www.archive-org-2013.com » ORG » K » KADGODDEU

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 220 . Archive date: 2013-12.

  • Title: KADGODDEU.ORG | Religions comparées - Chypre - Amérindiens
    Descriptive info: .. Pages Navigation Menu.. Accueil-Home.. CONTACT.. A PROPOS.. Religions comparées - Chypre - Amérindiens.. Categories Navigation Menu.. HERMENEUTIQUE.. LORSQU UN DIEU SUR DEUX ETAIT UNE FEMME.. SHABBAT EN IRLANDE.. SHABBAT IN IRELAND (ENGLISH).. LE GHETTO DE VENISE.. LE BOUC EMISSAIRE.. A PROPOS DE HANNOUKA.. LES NON ISRAELITES DANS LA BIBLE.. L ETRE ET L ESPRIT.. L EMANCIPATION DES JUIFS EN FRANCE.. MEMOIRE ET VIGILANCE.. AUTORITE ET ROI DANS LA BIBLE.. CHYPRE CYPRUS.. Nicosie Ville Divisée.. Les crypto-chrétiens de la peninsule de Karpass.. Avez-vous entendu les chypriotes turcs.. Le village d Androlikou.. Chypre au Quotidien.. Le festival d Androlikou.. La guerre de l eau.. ANNA VISSI et ZIYNET SALI SYMBOLES OU SEX SYMBOLS.. The Cyprus Chronicle.. Images de chypre.. La péninsule de karpass.. Panoramiques de chypre.. Panoramiques_chypre.. Images de Karpass.. AMERINDIENS.. Lettre ouverte à Night Eagle chef de la nation cherokee.. UNREPENTANT: KEVIN ANNETT AND CANADA’S GENOCIDE (documentary).. Pourquoi les excuses sont elles fausses et trompeuses ?.. L histoire secrète du Canada L holocauste indien.. Ouverture du procès du génocide des enfants indiens.. Campagne Internationale de Solidarité avec les Peuples Indigènes du Canada Aidez-nous à obtenir justice pour les victimes du Génocide !.. REVUE DE PRESSE.. TEXTES.. le cad goddeu.. SI.. La plus drôle des créatures.. La connaissance de soi.. Irme Kero Madre.. TECHNOLOGIES.. Previous.. Next.. Posted by.. Jean-Marc CAVALIER LACHGAR.. on fév 11, 2012.. Lorsqu un dieu sur deux était une femme.. Notre société contemporaine naquit de la rencontre de Jérusalem et d’Athènes, puis vint d’Arabie un nouveau contingent d illuminisme.. Tout individu vivant dans notre société se trouve nonobstant sa pratique ou sa confession le dépositaire conscient ou inconscient de ce souffle historique.. Depuis l’Antiquité les destins de l’Orient et de l’Occident n’ont jamais cessé de.. Read More.. Mémoire et vigilance.. « Berechit » (au commencement) par ce mot s’ouvre le tout premier livre du Tanakh.. En opposant au mythe grec de l’éternel retour un commencement, en proclamant le shabbat de l’éternel et la construction prochaine du monde comme étant entre les seules mains des hommes, la bible introduisait implicitement deux principes essentiels dont l’occident ne s’est plus jamais séparé : L’histoire.. Shabbat en irlande.. L’émancipation terme Irlandais défini à lui seul la république d’Irlande tout comme il est très souvent associé au judaïsme.. Juifs et Irlandais partagent bien des conceptions communes, un immodéré amour de la liberté, un attachement à leurs traditions un lien quasi charnel à leur terre, tous deux firent revivre l’ancienne langue de leurs ancêtres et donnèrent naissance à.. on fév 9, 2012.. Shabbat in ireland.. This sibylline title hides the encounter of two paradoxically often ignored peoples of the Diaspora: the Irish and the Jews.. In the popular mind the former are often considered as the drunk and brutish lout, spending most of their time quarrelling.. Through the various forms of anti-Semitism the latter were the object of the worst phantasms and the target of the most loathsome attacks in the past.. Le Ghetto de Venise.. Le Ghetto Dialectique de la marginalisation et de la reconnaissance de l altérité « Afin qu’il ne subsiste plus aucune division apparente entre les citoyens de cette ville, nous ordonnons que soient démolies ces portes qui, par le passé fermaient le Ghetto »[1] Ces mots prononcés peu avant le 19 messidor 1793 (7 juillet) furent le prodrome de la fin du premier et du plus ancien Ghetto  ...   LED.. on 2-19-10.. Hamilton Pulsomatic : La première montre à affichage LED du monde devient automatique.. on 2-18-10.. More From TECHNOLOGIES.. NOTES DE LECTURE.. La déesse Blanche.. More From LIVRES.. Most Recent Articles.. Follow the mail on Twitter.. In my 66 years of life the most important thing I have learnt is that Whatever we do and no matter how hard we try, we will not be able to have any control or effect on the past.. Any.. The damaged mosque at Denia OFFICIALS yesterday condemned the “criminal damage” caused to an 18th century mosque in Denia village on Sunday night.. Police are taking statements from.. Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo Football Chypre.. Qui est derrière l assassinat à Paris des militantes kurdes de Turquie ?.. Trois militantes kurdes, Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Soylemez ont été.. Our View: Everyone earning above a certain income should pay for healthcare.. MANY people remarked about the negligible.. Race to minimise worst-case debt scenario.. CYPRUS is trying to avert adoption of the.. ‘Drastic trimming’ at Cyprus Airways.. Cyprus Airways undergoing restructuring FOUR out.. Merkel: no special terms for Cyprus.. German Chancellor Angela Merkel speaks to.. Our View: Another instance of leaving it all to the last minute.. MEMBERS of the House finance committee,.. Ancient floor not seen for 10,000 years.. AN ANCIENT floor which has not seen the light of.. Un dangereux projet de loi sur la coopération policière franco-turque.. Avant 2012, la finalisation d’un accord de coopération policière entre la.. Le Centre Culturel Anatolie vous invite au.. Le Centre Culturel Anatolie vous invite au vernissage de.. Grave concern for stolen religious treasures.. One of the treasures now languishing in a German.. Jobless number jumps to 41,625.. THE jobless rate jumped 26.. 5 per cent year-on-year.. Christofias’ swansong scales new heights of absurdity.. WHENEVER we hear the statements made.. Increased number of tourists expected in 2013.. CYPRUS is expected to attract an.. Chinese-Larnaca airport deal is dead.. A SUPPOSEDLY multi-million investment.. Voting stations in a dozen countries.. INTERIOR MINISTER Eleni Mavrou.. Record number of flamingos.. Police disapprove of apology to ambassador.. THE POLICE yesterday weighed in on the.. Time is up for fine cheats.. AS.. Our View: AKEL and the government have a nerve calling anyone a liar.. THE RESPONSE of the government and AKEL.. Jobless to man election centres.. EIGHT hundred unemployed degree-holders.. CB governor: banking sector ‘turning the page.. THIS YEAR will be full of challenges,.. Popular expects reduced 2012 loss.. POPULAR Bank expects its 2012 results.. Older Entries.. Mot clefs.. 'extermination des populations autochtones du Canada.. alkan chaglar.. androlikou.. ascendance juive.. bouc émissaire.. CANADA’S GENOCIDE.. Chef Louis Daniels.. CHYPRIOTES TURCS.. combat des arbres.. constitution chtpre 1960.. creative commons.. crypto-chrétiens.. déeese.. eau potable.. Ecole Résidentielle.. ethique.. exclusion.. festival d'androlikou.. GENOCIDE DES ENFANTS INDIENS.. genocidetribunal@yahoo.. ca.. holocauste amerindien.. Holocauste Indien.. islam.. john toland.. Karpass.. Kevin Annett.. Licence Art Libre.. Linovamvakoi.. monotheisme.. mytholgie.. nation cherokee.. Nation Ojibway.. NICOSIE.. philosophie.. Polis Chrisohous.. péninsule d'akamas.. Rauf Dentkask.. RIZOKARPASO.. robert graves.. shekhina.. traditions.. UNREPENTANT.. village "mixte" événement de 1974.. Whispers Wind.. A PROPOS DE KADGODDEU.. (8).. (9).. Chypre divisée à jamais ?.. GENOCIDE ARMENIEN.. (1).. (10).. HISTOIRE.. JUDAISME.. (7).. LIVRES.. PHILOSOPHIE.. (30).. (2).. WP Cumulus Flash tag cloud by.. Roy Tanck.. requires.. Flash Player.. 9 or better.. Contactez-moi sur Skype.. Appel skype.. Designed by.. Elegant WordPress Themes.. | Powered by.. WordPress.. Home..

    Original link path: /
    Open archive

  • Title: CONTACT | KADGODDEU.ORG
    Descriptive info: CONTACT.. Vous pouvez m envoyer courriel à l adresse suivante, Je m engage à répondre à toutes les correspondances qui me seraient adressées personnellement.. Je suis disposé à dialoguer avec quiconque respecte des valeurs de tolérance et de respect de l autre.. Je vous remercie de renseigner votre nom ou pseudo, votre adresse de courriel et répondre à la question captcha.. Cette  ...   email at the address below.. I will answer all correspondence personallyaddressed.. I am willing to talk with anyone who respects the values of tolerance and mutual respect.. Please fill the following form with your name or pseudo and your email address.. You need to answer to the captcha question before submiting your message.. Name.. Email Address.. Subject.. Captcha:.. 12 + 1 =.. Message..

