le sport peut-il décoloniser la Guadeloupe?.. 15-05-2013  ...   3.. Perspektives.. Les ressources de la mer mal utlisées en Guadeloupe.. 13-04-2013 à 00:05.. Opinion libre et dynamique.. 6-02-2013 à 16:49.. Lobby de la banane et opinion publique.. 17-10-2012 à 18:38.. 5.. Carib.. Le Ka au patrimoine de l'humanité.. 14-10-2012 à 20:08.. 8.. Jean.. Mémoire de l'esclavage.. 14-10-2012 à 17:47.. Roland G.. Architecture.. 14-10-2012 à 17:15..

    Original link path: /forum_accueil.php?page=1
    Open archive

  • Title: PerspekTives - Contact
    Descriptive info: Nom :.. Prenom :.. Courriel :.. Ville :.. Votre message :.. Envoi en cours.. Le message a été envoyé..

    Original link path: /contact.php
    Open archive

  • Title: PerspekTives - Revue de débats et d'idées en Guadeloupe et ailleurs
    Descriptive info: 1 / 4.. Le syndrome de Stockhom (1) appliqué.. à l'histoire de l'esclavage.. par Oxymore.. le 27 février 2013.. Le texte que nous publions pose une question fondamentale et iconoclaste : pourquoi la chrétienté qui a eu une immense responsabilité dans l'organisation de l'esclavage connait-elle tant de succés auprès des descendants de ceux qui ont subit la Traite.. Derrière le pseudo Oxymore: un Guadeloupéen qui s'interroge.. Mutation de la pensée en cours.. Attention danger!.. par Didier Jeanne, vice-président de l'institut Rémy Nainsouta.. le 17 janvier 2012,.. A force de tout consommer nous finirons par consommer et digérer la vision que nous avons de nous-mêmes.. La pensée se disloque, nos cerveaux sont disponibles non plus pour penser, mais pour consommer.. Les sujets qui nécessitent la réflexion disparaissent du champ des priorités.. Alerte!.. De l'épandage aérien à la vigilance citoyenne.. le 16 janvier 2012.. Il y avait les " indignés espagnols", y aura-t-il les " vigilants guadeloupéens".. L'évolution, en Guadeloupe, du collectif contre l'épandage aérien, en collectif "vigilance citoyenne" ressemble à la démarche qui a rassemblé, en Espagne et ailleurs, des personnes ne se reconnaissant pas dans les stratégies des pouvoirs en place, ni dans celles des corps constitués sensés agir en contre pouvoir.. Quel " projet guadeloupéen" sur une planéte.. dont la Basse-Terre n'est pas le centre ?.. par Dominique Domiquin.. le 21 décembre 2012.. " La nostalgie et l'identité rassurent pour peu de temps encore, mais le monde bouge.. " Dans ce monde qui évolue à grande vitesse, la Guadeloupe  ...   sur l'amiante.. santé publique et argent, un temps trop long.. le 22 octobre 2012.. Quand on parle de la nocivité ou pas des pesticides, le cas de l'amiante revient souvent comme l'exemple à ne pas suivre.. Il nous a semblé intéressant de rappeler ici les grandes lignes du dossier "amiante", matériau qui n'a été interdit qu'en 1997 alors qu'en 1905 déjà un médecin du travail avait donné l'alerte.. "L'économie verte", un nouveau colonialisme:.. c'est le reproche d'Evo Morales à l'Occident.. le discours du président bolivien en juin 2012, à Rio.. le 29 septembre 2012.. Après avoir exploité la planéte durant des siècles, les pays dits développés veulent imposer leurs obligations aux pays en voie de développement.. L'échange est-il équitable ? "La biodiversité, pour l'économie capitaliste, ce n'est pas la vie, c'est une marchandise", accuse le président bolivien, qui doit lui-même gérer quelques contradictions internes entre développement de l'Etat bolivien et minorités indiennes.. La Protection biologique intégrée, une autre façon.. de lutter contre la maladie des bananiers.. par l'Institut régional d'élevage, de transformation et de recherches agricoles.. le 23 août 2012.. L'utilisation de la chimie de synthése pour traiter les produits de l'agriculture n'est pas une fatalité.. Ce n'est pas: ça ou rien, ça ou la ruine, ça ou la famine.. Des alternatives existent.. Germain Cantal, cheville ouvrière à Vieux-Habitants de l'IRETRA, nous a fait parvenir un texte dans lequel il évoque des alternatives mises en oeuvre avec succés en Australie et en République Dominicaine, pour traiter les bananiers contre la cercosporiose..