    Original link path: /contact-3/
    Open archive

  • Title: A PROPOS DE KADGODDEU | KADGODDEU.ORG
    Descriptive info: A PROPOS DE KADGODDEU.. Ce site a été réalisé intégralement avec des logiciels libres en faisant usage de la distribution GNU linux UBUNTU.. Plusieurs raisons.. WELCOME-ברוך הבא -καλώς όρισες BIENVENUE-HOS GELDINIZ.. Il m’est souvent demandé la signification de KADGODDEU.. ORG.. Tous les articles de ce site à l exception de la section revue de presse relayant des flux des médias liés à la situation de.. Ecoles résidentielles.. TECHNOLOGIE.. Abonnez vous à Kadgoddeu.. org.. Inscription.. Connexion.. Flux.. RSS.. des articles.. des commentaires..  ...   an ethnocentric view of human rights is dangerous.. Meet the new Cypriots!.. Cypriot Maronites, yet another casualty of Greek and Turkish Cypriot ethnocentrism.. Be wary of those who speak of Motherlands!.. the cypriot chronicle.. The Cyprus Mail.. Georgiades: privatisation plan is to satisfy lenders.. Jean Christou.. Russia criticises ‘aggressive’ Ukraine protests, NATO response.. Al Davidian.. Olympic sailing champ says state not fulfilled financial obligations.. TV’s ‘domestic goddess’ Nigella tells UK court she took cocaine.. Unions demand exemption for EAC from privatisation (Updated)..

    Original link path: /category/societe/
    Open archive

  • Title: HERMENEUTIQUE | KADGODDEU.ORG
    Descriptive info: HERMENEUTIQUE.. Notre société contemporaine naquit de la rencontre de Jérusalem et d’Athènes, puis vint d’Arabie un nouveau contingent.. En opposant au mythe grec de l’éternel retour un.. L’émancipation terme Irlandais défini à lui seul la république d’Irlande tout comme il est très souvent associé au..

    Original link path: /category/judaisme/
    Open archive

  • Title: LORSQU’UN DIEU SUR DEUX ETAIT UNE FEMME | KADGODDEU.ORG
    Descriptive info: LORSQU UN DIEU SUR DEUX ETAIT UNE FEMME.. Depuis l’Antiquité les destins de l’Orient et de l’Occident n’ont jamais cessé de s’enrichir, de s’entrelacer et parfois hélas de s’affronter.. Les pratiquants des trois religions du livre sont désignés sous l’expression générique « des fils d’Abraham », traduction hébraïque du père des nations.. Pourtant cette expression n’est sémantiquement pas neutre.. La moitié de l’humanité semble être curieusement oubliée.. Si les mots, la grammaire, le langage et le souffle historique forgent implicitement nos conceptions et notre vision du monde, une question évidente semble surgir : Le monothéisme serait-il masculinisateur, donnerait-il inéluctablement naissance à des structures spirituelles, sociales, politiques et une administration du sacré uniquement réservées aux hommes ?.. Pour tenter de répondre à cette question, il convient de rappeler brièvement la genèse du monothéisme.. Si aujourd’hui le judaïsme rabbinique est le direct héritier de la plus ancienne religion monothéiste connue, le monothéisme hébreu n’émergea pas ex-nihilo, mais s’imposa progressivement.. La Bible rapporte à la fois les pratiques polythéistes des anciens hébreux et la coexistence d’un dieu unique avec des dieux locaux.. L’être éternel, structure la plus achevée du monothéisme hébreu, prit sa forme métaphysique admise aujourd’hui à la suite de l’exil de Babylone.. La plus évidente des preuves de cette coexistence et de cette évolution du concept reste la séparation de la terre promise entre les royaumes d’Israël et de Judée qui fut selon la Bible la conséquence du retour des cultes idolâtres par les Hébreux pour Baal et la déesse Astarté, deux anciennes divinités cananéennes.. (Juges 2 : 13, 2 Rois 17 : 9-18).. Salomon rendant le culte aux idoles Sébastien Bourdon Musée du Louvre.. Deux erreurs d’herméneutique peuvent entraîner une chute dont il est difficile de se relever :.. confondre la Bible avec un cadastre ou avec un livre d’histoire.. Aussi la question de savoir qui, du monothéisme ou du polythéisme, précéda l’autre au plan des concepts est stérile pour notre raisonnement.. L’évolutionnisme n’est plus de mise dans l’étude des religions comparées.. Plus intéressant en revanche est d’observer que la Genèse expose une cosmogonie présentant la volonté d’un dieu unique non sexué.. La Bible postule en préambule le monothéïsme absolu comme concomitant à la création.. (Gen.. 1).. puis décrit plus loin des pratiques polythéistes antérieures à l’avènement de la révélation du monothéïsme.. En fut-il ainsi dans les faits ? Nul ne peut l’affirmer avec certitude.. Quels furent donc les premiers systèmes spirituels de l’humanité ?.. En l’absence de documents écrits nous sommes livrés à des conjectures et seuls les artefacts archéologiques peuvent venir à notre secours.. Durant une période s’étendant entre 20.. 000 et 5.. 000 années avant notre ère, les représentations divines sont formidablement homogènes et strictement féminines.. A l’âge du bronze apparaît le jeune dieu associé à la déesse, progéniture et amant de celle ci.. De ce constat émergea la thèse qu’une gynécocratie, âge d’or de la femme avait précédé le patriarcat.. Plus tard l’homme comprenant son rôle géniteur aurait modifié tout d’abord les mythologies du polythéïsme à son profit et le monothéisme serait alors devenu l’expression spirituelle du patriarcat.. Cette théorie rencontra un extraordinaire écho parmi les mouvements féministes modernes au point de recréer un culte de la déesse.. L’idée d’un divin féminin de l’humanité revalorisait le statut de la femme.. Cette société ancienne n’aurait pas  ...   notre société est restée polythéiste jusqu’à adopter le christianisme.. Le statut de la femme en Grèce n’a jamais connu la moindre émancipation.. La femme grecque, éternelle mineure, est reléguée au gynécée et destinée à la simple reproduction de l’espèce.. Or, leur fond traditionnel ignora totalement le monothéïsme absolu.. La racine indo-européenne «deiw-os p’ter» dériva en grec en Zeus Pater, en sanscrit en « dyaus pitar » et en latin en Jupiter, indiquant ainsi que le concept de dieu avait été déjà masculinisé avant que les Hébreux, peuple sémite d’Orient, ne proclament le concept du monothéïsme.. S’il est fort possible qu’il ait pu exister un matriarcat antérieur à l’actuel patriarcat, rien n’indique en revanche que le monothéïsme ne soit la cause ou la conséquence de cette modification de la société.. La société dans laquelle émergea le monothéïsme était déjà patriarcale.. Il est donc parfaitement naturel que la femme n’ait pas dans la Bible une place équivalente à celle de l’homme.. Le chef de tribu incarnait dans une société patriarcale les vertus et devait faire régner la justice sur terre.. Il semble alors logique que l’alliance ne pouvait être confirmée dans la Genèse et dans l’Exode qu’au travers de patriarches ou de prophètes en grande majorité masculins, détenteurs des pouvoirs temporels dont la femme était exclue.. Reste-til dans le judaïsme moderne des traces d’un antique culte aux déesses ? Rafaël Patai s’interrogea en ces termes dans son ouvrage The Hebrew Goddess : « Il serait étrange que la religion des anciens hébreux qui naquit dans une région d’un culte intensif de la déesse soit restée exempte d’une telle pratique ».. Il affirmera que le rituel du shabbat, accueillant la présence divine comme une fiancée, en serait une trace.. La recherche d’une égalité entre les hommes et les femmes est une nécessité, l’exclusion de la moitié de l’humanité des fonctions temporelles et spirituelles contrevenant au principe d’unité absolue de l’être éternel.. Mais les conceptions cédées par le souffle historique ont la vie dure.. Les 18e et 19e siècles marquant la fin des guerres de religions en Europe et l’émancipation des minorités religieuses posèrent philosophiquement la question de l’égalité de tous.. L’idée d’une religion de l’humanité émergea à nouveau, sous la forme d’une praxis, dont les principes auraient été révélés par le noachisme, sous la forme d’une morale commune et dans laquelle la croyance au messianisme personnel perdait son sens.. L’idée était louable et les juifs adhérant à cette thèse d’un rapprochement nécessaire des religions firent inscrire sur la grande synagogue de Bruxelles : N’avons nous pas tous un seul père ? Malachie 2 : 10.. Aussi seul un travail herméneutique mené sur les principes ontologiques, spirituels, et éthiques issus de l’être éternel sera-t-il à même d’inverser cette tendance à la masculinisation.. JEAN-MARC CAVALIER LACHGAR.. Article publié dans le journal Maayan de la.. CJL.. BIBLIOGRAPHIE.. • Pepe Rodrigez : Dios nacio mujer.. Ediciones B.. , Barcelona, 2000.. • Moïse Maïmonide : Le guide des égarés (notamment la symbolique du Trône).. • Rafaël Patai : The Hebrew Goddess, 3rd edition, Wayne State University Press, 1990.. • Robert Graves : La déesse Blanche, Ed.. du ROCHER.. • Colette de Bellay : Lilith ou l’un possible, Ed.. Altess.. • Anne Baring and Jules Crawford : The myth of the goddess Evolution of an image, Ed.. Paperback 1993..

    Original link path: /judaisme/lorsquun-dieu-sur-deux-etait-une-femme/
    Open archive

  • Title: Shabbat en Irlande | KADGODDEU.ORG
    Descriptive info: Shabbat en Irlande.. Shabbat en Irlande.. Juifs et Irlandais partagent bien des conceptions communes, un immodéré amour de la liberté, un attachement à leurs traditions un lien quasi charnel à leur terre, tous deux firent revivre l’ancienne langue de leurs ancêtres et donnèrent naissance à deux états : Israël et la république d’Irlande au sein desquels l’un et l’autre président à leur propre destinée collective pour la première fois de leur histoire.. Ce titre sibyllin cache la rencontre de deux peuples diasporiques paradoxalement souvent largement méconnus :.. les irlandais et les juifs.. Les uns évoquent souvent dans l’imaginaire populaire, les descendants de brutes épaisses passant le plus clair de leur temps à guerroyer et à s’enivrer de bière, les autres au travers des diverses formes d’antisémitisme furent l’objet des pires fantasmes et la cible des attaques les plus abjectes au cours des siècles passés (et parfois hélas encore de nos jours !).. Si ces visions réductrices à l’égard de ces deux peuples sont rigoureusement fausses, irlandais et juifs partagent bien plus qu’il n’y parait au premier abord au premier rang desquels il convient de citer l’émancipation.. L’émancipation terme Irlandais défini à lui seul la république d’Irlande tout comme il est très souvent associé au judaïsme.. Francis Bacon avait raison en encourageant ses semblables à briser les quatre types d’idoles[i] intérieures et particulièrement la plus insidieuse d’entre elles pour quiconque se livre à l’étude: « l’idole du théâtre » c’est à dire les inexactitudes, l’aveuglement, les absurdités et les erreurs cédées et répandues par les différents auteurs nous ayant précédés.. Il est souvent cité en réponse à une agression antisémite la très célèbre phrase du comte de Beaconsfield.. «Oui, je suis juif et quand les ancêtres de mon très honorable adversaire étaient des brutes sauvages dans une île inconnue, les miens étaient prêtres au temple de Salomon ».. Cette réponse constituait le début de la dispute publique entre Benjamin Disraeli juif émancipé et converti au christianisme et Daniel O’Connell, historique libérateur de l’Irlande qui jeta les bases de l’émancipation catholique et donna à la quelque centaine de juifs irlandais une rigoureuse égalité de droits dès 1830.. Signe d’une communauté aujourd’hui déclinante le Dàil (le parlement irlandais) ne comporte plus depuis 2002 aucun député juif et la dernière boucherie kasher d’Irlande a définitivement fermé ses portes.. Si les documents sont pauvres concernant les juifs d’Irlande, leur présence sur cette île est revanche très ancienne.. Il est fait mention pour la première fois de juifs séfarades venant de Rouen dans les annales de Innisfallen dès 1079.. La ville de Youghal fut peut être la première ville d Europe occidentale à avoir un maire juif.. La première synagogue d’Irlande date de 1660, mais l immigration juive dans l’île en provenance d Europe centrale commença véritablement à la suite des guerres Napoléoniennes.. La plus forte vague étant constituée de juifs lituaniens fuyant à la fin du 19e siècle les pogroms perpétrés dans leurs villages natals.. Le plus grand nombre d’entres eux désiraient partir pour le nouveau monde mais furent proprement débarqués dans les ports irlandais.. Si certains pensèrent avoir atteint les rivages de l Amérique il ne leur fallut guère de temps pour réaliser qu ils n avaient pas quitté l Europe ! Toutefois ces immigrants fraîchement arrivés s’intégrèrent parfaitement dans leur nouvelle patrie.. Si la communauté ne fut jamais très importante en nombre, elle donna à cette nation des avocats, des médecins, un juge, plusieurs membres du parlement, trois maires, sans parler de Chaim Herzog président de l état d Israël et fils du Rabbin de Dublin.. Si la communauté juive d’Irlande resta globalement pacifique et neutre durant la guerre d’indépendance quelques uns s’engagèrent dans les rangs de l’IRA.. Le célèbre Capitaine Swift , organisateur du trafic d armes depuis les états unis en faveur de l IRA, compagnon d armes de Michael Collins, ami du président Eamon de Valera, fondateur historique du Fiànna Fàil, n était autre que Robert Briscoe fils d immigrés juifs orthodoxes de Lituanie, et futur maire de Dublin.. La victoire de Robert Briscoe à la mairie de Dublin en 1956 eu un retentissement international en particulier aux Etats Unis alliés historiques dans la lutte pour l indépendance de l Irlande.. Invité par le Maire de New York lors du défilé de la St Patrick, il révéla au monde la possible accession d un juif à la charge de Lord Maire de la  ...   est souvent ignoré.. Nul ne peut dire ce qu’aurait été la civilisation de l’Europe sans l’exceptionnel apport de l’église celtique d’Irlande, commentant et sauvegardant la plupart des écrits philosophiques antiques.. Enfin les juifs sont souvent au cœur d’un des plus extraordinaires paradoxes.. Celui de posséder et de partager avec tous les peuples la plus longue histoire collective au travers du Tanakh, et bien souvent d’être incapables de faire remonter leur histoire individuelle et familiale au delà d’une ou deux générations.. C’est au centre de ce paradoxe que se situent la plupart des juifs irlandais.. Le Shabath textuellement la « cessation » place les pratiquants de la religion juive par son « non-agir » dans l’état de réfléchir sur l’état d’un monde en perpétuel devenir et ensuite d’achever la création de l’être éternel en s’engageant dans les réalités du monde.. Le Shabbat est parfois associé à l’émancipation, et à la sortie d’Egypte.. Ceci explique certainement l’exceptionnelle capacité des juifs à absorber, à intégrer les cultures et à participer à la construction de leur divers pays d’accueil sans nier leur spécificité.. Juifs et Irlandais partagent bien des conceptions communes, un immodéré amour de la liberté, un attachement à leurs traditions un lien quasi charnel à leur terre, tous deux firent revivre l’ancienne langue de leurs ancêtres.. La diaspora , textuellement la dispersion en grec est une bien mauvaise traduction du terme hébreu « Galout » signifiant l’exil, l’exil induisant un retour à la terre promise.. Irlandais et juifs en puisant dans chacun dans leur propre tradition donnèrent naissance à deux états : Israël et la république d’Irlande au sein desquels l’un et l’autre président à leur propre destinée collective pour la première fois de leur histoire.. Quel peut être l’avenir de la communauté juive d’Irlande ? Nick Harris conclu son livre en affirmant que les courants orthodoxes et libéraux survivront dans les années à venir en Irlande mais que les libéraux grandiront en nombre principalement à cause de la conversion de l’un des deux parents et du désir d’élever leurs enfants dans la culture juive.. Cette affirmation d’un juif irlandais orthodoxe nous appelle en qualité de membres d’une communauté libérale à une réflexion plus large sortant des limites de cet article.. Jean-Marc Cavalier Lachgar.. 2003.. Article paru dans le journal Maayan de la CJL.. Bibliographie:.. Robert Briscoe, For the life of me.. (épuisé).. Nick Harris, Dublin‘s little Jerusalem.. (Dublin‘s Little Jerusalem a été écrit de mémoire par Nick Harris dans sa 86eme année en 2001.. L‘auteur est né à Dublin en 1915.. La signature du livre eu lieu en présence du maire de Dublin en Mai 2002.. Il est devenu en juillet 2002 avec 4000 exemplaires vendus, le troisième Best Seller Irlandais).. Irish Examiner, Edition électronique du 11/06/03.. Mairéid Carew, Tara and the Ark of the convenantChapitre ˝ Tara-recuscitated Jerusalem or capital of an Indépendent Ireland?“.. Jean Markale, Dolmens et Menhirs p 161.. Thomas Cahill, How the Irish Saved Civilization: The Untold Story of Ireland‘s Heroic Role from the Fall of Rome to the Rise of Medieval Europe (Hinges of History, Vol 1).. Francis Bacon, Novum Organum 1620.. Sites web :.. http://www.. jewishireland.. com/.. -Films:.. -The fabulous Irishman CBS 1958.. -Shalom Ireland de Valérie Lapin présenté au 23eme festival du film juif de San-Fransisco.. shalomireland.. [i] There are four classes of Idols which beset men s minds.. To these for distinction s sake I have assigned names, calling the first class Idols of the Tribe; the second, Idols of the Cave; the third, Idols of the Market Place; the fourth, Idols of the Theater.. ]Lastly, there are Idols which have immigrated into men s minds from the various dogmas of philosophies, and also from wrong laws of demonstration.. These I call Idols of the Theater, because in my judgment all the received systems are but so many stage plays, representing worlds of their own creation after an unreal and scenic fashion.. Nor is it only of the systems now in vogue, or only of the ancient sects and philosophies, that I speak; for many more plays of the same kind may yet be composed and in like artificial manner set forth; seeing that errors the most widely different have nevertheless causes for the most part alike.. Neither again do I mean this only of entire systems, but also of many principles and axioms in science, which by tradition, credulity, and negligence have come to be received..