    Original link path: /index.php?menu=Idee
    Open archive

  • Title: PerspekTives - Revue de débats et d'idées en Guadeloupe et ailleurs
    Descriptive info: 1 / 3.. "L'homme pas dieu", prix Carbet 2013 (1).. ou la conscience perdue du Neg mawon, par Frankito.. par Scarlett Jesus.. le 22 mars 2013,.. "L'homme pas dieu" (Edition Ecriture) ne résiste pas, il fuit toute forme d'engagement au profit de son bien-être immédiat: sa maison, sa voiture, ses femmes! " Quelle mouche a piqué Franck Salin ( Frankito)", s'interroge Scarlett Jésus, pour qu'il dénonce une manière d'être, observée en Guadeloupe, qui tourne le dos à cet ancêtre résistant que fut le neg mawon ? C'est à lire.. Qu'est ce que la politique, puisque.. les hommes ne sont pas des anges ?.. le 19 avril 2012,.. Le titre est partiellement emprunté à Hannah Arendt.. Mais à quoi sert la politique ? Une réponse optimiste inspirée par cette philosophe est celle-ci : la politique doit tendre à associer à la multiplicité et la diversité des hommes, la liberté et l'équité.. Quand ils fonctionnent bien les systèmes politiques organisent ces grands équilibres, mais quand ils fonctionnent mal ? En ces temps très politiques, nous proposons à votre réflexion quatre extraits d'Hannah Arendt, Barak Obama, Michel Bakounine et Nicolas Machiavel.. Le Negmawon et le Béké imprégnent toujours.. les relations à l'autorité et au travail en Guadeloupe.. le 23 mars 2012.. Un petit livre est sorti au mois de janvier 2012 édité par L'Harmattan avec ce titre: " Manager en Guadeloupe, un pari impossible".. Son auteur est Fatima Py, diplômée en science de gestion visiblement passionnée par la problématique des ressources humaines.. Elle soulève des questions clés sur les relations à l'autorité et au travail en Guadeloupe.. Deux livres qui soulèvent le voile.. sur l'univers complexe du Gwoka.. le 15 février 2012.. Des chercheurs en musicologies, souvent venus de loin, ont écrit des théses très savantes sur le gwoka, ici et là on trouve quelques paragraphes sur le sujet, mais rien d'à la fois  ...   le 31 juillet 2011.. Il était inimaginable au 19em siècle de penser payer des personnes « à ne rien faire ».. Dans la Caraïbe, en Amérique du Nord et du Sud, l'esclavage sévissait ; en Europe le travail des enfants n'étaient pas interdit, il n'a été réglementé que dans la deuxième moitié du siècle.. Aux Etats-Unis, il a fallu attendre 1843 pour que des Etats industriels comme le Connecticut et le Massachussett, limitent le travail des enfants à dix heures par jour.. En ces temps, la règle était plutôt inverse: payer peu beaucoup de temps passé au travail, ou pas du tout.. Le travail des enfants faisait baisser le salaire des adultes, pour d'interminables journées de labeur.. Un livre pour déconstruire.. le "Fantôme de la plantation".. le 18 juin 2011.. En mars dernier, Patricia Braflan-Trobo, sociologue guadeloupéenne, a publié un ouvrage sur les stigmates et les stéréotypes liés à la couleur de la peau.. Retour sur un livre qui donne à réfléchir et nous dit de ne pas céder à la facilité des représentations sociales et des préjugés.. Le monde est toujours plus complexe que les représentations que nous en avons, la compréhension de cette complexité nous rend libres.. "Vivre ensemble en Guadeloupe" de R.. Boutin:.. l'Histoire nous dit qu'hier était pire qu'aujourd'hui.. le 25 mai 2011.. La violence gangrène la société contemporaine en Guadeloupe et ailleurs, la place de la Victoire à Pointe à Pitre, la rue Frébault, théâtres d'agressions seraient devenues infréquentables.. C'est ce qu'on entend dans les conversations.. Mais était-ce mieux il y a un siècle? Nous sommes les produits de sociétés plus violentes que celles d'aujourd'hui.. Le vivre ensemble apaisé, au delà des clivages sociaux, culturels, historiques, économiques reste à construire.. L'historien guadeloupéen Raymond Boutin a abordé parmi d'autres thèmes celui de la violence dans un ouvrage consacré au vivre ensemble publié en 2009.. Réflexions autour d'un livre..