    Original link path: /judaisme/shabbat-en-irlande/
    Open archive

  • Title: SHABBAT IN IRELAND (ENGLISH) | KADGODDEU.ORG
    Descriptive info: SHABBAT IN IRELAND (ENGLISH).. Through the various forms of anti-Semitism the latter were the object of the worst phantasms and the target of the most loathsome attacks in the past centuries (and alas sometimes nowadays still!).. The oral character of the druids tradition would be opposed to a culture of writing, for which Jews were and remain excellent grammarians.. These reductive clichés opposing these two peoples being absolutely false, the Irish and the Jews share much more than appears.. Let us start with emancipation.. An Irish word, now used in French which in itself defines the Republic of Ireland but is very often associated with Judaism too.. Francis Bacon was right by encouraging his fellowmen to destroy four types of interior idols.. and particularly, the most insidious out of them for whoever studies: the idol of the theatre (i.. e.. inaccuracies, blindness, nonsense and errors spread by the various authors having preceded us).. The very famous sentence of the Earl of Beaconsfield is often quoted in response to an anti-Semitic aggression.. Yes, I am a Jew and when the ancestors of my honourable adversary were brutal savages in an unknown island, mine were priests in the temple of Solomon.. This answer marked the beginning of the public argument between Benjamin Disraeli, an emancipated Jew who converted into Christianity and Daniel O Connell, historical liberator of Ireland who provided the foundations of the catholic emancipation and gave to the few hundred Irish Jews a strict equality of rights since 1830.. As a sign of a declining community the Dàil does not comprise nowadays any Jewish member and the last kosher butcher of Ireland has definitively closed its doors.. Even if the documents concerning the Jews of Ireland are scarce, their presence on this island dates back from ver ancient times.. Since 1079 the presence of sephardic Jews coming from Rouen is mentioned in annals of Innisfallen.. Youghal was probably the first town of Western Europe to have a Jewish lord mayor.. The first synagogue of Ireland goes back to 1660, but Jewish immigration in the island coming from Central Europe really started after the Napoleonic wars.. The strongest wave of immigration was mostly composed of Lithuanian Jews fleeing the pogroms perpetrated in their native villages at the end of the 19th century.. The greatest number of them wished to flee from eastern Europe for the new world but were properly disembarked in the Irish ports.. It didn t take too much time for them to realise they had not left Europe and they were very far from the American shores!.. owever these new immigrants perfectly mixed with their new homeland.. Although the community was never very important in numbers, still it gave lawyers, doctors, a Supreme Court Judge, several members of parliament and six mayors to this nation, without speaking about Chaim Herzog son of the Rabbi of Dublin and president of the state of Israel.. The Jewish presence in Ireland is close to none in the French literature.. Only Jean Markale in Dolmens et Menhirs makes a rapid reference to the incredible saga of the stone of Tara.. Tara was the legendary crowning place of the former kings of Ireland.. On this site on October 8, 1843 Daniel O Connell organised his famous meeting where one million people were expected.. Due to an amazing phonetic similarity between the words Tara and Torah, the site of Tara was sacked by excavations between 1899 and 1902 to find there the Ark of the Covenant! Markale, accustomed to historical approximation does not hesitate to state that this archaeological expedition was carried out by English Jews, whereas it was the work of british israelites a Protestant millenarian sect claiming thus to prove in an undeniable way a foolish theory of theirs according which the Anglo-Saxons were a lost tribe of Israel !.. Although the Jewish community of Ireland remained mostly peaceful and neutral during the war of independence, some of them engaged in the ranks of the IRA.. Famous Captain Swift , the organizer of the weapon traffic from the United States to the IRA, comrade in arms of Michael Collins, friend of the president Eamon de Valera, historical founder of Fiànna Fàil, was no other than Robert Briscoe son of Jewish orthodox immigrants of Lithuania, and future mayor of Dublin.. The victory of Robert Briscoe to the town hall of Dublin in 1956 had an international impact in particular in the United States, historical allies of Ireland in the fight for independence.. As a guest to the mayor of New York during St  ...   Diaspora: Irish and Jewish !.. By visiting the town hall of Dublin, it is amazing to observe the Briscoe s coat of arms: a star of David associated with a Gaelic motto SAOIRSE-COTHROM-FOIDNEAMH meaning Justice Freedom and Patience.. Robert Briscoe by designing himself his coat of arms as a Lord mayor, explained their symbolic reading.. He used this star which shamefully distinguished the Jewish people during the war, as the example of tolerance in his country and made the choice of this motto.. What would Justice be without freedom and tolerance?.. By an extraordinary chance, Hebrew and Gaelic translate tolerance by the word patience, which perfectly represent the itinerary of this tiny community.. The Irish themselves knew very little about their own Jewish community, until a last year unexpected best seller helped them rediscover this part of their common history.. Nick Harris sold 3500 copies of his extraordinary book Dublin s Little Jerusalem saving from disappearance the life of the Jewish community of Dublin and also transmitting a remarkable picture of the culture, the rites and the festivals of one of the Irish minorities.. This tiny minority, in the heart of a catholic and Protestant country, questions us in many ways.. It is a great lesson about integration, tolerance and differences and questions us about our prejudices concerning the relations between Jews and Catholics.. If neither Jews nor Irish left any memorable architectural monuments behind them, they made an extraordinary contribution to the structuring of the ideas in Europe, in the history of freedom and emancipation.. The role of the Irish monasteries as intellectual refuges and link between antiquity and the middle ages is often ignored.. No one can say what the history of Europe would have been without the exceptional contribution of the Celtic church of Ireland, commenting on and safeguarding the majority of the ancient philosophical writings.. The Jews are often in the heart of one of the most extraordinary paradoxes.. to have and to share with all human being probably longest collective history through Tanakh, and to be very often unable to trace their individual and family history beyond one or two generations.. It is in the heart of this paradox that live a majority of the Irish Jews.. The Shabath, literally the suspension , places the Jews by its forbiddance to act in an ability to think about a world into perpetual becoming and then to complete the creation of god while engaging in the realities of the world.. Shabbat is also sometimes associated with emancipation, and to the exit of Egypt.. This explains certainly the exceptional capacity of the Jews to absorb and integrate in the cultures and to take part in the construction of their various host countries without denying their specificity.. Jews and Irish share a lot of common concepts , an immoderate fervour of freedom, an attachment to their traditions, a quasi sensual love with their land, both revived the old languages of their ancestors.. The Diaspora, literally the scattering in Greek is quite a bad translation of the Hebrew term Galout meaning exile.. Exile inducing a return to the promised land.. Irish and Jews while building from their own tradition gave birth to two modern states: Israel and the Republic of Ireland where they can preside over their own collective destiny for the first time of their long history.. What can the future be of the Jewish community of Ireland? Nick Harris concluded his book by asserting both orthodox and progressive Judaism will survive in Ireland in the years to come.. , but that progressive congregation will increase in number mainly because of conversion of one of the two parents and desire to raise their children in the Jewish culture.. This assertion coming from an orthodox Irish Jew questions us as member of a progressive community to a broader thought out of the bounds of this article.. Bibliography :.. Robert Briscoe For the life of me.. (out of print).. Nick Harris Dublin’s little Jerusalem.. Irish Examiner Edition électronique du 11/06/03.. Mairéid Carew Tara and the Ark of the convenant.. Chapitre Tara-recuscitated Jerusalem or capital of an Indépendent Ireland?.. Jean Markale: Dolmens et Menhirs p 161.. Thomas Cahill How the Irish Saved Civilization: The Untold Story of Ireland s Heroic Role from the Fall of Rome to the Rise of Medieval Europe (Hinges of History, Vol 1).. Francis Bacon Novum Organum 1620.. Websites :.. Movies: The fabulous Irishman CBS 1958.. Shalom Ireland Valérie Lapin 23rd Jewish film festival of de San-Francisco.. There are four classes of Idols which beset men s minds..

    Original link path: /judaisme/shabbat-in-ireland-english/
    Open archive

  • Title: Le Ghetto de Venise | KADGODDEU.ORG
    Descriptive info: Le Ghetto de Venise.. Le Ghetto.. Dialectique de la marginalisation et de la reconnaissance de l altérité.. « Afin qu’il ne subsiste plus aucune division apparente entre les citoyens de cette ville, nous ordonnons que soient démolies ces portes qui, par le passé fermaient le Ghetto.. ».. [1].. Ces mots prononcés peu avant le 19 messidor 1793 (7 juillet) furent le prodrome de la fin du premier et du plus ancien Ghetto Juif du monde.. Au-delà des portes, le gouvernement Vénitien avait abdiqué le 12 mai de la même année, face aux armées Napoléoniennes.. L’occupation française de la cité des doges sonnait également la fin de l’isolement des juifs de la ville dans l’île de Cannaregio, commencée en 1516 sous la férule de Zaccaria Dolphin.. Cette phrase marquerait la fin progressive du mode de vie des juifs vénitiens, en s inscrivant dans la politique d émancipation Bonapartiste.. Notre époque a largement galvaudé le terme « Ghetto » en l appliquant à des situations les plus diverses.. Nous appliquons ce terme à tout quartier concentrant une minorité.. L acception moderne ou à tout le moins la connotation de ce terme est aujourd hui négative, renvoyant tant aux difficultés d intégration qu à une image de zones urbaines dégradées.. Nous devons cette perception en grande partie à la politique Hitlérienne qui avait trouvé dans la création des ghettos un moyen de contrôler les juifs avant de les déporter.. Le plus important de ces ghettos modernes, créé en 1939, comptant plus de 380.. 000 personnes fut celui de Varsovie.. Il restera à jamais dans la mémoire collective pour avoir été le lieu de vingt sept jours d insurrection fatale de ses habitants.. La disproportion des forces ne leur permettant pas la moindre chance de triompher.. On se souvient de la phrase tristement célèbre de l un des combattants;.. « Nous ne voulons pas sauver notre vie.. Personne ne sortira vivant d ici.. Nous voulons sauver la dignité humaine.. Arie Wilner ».. Ces ghettos juifs modernes, fruit de la politique antisémite du régime nazi, ont fortement influencé notre mémoire collective.. Or l institution du ghetto est beaucoup plus ancienne.. Son rapport avec la politique des Nazis s inscrit dans une récupération perverse de l institution vénitienne.. En effet, il convient de ne jamais oublier que les juifs étaient émancipés à des degrés divers dans la quasi-totalité des pays européens quand les Nazis réactivèrent une institution morte depuis deux siècles.. Il convient donc d aborder le sujet du ghetto avec toutes les précautions historiques d usage, faute de quoi le risque d une interprétation anachronique est certain.. En Europe occidentale, nous vivons maintenant dans un lieu et à une époque quasi unique dans l histoire de l humanité.. En ce sens porter un jugement de valeur sur une période s étendant du haut Moyen-Age jusqu à l émancipation des communautés juives à l aune de nos critères de tolérance constituerait une grave erreur.. Les critères de tolérance politique et confessionnelle des démocraties occidentales, nous semblent maintenant si naturels qu il nous arrive d en oublier leur caractère normatif.. Ils furent l aboutissement d un long processus à la fois théologique et philosophique qui se concrétisa dans notre pays, pour les protestants par l édit de tolérance de 1787, puis en 1791 par la reconnaissance de la citoyenneté des juifs; prélude de l émancipation.. Il fallut attendre tout de même cent quinze ans pour que soit promulguée la loi de 1905 sur la laïcité qui reste à la fois un des piliers fondateurs de notre république et une exception quasi-mondiale.. De ce point de vue, la France a joué un rôle clef tant dans l émancipation des minorités que dans la création de ses structures politiques d’intégration.. Le sujet de ce soir n appelant pas un exposé sur l émancipation et ses conséquences, je refermerai cette parenthèse liminaire.. Les origines du terme « ghetto » se perdent dans les tréfonds de l histoire même de sa création lointaine à Venise.. De nombreuses hypothèses étymologiques peu satisfaisantes ont été avancées.. On a beaucoup glosé sur l’origine du mot ghetto qui selon les vénitiens viendrait de « geto » désignant en vénitien l endroit où étaient rejetées les scories des fonderies proches.. Néanmoins, d aucuns avancent que ce terme pourrait venir également d’un ancien mot de l hébreu talmudique ghet signifiant (séparation) ou du syrien nghetto signifiant (congrégation).. Le ghetto se situant sur une ancienne fonderie, l hypothèse vénitienne semble être la plus probable.. [2].. La présence des juifs à Venise et dans sa région est très ancienne et bien antérieure à la création du premier ghetto juif au monde.. Un recensement réalisé en 1152.. [3].. fait mention de la présence de 1 300 juifs établis à Venise.. L autre élément tout aussi discutable au sujet de l ancienneté de la présence des juifs dans la ville, porte sur le nom même de l île vénitienne abritant le ghetto, « Giudecca », nom donnée à l île de Spinalunga.. Le nom de « Giudecca » serait une déformation de « guidecche » c est à dire le nom habituellement donné aux quartiers méditerranéens exclusivement occupés par des juifs.. Le ghetto de Venise ne saurait être détaché de l histoire de la ville.. Les zones obscures et les origines confuses entourant tant l étymologie du terme que la date d arrivée des premiers juifs dans la ville restent néanmoins significatives de son ancienneté.. Si nous élargissons notre recherche à la présence des juifs en Europe, nous pouvons affirmer que les juifs parvinrent dans nos pays après la destruction du temple par Titus en 70 de notre ère.. Ainsi la présence juive, certes diversement répartie en Europe, est avérée au moins depuis le 1er siècle de notre ère.. Contrairement à une idée faussement répandue qui voudrait que les juifs soient arrivés en France au Moyen-Âge, l installation des premiers juifs se fit en Gaule entre le 1er et le 3e siècle de notre ère.. Ils arrivèrent de Rome par voie de terre pour gagner Lyon, le nord de la France, la Bretagne.. Ils descendront ensuite vers Marseille.. La présence des juifs en Europe occidentale est donc aussi ancienne que l établissement du christianisme.. Dans les premiers temps de leur établissement, la cohabitation entre les juifs et les gentils, ou avec les idolâtres, ne fut pas toujours conflictuelle.. L exclusion de la société des gentils fut progressive.. L utilisation du terme « antisémitisme » est anachronique dans le cas particulier des sociétés de l antiquité et du moyen âge.. L antisémitisme étant une notion moderne, liée à l émancipation des juifs dans la cité.. Le Moyen-Age ayant fait preuve d anti-judaïsme, position théologique n ayant qu un lien lointain rapport avec l attitude de nos sociétés à l égard du peuple juif.. Il est néanmoins possible d analyser à posteriori le conflit Judéo-Alexandrin (38-41), théâtre du premier pogrom connu de l histoire comme étant la première manifestation d antisémitisme, attendu qu Alexandrie abritait la plus importante communauté juive de la diaspora, dans un contexte cosmopolite.. Les juifs jouissant dans l Égypte ptolémaïque d une forme de statut civique, étant de ce point de vue apparentés aux Hellènes, c est à dire à la classe dirigeante de l époque.. [4].. Dans l’empire romain, le droit de cité fut accordé aux juifs dès 212 ACE.. Minorité protégée, ils ne furent pas à proprement parler persécutés, l’attitude de la Papauté de l’époque visait à les convertir sans difficulté s’ils « reconnaissaient leur erreur ».. Ce point de doctrine est très important, nous aurons l occasion d y revenir plus tard en détail.. Durant l’époque des empereurs carolingiens, une attitude similaire prévalue avant de prendre un tournant critique au IX siècle au moment du Grand Schisme et de la première croisade.. L’occident affronta les « orientalismes » à savoir les civilisations byzantine et musulmane.. Le juif devient alors et reste parfois encore de nos jours l’ennemi intérieur (à l’égal, ne l’oublions pas, d’autres catégories d’êtres humains considérés comme des « étrangers » au sens ethnique, ou au sens idéologique, ou au sens social, ou au sens moral).. L’antijudaïsme est né et sera le prodrome de sa forme laïque qu est l’antisémitisme et moderne dont la forme aiguë est l’antisionisme La minorité juive sera ainsi désignée comme « la » responsable.. [5].. des maux de la société sous des formes variables; comme peuple déicide, comme peuple cosmopolite et apatride, comme agent du grand capital, ou comme traître de l’intérieur.. Nous allons tout d abord examiner la nature des relations entre les juifs et les gentils avant faire un rapide survol de la création du ghetto.. L antijudaïsme était une position théologique, à savoir qu elle combattait le judaïsme en qualité de religion, avançant plusieurs arguments, le plus saillant étant que les juifs n ayant pas reconnu la messianité de Jésus de Nazareth vivaient dans l erreur.. Le christianisme étant devenu la religion d état de l empire romain, il convenait donc de convertir ou d amener à la conversion les juifs peuplant les régions chrétiennes.. L attitude de l époque portait bien sur un affrontement de nature essentiellement religieuse.. Néanmoins, le christianisme n avait non seulement jamais refusé la révélation sinaïtique, mais l avait intégrée dans le canon de ses propres écritures saintes sous le nom encore usité de la Septante, traduction mot à mot du TaNaKh.. [6].. par des juifs hellénisés.. La Bible, utilisée de nos jours par les chrétiens orthodoxes dans la sphère grecque, reste la Septante.. Les relations entre ces deux religions étaient donc fort complexes, attendu qu elles procédaient pour partie d une révélation commune complétée, selon le christianisme, par une nouvelle loi.. La nouvelle loi ne venant pas nier l ancienne mais la parfaire.. Du point de vue du judaïsme, le messie n est pas arrivé, ce qui revenait finalement à nier l existence de la nouvelle alliance.. Pour sa part, le judaïsme ancien n a pas véritablement développé une abondante littérature à propos de Jésus.. Le Talmud, (codification de la loi orale), ne parle pas de lui nommément, ou quand il est question de Jésus, c est à l homme Jésus que le Talmud fait uniquement référence.. De plus la référence trinitaire, centrale dans le christianisme est inadmissible au yeux du judaïsme, attendu qu elle brise selon lui la monade insécable que constitue l être éternel dans le monothéisme.. Néanmoins il serait faux de réduire la controverse entre les juifs et les chrétiens aux seuls thèmes de la messianité et de la trinité et mieux encore de penser que le judaïsme serait antérieur au christianisme.. [7].. Cette erreur a d ailleurs longtemps prévalu tant dans l imagerie populaire que parmi certains exégètes chrétiens.. Dans les  ...   