    Original link path: /index.php?menu=Lectures
    Open archive

  • Title: PerspekTives - Revue de débats et d'idées en Guadeloupe et ailleurs
    Descriptive info: 1 / 2.. Virapin, Dabriou,Poirier-NKPA: le réel guadeloupéen.. au filtre de la photographie.. le 13 mars 2013.. La Guadeloupe à travers le regard de trois photographes.. Le réel et l'irréel s'imbriquent, le champ des possibles s'ouvre.. Ce que nos yeux voient est-ce la réalité ? Proposition de voyage dans l'imaginaire de trois photographes qui détournent le réel en création et poésie.. Dans le "Django" de Tarentino, le justicier noir.. tire plus vite que les coupables blancs.. le 23 janvier 2013.. Dans "Inglorious Basterds" Quentin Tarentino mettait en scéne des soldats juifs, scalpeurs et sans pitié, qui éliminent des dirigeants nazis pendant la deuxième guerre mondiale.. Avec Django, dans l'Amérique esclavagiste du 19eme siècle un esclave libéré ( Jamie Foxx), aidé par un improbable aristocrate allemand (Christoph Walz), sème la liberté et le trouble dans les plantations du Mississipi et fait la polémique.. 24h sur le Champ de Mars à Port-au-Prince.. regards pour une Révolution haïtienne.. une performance de Joelle Ferly.. le 5 novembre 2012.. En découvrant, certes tardivement lors d'une visite à l'Artocarpe au Moule, la performance de Joelle Ferly, la première réaction fut l'étonnement.. La seconde fut l'envie d'en savoir plus.. Invitée à Haïti en 2011 pour une résidence d'artistes soutenue par la fondation Africamerica, Joelle Ferly a voulu apparaître autrement qu'une étrangère de passage, membre privilégié d'un programme international, qui vient " voir " Haïti.. Les cases réécrites de Ano,.. sont des machines à remonter le temps créole.. le 30 août 2012.. Ano, artiste originaire de Guadeloupe, nous dit que la case, objet commun à toute la Caraïbe, est un chronomètre culturel, une horloge du temps et de l'histoire.. Ses cases peintes, machines à remonter le temps invitent à un voyage émotionel.. Remonter, c'est revenir en arrière, explorer le temps; mais c'est aussi reconstruire  ...   la créativité ? Les protagonistes d'ateliers théâtre organisés au Nord-Grande-Terre en Guadeloupe répondent.. Ils ont tenté de "prélever des éléments du fond culturel traditionnel pour les intégrer dans un processus d'innovation et de création.. Le souci de pédagogie contraint la créativité.. des auteurs guadeloupéens d'albums-jeunesse.. entretien avec Sylvana Artis et Patricia Navet.. le 3 mai 2012,.. La production en Guadeloupe d'albums illustrés destinés à la jeunesse est relativement récente.. Une quarantaine d'années.. Dans l'entretien que nous publions, deux bibliothécaires s'interrogent sur la compatibilité entre pédagogie, valorisation d'un patrimoine et création littéraire.. Ensuite, dans un texte critique, elles analysent plus de soixante-dix albums publiés durant les vingt dernières années.. BOUCAN, le webzine "dadaïste".. de la Caraïbe qui crée.. 22 octobre 2011.. Le premier numéro de ce webzine a été diffusé sur internet en avril 2010.. Le quatrième est en ligne depuis quelques semaines.. Le graphisme est inventif, les sujets traités intelligents.. La lecture de ce site est un souffle d'air frais, tranchant sur les propos de crise pesants et répétés qui nous submergent parfois.. La magie de Césaire, la présence de Martial,.. à Beauport 7 ans après la création.. Par Olivia T.. le 2 novembre 2010.. A la fin du mois d'octobre, le Cahier d'un retour au pays natal, texte magnifique d'Aimé Césaire et Jacques Martial, le comédien qui en a traduit l'émotion et la force, sont revenus en Guadeloupe.. Plusieurs représentations ont été données, dont une à Port-Louis, dans la chambre à bagasse de l'ancienne usine sucrière de Beauport.. Ce fut une belle soirée de théâtre.. Olivia, enseignante était présente et nous livre ci dessous les impressions et les émotions qu'elle a ressenti.. A son texte nous associons le regard de Clairnita Lafleur qui se souvient de la naissance de l'oeuvre en 2002.. A lire également..