d en tirer des enseignements.. Le modèle urbain du ghetto eut un effet sur la vie des juifs.. Le ghetto devint, au delà même du lieu de résidence des juifs, un lieu d étude et de renforcement de leur tradition.. Le sociologue.. Yankel Fijalkow.. affirme avec justesse :.. Dans l Europe occidentale les gouvernants du Moyen Age utilisent les Juifs pour s assurer des revenus, collectant un impôt sur leur communauté afin qu’ils les répercutent sur les prix.. Le système du « ghetto » implique une séparation physique et un statut spécial supposés les protéger de velléités antisémites.. Entouré de murs, le ghetto est fermé la nuit, le dimanche et jour des fêtes chrétiennes.. Il est souvent surpeuplé en raison du refus des autorités d agrandir son emprise.. Mais, malgré ses défauts, le ghetto peut être aussi considéré comme « volontaire ».. Il permet à la communauté de renforcer ses liens internes et la conservation de la tradition.. Il s organise autour de la famille et de la synagogue, d institutions communautaires, sociales et juridiques autonomes.. Il bénéficie d une certaine extraterritorialité.. [10].. Les tribunaux de l Inquisition furent moins durs à Venise que dans la péninsule ibérique.. Les marranes, nouveaux chrétiens, vivaient souvent une identité floue, et mal cernée.. Convertis au christianisme depuis plusieurs générations, ils se définissaient comme chrétiens dans les contrées promulguant des dispositions anti-juives mais avaient la possibilité de se déclarer comme juifs à Venise.. Dans ce cas, ils devaient rejoindre le ghetto.. Rien n est plus faux que de penser que les marranes possédaient tous une connaissance exhaustive et secrète du judaïsme.. Pour la plupart de ces nouveaux chrétiens, leur connaissance du judaïsme était embryonnaire.. Quelques rites souvent déformés leur étaient restés de leurs ancêtres juifs; ils ne connaissaient pas l hébreu.. La seule documentation accessible sur la religion de leur ancêtres passait par le canal des ouvrages chrétiens, et nombreux étaient ceux d entre eux qui se firent ordonner dans l Eglise afin d apprendre l hébreu.. Le Talmud sans lequel il est impossible de pratiquer le judaïsme avait été brûlé en Espagne.. Le retour dans la communauté juive ne se fit pas sans mal, même si l on compte dans les destinées marranes de brillants commentateurs du judaïsme.. Mais les marranes, du fait de leur difficulté à se définir, portaient aussi un regard critique tant sur les coutumes du christianisme que sur celles du judaïsme.. Les marranes à la lisière de deux cultures furent en grande partie les premiers traducteurs des ouvrages hébraïques en langue vernaculaire.. Le professeur Cecil Roth directeur de l Encyclopaedia Judaïca n hésita pas à écrire dans son « histoire des marranes » :.. « il n est pas osé de voir en eux les premiers juifs modernes.. Au cours du XVe siècle, Venise allait devenir le centre de l industrie du livre.. On avance le chiffre de quinze mille titres édités dans cette ville cosmopolite.. Venise allait devenir un des centres intellectuels de l Europe.. Il n est pas nécessaire de souligner la relation des juifs avec le livre.. De cette heureuse conjonction, naquit à Venise une abondante littérature en hébreu.. Ces ouvrages furent publiés au départ par Daniel Bomberg, qui était chrétien malgré la consonance de son patronyme et de son prénom.. Malgré l interdiction de 1548 faite aux juifs d imprimer, de nombreux livres sortirent des presses sous l approbation du rabbinat afin que les ouvrages ne soient pas offensants tant pour le judaïsme que pour le christianisme.. Le Ghetto devint le creuset d’une intense vie juive intellectuelle, qui trouva une reconnaissance même parmi les gentils.. La cabale s’y développa énormément et une certaine porosité apparut entre les deux communautés.. Le signe distinctif ne fut plus imposé aux juifs à partir du XVIII e siècle et la culture juive commença à jouir d’une grande considération parmi les gentils.. Il faudra attendre, pour que les juifs jouissent pleinement de leur droit de citoyen, 1797 : l arrivée des armées napoléoniennes apportant avec elles les principes de l’émancipation dont la France fut l’inspiratrice historique.. Toutefois, le Ghetto fut définitivement aboli en 1866 et de nos jours seules quatre familles juives résident encore sur place.. Le reste de la communauté étant disséminée dans toute la ville ou à Mestre, Venise n’offrant plus suffisamment d’emplois, en particulier aux jeunes.. Que reste-t’il de ce lieu historique ? Une plaque située non loin de la gare vous indiquera en Italien « SINAGOGHE » et en hébreu « Beth Knesset ».. Vous y trouverez quatre synagogues, un musée du judaïsme, une yéchivah du mouvement Beth Loubatvitch dans laquelle on ne manquera pas de vous indiquer le seul restaurant et la seule épicerie casher de toute la ville.. Les marchands du temple sont légion proposant des objets cultuels divers en verre de Murano allant de la mezouzah à un jeu d’échec d’un goût discutable sur lequel les pièces représentent des rabbins pour les noirs et le clergé catholique pour les blancs.. Il serait pourtant réducteur de n’y voir qu’un musée ou un vestige de l’isolement des juifs.. Si le Ghetto était certes une forme intolérable d’isolement d’une partie de la population, il fut aussi un refuge.. Un refuge, ou plutôt un compromis de la Sérénissime en gardant les juifs dans le Ghetto, leur évitait également l’expulsion définitive de Venise.. Si vous avez l occasion de vous rendre sur place, vous serez frappé par ces influences mutuelles.. Le style purement baroque de la synagogue espagnole.. Ce monument fait aujourd’hui la fierté des vénitiens juifs ou gentils.. Il est un des plus beaux édifices de Venise.. La similitude est frappante avec l’église « Santa Maria Della Salute.. En effet, Baldassare Longhena assura la construction de cette église et restaura la synagogue espagnole.. Il n’était pas rare que les juifs fassent appel à des architectes chrétiens pour construire et restaurer leurs édifices religieux, ce qui témoignait au passage d’un certain commerce entre juifs et gentils.. Il est encore plus étonnant de trouver une influence ou une connaissance approfondie du judaïsme dans certaines églises catholiques.. Les églises de « Santa Maria Della Salute.. » et de « San Pietro di Castello » sont probablement les deux exemples les plus significatifs.. La Salute fut bâtie par Longhena à la suite de la peste de 1630.. La vocation de l’édifice était oecuménique attendu que la peste avait touché tant les juifs que les gentils.. L’architecte puisa abondamment dans la cabale et, en particulier, dans la symbolique du chiffre 11 représentant l’éternel entouré des dix séphiroth.. D aucuns pourraient n y trouver qu un hasard, mais le plan de La Salute représente avec la plus grande exactitude la clavicule de Salomon.. Il est à noter que l’origine même de Longhena est sujette à débat.. On sait peu de chose de la vie de cet architecte, il n’est pas possible de trouver son certificat de baptême.. Il était le fils d’un tailleur de pierre du nom de Melchisédech, il y a donc de forte chance qu’il fut d’origine juive ou marrane.. D’autres indices sont frappants sur les peintures et témoignent d’une connaissance approfondie du TaNaKh.. Le tableau de pentecôte réalisé par Titien situé à coté des représentations de David et Goliath et d’Abel et Caïn fait une référence sans ambiguïté à la fête de Shavouoth.. San Pietro di Castello plus récente des églises, dédiée à Pierre est aussi étonnante, vous ne manquerez pas d’être surpris par la présence d’une grande menora à coté de l’autel et surtout par « la chaire de Saint Pierre » inspirée de l’art Islamique.. Au mois de novembre 2006, les affiches du théâtre de la Fenice étaient placardées dans toute la ville pour annoncer « La Juive » l’opéra de Fromental Halevy.. Venise, tout comme Girona en Catalogne, semble renouer avec tous les aspects de son multiculturalisme et admettre également les apports des juifs dans la construction de la pensée et de la culture occidentale en dehors de la stricte et réductrice image de marchands et d’usuriers dans laquelle l’imagerie populaire les a trop souvent enfermés en dehors de l’enceinte mêmes des ghettos.. Au sens où elle appartient à l histoire, cette histoire du ghetto est la nôtre que nous soyons juifs ou non.. Le ghetto, derrière ce mot se cache un dualisme entre l exploitation d une minorité et son ostracisation.. Ce dualisme existe toujours, en ce sens il n est pas faux de parler de ghettos urbains même si les portes sont tombées il y a maintenant deux cents ans.. Pourtant William Shakespeare en faisant prononcer cette célèbre tirade à Shylock, un riche usurier de Venise, révélait aux gentils la nature de leurs relations avec les juifs.. Je suis un juif ! Un juif n a-t-il pas des yeux ? Un juif n a-t-il pas des mains, des organes, des proportions, des sens, des affections, des passions ? N est-il pas nourri de la même nourriture, blessé des mêmes armes, sujet aux mêmes maladies, guéri par les mêmes moyens, échauffé et refroidi par le même été et le même hiver qu un chrétien ? Si vous nous piquez, est-ce que nous ne saignons pas ? Si vous nous chatouillez, est-ce que nous ne rions pas ? Si vous nous empoisonnez, est-ce que nous ne mourons pas ?.. Souhaitons que cette fameuse tirade de Shakespeare appartienne à jamais aux lumières du passé nous permettant de nous diriger dans les ténèbres de l avenir.. Avril 2007.. Riccardo Calimani Histoire du ghetto de Venise page 302.. Il est à noter qu en hébreu sarfati, terme utilisé pour désigner les juifs de France, signifie « fondeurs ».. L ouvrage de G.. B.. Callicciolli constitue pratiquement la seule source de recensement.. Je renvoie le lecteur intéressé à la thèse de Katherine Blouin « Le conflit judéo Alexandrin de 38-41 L Harmattan.. (« la » d’un point de vue subjectif partial ; mais d’un point de vue objectif et impartial, « un » responsable seulement parmi d’autres : cf.. le livre classique de Hans Mayer sur la marginalisation combinée des juifs, des femmes et des homosexuels, à quoi il faudrait ajouter celle des tziganes, des maghrébins, des pauvres, etc.. ).. Le Tanakh (en hébreu תנ״ך, connu comme Bible hébraïque chez les chrétiens La Torah ,Nevi im et Ketouvim.. Il est à noter le cas particulier des Samaritains שומרונים, vivant en Israël et en Cisjordanie.. Ils ignorent le Talmud, ne connaissent que la Torah, et les réformes apportées par le judaïsme rabbinique,.. הדות רבנית.. -.. Yahadout.. Rabbanit.. successeur direct du judaïsme pharisien.. Voir l ouvrage collectif de Shumel Trignano; Pierre Gisel, et David Banon.. « Judaïsme et christianisme entre affrontement et reconnaissance » Bayard.. Nahmanide La disputation de Barcelone Editions Verdier.. Yankel Fijalkow La sociologie de la ville..