    Original link path: /index.php?menu=Arts%20et%20culture
    Open archive

  • Title: PerspekTives - Revue de débats et d'idées en Guadeloupe et ailleurs
    Descriptive info: Dans le carnaval de l'histoire, Hugues-Despointes.. est relaxé par la justice pour ses propos sur la "race".. la rédaction de Perspektives.. le 9 février 2013.. Une semaine avant mardi gras et le mercredi des Cendres, en plein carnaval aux Antilles, Alain Hugues-Despointes est réhabilité par la justice pour sa condamnation en juin 2011 pour apologie de crime contre l'humanité.. Coïncidence ? Nous publions ci-dessous les propos tenus par Hugues-Despointe en 2009 et des extraits des attendus de la cour de cassation, ils se suffisent à eux-mêmes.. A Porto-Rico, un "vrai" Etat américain.. sera-t-il bientôt dans la Caraïbe ?.. le 14 novembre 2012.. La particularité des élections américaines et d'y associer des référendums.. Ainsi, les Etats de Washington et du Colorado ont voté le 6 novembre pour la légalisation du cannabis et Porto-Rico, Etat associé au USA a voté pour être un "vrai" Etat américain.. Bains chauds et séjour " roots" à la Dominique.. par Olivier D.. le 14 septembre 2012,.. Pas de "all inclusive" ni de luxe à la Dominique, contrairement à Saint-Domingue.. Notre ami Olivier, raconte un épisode "roots", chez Linton et Jasmine, dans leur gîte de Brandy manor.. Rivière, plantation et maison en bardeaux, fraîcheur et verdure assurées.. Comment je me la péte à Saint-Domingue.. le 8 septembre 2012.. Puisque c'est la rentrée, voyageons dans la Caraïbe: à Saint-Domingue et la Dominique.. Nous allons publier deux carnets de voyage.. La réalité de Santo Domingo et les caricatures du "all inclusive" vues avec la distance et l'humour de Doq.. La semaine prochaine il sera question de la Dominique.. Un autre monde.. Perspektives est ouvert à d'autres impressions de  ...   camp scélérat » pour désigner la prison américaine sur le sol cubain.. Cette enclave US au pays de Fidel Castro est un vestige des guerres coloniales dans la région.. Les Anglais ont rendu Hong-Kong à la Chine, les Portuguais ont rendu Macao, les Américains gardent Guantanamo.. Cuba est à la recherche.. de son XXIem siècle.. le 2 avril 2011.. La grande île de la Caraïbe n'a pas négocié son virage du XXI em siècle.. L'économie et le système de production du pays sont en panne et vont devoir évoluer, rien ne bouge du côté politique.. Va-t-on voir naître à Cuba comme en Chine une société capitaliste gérée par d'anciens communistes ? Un congrès du Parti communiste cubain se réunit en Avril.. C'est le premier depuis 14 ans.. Il devrait approuver les réformes économiques et organiser la relève.. Nous vous proposons quelques impressions cubaines.. Haïti, la résistance du maïs créole.. contre la pression du maïs Monsanto.. 20 juin 2010.. La vie continue en Haïti en ce mois de juin 2010 alors que la planéte est mobilisée par la grande messe du foot-ball en Afrique du sud.. Les Haïtiens n'ont pas baissé les bras.. 8000 à 12000 paysans haïtiens se sont mobilisés début juin en manifestant contre la pression de Monsanto, une multinationale américaine qui produit des semences hybrides, et la faiblesse du gouvernent haïtien qui laisse entrer dans le pays des semences issues de la biotechnologie.. Cette manifestation cinq mois après le tremblement de terre meurtrier est presque passé inaperçue.. " L'introduction dans le pays de ce maïs hybride est une menace contre l'agriculture paysanne" estime le MPP (Mouvman peyizan papaye)..

    Original link path: /index.php?menu=Caraibe
    Open archive

  • Title: PerspekTives - Revue de débats et d'idées en Guadeloupe et ailleurs
    Descriptive info: 1 / 7.. Lettre ouverte aux élus contre l'épandage aérien.. et l'empoisonnement des sols.. par le collectif Vigilance citoyenne.. le 27 mars 2013.. Voici la lettre que le collectif a adressé aux politiques et aux élus: du président de la République, en passant par les ministres et les maires de Guadeloupe (1), tous l'ont reçue.. Pour nourrir le débat la revue en ligne Perspektives est ouverte aux propositions de textes offrant sur l'épandage, d'autres arguments que ceux du collectif.. Une autre Guadeloupe est-elle possible:.. pédagogie contre les peurs et les craintes.. par Alain Plaisir, président du Cippa.. le 15 mars 2013,.. Le Comité d'initiative pour un projet politique alternatif (Cippa) n'a pas été convié au congrès des élus de Guadeloupe.. Alain Plaisir, son président nous a fait parvenir le texte qu'il aurait y pu lire.. En voici un large extrait dans lequel il défend le changement de statut ( une Guadeloupe, pays et territoire d'outre-mer au lieu de département) et reproche aux élus leur frilosité.. Le débat est (toujours) ouvert.. L'épandage aérien confirmera-t-il la Guadeloupe.. comme "laboratoire d'une pollution irréversible" ?.. le 3 mars 2013.. Retour sur l'épandage aérien.. Jusqu'au 8 mars en Guadeloupe à la préfecture de Basse  ...   au quotidien La Dépêche du Midi dans laquelle il lie " mariage pour tous" et "Sainte Famille".. Le débat ne fait plus l'actualité mais la manière qu'a le philosophe d'interpeller la hiérarchie ecclésiale , vaut d'y revenir.. Lire aussi les propos de Serge Letchimy.. Incohérence et impuissance,.. au congrès des élus de Guadeloupe.. par Fabien Marius-Hatchi.. le 8 janvier 2013.. Les élus guadeloupéens sont-ils à l'image de ceux qui leur donnent le pouvoir - les électeurs guadeloupéens, s'interroge avec un brin d'inquiétude et pas mal de pessimisme Fabien Marius-Hatchi, dans le texte qu'il nous a envoyé.. La société guadeloupéenne est-elle à ce point " close" pour reprendre le mot de Franzt Fanon (1) et condamnée au " moonwalk" collectif ?.. Traitement des déchets: le droit à l'erreur est épuisé !.. le 3 janvier 2013.. La décharge de la Gabarre n'est pas fermée et la plateforme de traitement qui devait fonctionner en 2013 est annoncée pour 2016.. Alors qu'on "élucubre" sur le Projet guadeloupéen, un rapport des " Robin des Bois" (1) publié en 2011, fait état d'un passif considérable.. Les 10 et 11 janvier se déroule à Jarry les "Assises des déchets" : le temps de l'action serait-il arrivé ?..

    Original link path: /index.php?menu=debats
    Open archive

  • Title: PerspekTives - Revue de débats et d'idées en Guadeloupe et ailleurs
    Descriptive info: 1 / 1.. Histoire de mots créoles.. Bawo et autres mots créoles,.. quête de sens et d'étymologie.. par Hector Poullet.. le 2 juillet 2010.. Après avoir retrouvé dans une précédente chronique l'origine africaine du mot Boloko, Hector Poullet nous entraine sur d'autres pistes avec les mots bawo, veyatif, vandouvan.. Un voyage dans le temps et dans les mots.. De Boloko à M'boloko.. le 23 avril 2010.. La première fois que j'entends I'expression :"espèce de boloko !" c'est au lycée Carnot dans la bouche d'un professeur d'éducation physique "métro"; monsieur Donvez Nous sommes en 1954.. J'ai quinze ans..

    Original link path: /index.php?menu=Mot%20creoles
    Open archive



  •  


    Archived pages: 265