    Original link path: /judaisme/le-ghetto-de-venise/
    Open archive

  • Title: LE BOUC EMISSAIRE | KADGODDEU.ORG
    Descriptive info: LE BOUC EMISSAIRE.. Durant le mois de Tichri, tous les juifs du monde célèbrent le.. Yom Kippour.. , achevant ainsi une période de dix jours d auto examen personnel et de repentance.. Durant le chabbat des chabbat (chabbat chabbaton) il est d usage de lire un passage du Lévitique 16 exposant un rite sacrificiel et expiatoire connu dans notre langue sous l expression du.. bouc émissaire.. Il (Aaron) prendra les deux boucs, et il les placera devant l Eternel, à l entrée de latente d assignation.. Aaron jettera le sort sur les deux boucs, un sort pour l Eternel et un sort pour Azazel.. Aaron fera approcher le bouc surlequel est tombé le sort pour l Eternel, et il l offrira en sacrifice d expiation.. Et le bouc sur lequel est tombé le sort pour Azazel seraplacé vivant devant l Eternel, afin qu il serve à faire l expiation etqu il soit lâché dans le désert pour Azazel.. Lev 16: 7-10.. L acception de cette expression parfois galvaudée renvoie implicitement à un concept de transfert du mal à des personnes ou à des objets, telle que l exposa l anthropologue James Frazer[1]dans le Rameau d Or.. Frazer laissa une oeuvre monumentale decomparatiste.. Si ses travaux sur le transfert du mal ont fait autorité pendant des années, ce n est pas pour autant qu il parvint à décelerles éléments métaphysiques et éthiques autour desquels ce rite est articulé.. L expression bouc émissaire apparue en France dès 1690 avec une définition identique et sera reprise à propos de l affaire Dreyfus.. Tel est le rôle historique de l affaire Dreyfus.. Sur ce bouc émissaire du judaïsme, tous les crimes anciens se trouvent représentativement accumulés.. L acception moderne de cette expression procède à la fois d une compréhension littérale du rite expiatoire décrit dans le Lévitique et d une méconnaissance des principes ontologiques et éthiques proclamés par la bible et le judaïsme.. Gottlieb-Jews_Praying_in_the_Synagogue_on_Yom_Kippur.. Il est intéressant de noter que l expression de bouc émissaire.. n apparait pas dans la bible le caper emissarius vient du latine ecclésiastique,.. d une traduction de la vulgate.. Cette traduction exprime ainsi en partie des concepts exogènes à la tradition juive.. L ethnologue Carlos Castaneda affirmait avec justesse que le second anneau du pouvoir, était l intention.. Tout travail herméneutique, consiste à retrouver l intention, qui n est quasiment jamais dévoilée dans les textes.. Quelle était l intention des rédacteurs de la bible nous ayant transmisavec force de détail ce rituel et quel pouvait être son contenu spirituel ?.. Avant de répondre à cette question, nous avons à lutter contre une apparente contradiction mais qui constitue également une première clef herméneutique.. Comment le judaïsme se proclamant moniste peut il faire référence dans un rite à des concepts aussi clairement dualistes que ceux du bouc émissaire ?.. Comment dépasser la contradiction entre le Chema [3] proclamant l unité absolue et le dualisme apparent typifié par les deux boucs,l un sacrifié et l autre emportant sur son dos l ensemble des comportements peccamineuxd Israël ?.. Le décryptage d un rite ne peut être uniquement un simple exercice de style.. Il doit permettre à celui quis y livre d en.. extraire un enseignement spirituel.. et donc.. par voie de conséquence une praxis.. Mais avant d envisager d en faire surgir le contenu nous devons nous attacher à comprendre l objectif transversal de la plupart des rites.. Comme le démontra le comparatiste Mircea Eliade, un rituel a notamment pour fonction d opérer une rupture dans le temps profane afin que l homme religieux retrouve durant cet espace temporel, le temps mythique primordial rendu présent[4].. Il n est pratiquement aucun rituel qui n échappe à cette définition.. Le rite du Chabbat[5]par exemple, opère comme son nom l indique en hébreu, une séparation entre le temps profane et le temps sacré, son contenu spirituel,éthique et métaphysique devant être trouvé dans la Genèse, attendu qu il ritualise au travers d une incessante répétition le Chabbat de l être Eternelayant remis la responsabilité du monde à venir aux hommes.. Nous avons affirmé que l impossibilité.. de rupture de l unité de l être éternel.. constituait la première clef herméneutique de la bible.. Une autre clefherméneutique particulièrement bien adaptée pour.. l analyse d un rituel est la typologie[6].. En conséquence ce rite sacrificiel.. faisait mémoire d événements et d archétypes antérieurs à leur codification dans le Lévitique.. A quels événements les anciens Hébreux faisaient-ils référence dans le Lévitique 16 ?.. Notre tentative de décryptage du rite met en lumière certains éléments saillants:.. L universalisation de la conscience au travers de l épreuve de l inique agression du juste, typifié par le tirage au sort du bouc sacrifié.. L holocauste n étant pas la conséquence d un choixobjectif et raisonné du sacrificateur.. (Lev16-7)[7].. L excommunication[8].. L unité de la communauté des hommes avec l éthique.. L éternité de la vérité comme prédicat de l être éternel.. La codification du rite renvoyant à des archétypes et la bible faisant  ...   ils sont contraints de vivre ensemble.. La bible est riche en descriptions de ces situations d exclusion inique.. (Exclusion d AGAR et d Ismaël par exemple).. Ainsi le rite du bouc émissaire en simulant d une part le meurtre et l exclusion inique du juste avait pour fonction de faire réfléchir les anciens hébreux sur les deux crimes dont tous les hommes peuvent se rendre coupables et dont les conséquences provoquent inévitablement l éclatement des sociétés.. Abel symbolise tout comme le bouc sacrifié.. par.. le sort, le juste persécuté.. dont la.. conscience s universalise à la lumière de l épreuve de l agression et de l iniquité.. Il est en effet une règle universelle qui veut que la plupart des hommes tournés avant tout vers eux-mêmes et vers la quotidienneté de leur vie matérielle.. ne deviennent sensibles à la condition humaine.. qu à la lumière.. de leurs propres épreuves personnelles.. En codifiant l histoire d Abel injustement assassiné par son propre frère de sang ainsi que celle du bouc sur lequel le sort va s abattre pour être sacrifié, la bible tient à nous faire prendre conscience qu il n existe pas de communauté humaine sans éthique, et que la rupture de cette unité entre l être éternel et l éthique est un constituant fondamental de la chute de toute société humaine.. (cf.. Lev 19-18).. Enfin le rituel sacrificiel en sa qualité d analogon du meurtre primordial.. nous renseigne sur la vérité comme prédicat de l être éternel.. Ce qui n est pas vrai ne peut pas être conçu au plan ontologique.. La colonne de fumée de l holocauste( olha la montée en hébreu), symbolisait certes l élévation de la conscience universalisée du juste persécuté,.. mais n est pas sans rappeler à juste titre, la voix du sang du meurtre primordial d Abel s élevant jusqu à l être éternel,(Gn 4.. 10).. Cette montée de la voix du sang, nous enseignant àla fois le caractère vain de dissimulation des faits commis et que le propre de la vérité est de se faire jour tôt ou tard.. Cet archétype dela révélation des vérités comme un des noyaux constitutifs de l être éternel, est d ailleurs repris pratiquement dans les mêmes termes lorsdu meurtre de l égyptien par Moïse[10].. La perception du monde sous la forme de la dualité, est une illusion intérieure proprement humaine comme souligne Martin Buber dans Judaïsme.. Dans le constant souci de retour à l unité prôné par le judaïsme, la décision constitue le seul véritable choixoffert à l humanité.. En d autres termes c est en posant des actes éthiques inconditionnés à la matérialité de la vie quotidienne que ce retour à l unité proposé par la Techouva[11] devient possible.. Ainsi le passage du Lévitique 16, s il n est pas interprété au travers d une illusoire dualité est loin d absoudre l humanité de ses fautes au travers d un pseudo transfert du mal, mais au contraire nous place face à la responsabilité de l ensemble de nos actes, qui tous fabriquent de l histoire.. Jean-MarcCavalierLachgar.. Sept 2004.. [1] Voir le volume dédié au Boucémissaire.. [2] Cf encyclopédie Wikipedia.. [3] Chema Yisrael Adonaï Elohénou Adonaï éhad Ecoute Israël, l Eternel notreDieu, l Eternel est uN ( Deut.. 6.. 4).. [4] M Eliade Le sacré et le profanep 122.. Collection Folio.. [5] Le chabbat textuellement lacessation.. [6]La typologie fut d ailleurs définie par Eliezer Ben Yosé Ha-Gheli versle 3esiècle de notre ère comme la 27e règle d herméneutique.. La typologieétant laconséquence de l histoire faisant que les individus et les événementsreproduisent incessamment les mêmes archétypes.. [7] Il prendra les deux boucs, etil lesplacera devant l Éternel, à l entrée de la tente d assignation.. Aaronjettera le sort sur les deux boucs, un sort pour l Éternel et un sortpourAzazel.. (Traduction Louis second).. [8] L excommunication est entenduedans lesens d isolement de la société humaine et certainement pas comme lasentence d untribunal ecclésiastique.. Par exemple dans notre société la prisonreprésente laforme institutionnelle de l excommunication.. [9] Genèse 4:6Et l Éterneldit à Caïn:Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu?.. 7 Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tuagismal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi:maistoi, domine sur lui.. [10] Exode 2:11En cetemps-là, Moïse,devenu grand, se rendit vers ses frères, et fut témoin de leurspéniblestravaux.. Il vit un Égyptien qui frappait un Hébreu d entre ses frères.. 12 Ilregarda de côté et d autre, et, voyant qu il n y avait personne, il tual Égyptien, et le cacha dans le sable.. 13 Ilsortit le jour suivant; et voici, deux Hébreux se querellaient.. Il dità celuiqui avait tort: Pourquoi frappes-tu ton prochain?.. 14 Etcet homme répondit: Qui t a établi chef et juge sur nous? Penses-tu metuer,comme tu as tué l Égyptien? Moïse eut peur, et dit: Certainement lachose estconnue.. 15 Pharaon apprit ce qui s était passé, et il cherchait à fairemourirMoïse.. [11]techouva le retour à dieu..

    Original link path: /judaisme/le-bouc-emissaire/
    Open archive

  • Title: A PROPOS DE HANNOUKA | KADGODDEU.ORG
    Descriptive info: A PROPOS DE HANNOUKA.. La fête Hanoukah en commémorant la nouvelle dédicace du second temple le 25 du mois du mois de Kislev de l an 3622 est forte de sens.. Il est possible d interpréter cet événement comme l une d une des premières victoires sur l antijudaïsme mais aussi à l inverse comme le prodrome de la nature des relations entre juifs et gentils.. Le refus de l altérité d Israël se manifesta au cours des siècles au départ par une position strictement théologique l antijudaïsme, puis par l antisémitisme empreint de thèses laïques racistes pour prendre parvenir à une forme politique plus perverse par l antisionisme.. Notre époque friande de concepts flous amalgame dangereusement souvent ces trois thèses à l encontre du peuple juif.. La destruction du second temple par Francisco Hayez Galleria d Arte Moderna, Venezia.. Cependant il y eut de tout temps parmi les gentils quelques philosémites, sensibilisés à la condition humaine ne pouvant accepter le traitement infligé à leurs frères juifs.. Il serait trop long de citer à la fois les philosophes et les prosélytes connus qui rejoignirent la cause d Israël.. La toute première mention de cette universalisation de la conscience de gentils à la lumière de l iniquité perpétrée envers les hébreux est faite dans le livre de l exode par le verset affirmant.. Une multitude de gens de toute espèce montèrent avec eux.. Exode 12:38.. Il est toutefois deux philosémites qui méritent une attention particulière.. John Toland père du panthéisme moderne, issu d une famille d érudits irlandais les U Thuathallain qui affirmait.. le soleil est mon père, la terre ma mère, le monde mon pays et l humanité ma famille.. Né de parents catholiques, il se convertit au protestantisme avant de défendre un point de vue déiste.. Toland percevait l humanité comme unitaire, reformulant ainsi le mythe biblique du couple primordial.. John TOLAND 30 Novembre 1670-11 Mars 1722.. En 1714 il écrivit un ouvrage tombé dans l oubli,.. Raisons de Naturaliser les juifs en grande Bretagne et en Irlande sur le même pied que toutes les autres nations.. qu il adressa aux révérendissimes Archevêques et aux très révérends évêques des deux provinces d Angleterre.. Il s adressa au clergé en ces termes.. Il est indéniable que c est des  ...   juif est Charles Chaplin.. Son film le dictateur fait preuve de tant de clairvoyance que l on pourrait penser qu il a été réalisé après la Shoa.. La confusion fut entretenue entre autre par le FBI qui commençait tous ses rapports comme suit :.. Israël Thonstein alias Charles Chaplin.. En fait le Who’s Who de la communauté juive américaine avait auparavant affirmé que Chaplin était issu d’une famille nommée Thonstein, émigrée d’Europe de l’Est et établie à Londres depuis 1850.. Sir Charles Chaplin 1920.. Le troisième Reich prit Chaplin comme cible.. La Ruée vers l’or fut interdite en Allemagne, et il fut diffusé un portrait de lui avec cette légende.. Le petit acrobate juif répugnant et repoussant.. Charles Chaplin ne possède cependant aucune origine juive, comme en atteste un des ses biographes en 1987.. Il est à noter cependant que Chaplin ne nia jamais l affirmation selon laquelle il aurait appartenu à Israël sauf en 1915 lorsqu’il déclara.. Je n ai pas eu l heureuse fortune d être juif.. Il alla même jusqu à dire publiquement à la suite du dictateur.. Quiconque nie le fait d être juif pour se protéger joue le jeu des antisémites.. Nier ou ne pas faire état de sa judaïté pour sauver sa vie ou pour faire cesser l’agression antisémite est parfaitement compréhensible pour ceux l ayant expérimenté, c’est à dire pour la grande majorité des juifs en diaspora.. Je pense qu’aucun juif n’aurait fait reproche à un autre juif de pas faire état de sa judaïté face à des gentils pour sauver sa vie, attendu qu’un des points centraux de la théologie juive repose précisément sur la sauvegarde de la vie avant toute pratique ou reconnaissance par autrui ou mieux encore par des gentils.. Il semble que Chaplin devait ignorer ce point essentiel du judaïsme quand il fit cette déclaration.. C est précisément un des enseignements majeurs du livre d Esther.. Toutefois ces deux grands philosémites jouèrent un rôle clef en sensibilisant, au prix du scandale et de déboires personnels, de nombreux gentils à la condition du peuple juif.. John Toland Raisons de Naturaliser les juifs en grande Bretagne et en Irlande sur le même pied que toutes les autres nations PUF 1998.. David Robinson Chaplin, sa vie, son art, Editions Ramsay, 1987..

    Original link path: /judaisme/a-propos-de-hannouka/
    Open archive

  • Title: LES NON ISRAELITES DANS LA BIBLE | KADGODDEU.ORG
    Descriptive info: LES NON ISRAELITES DANS LA BIBLE.. Définir l’identité n’est pas aisé.. L’acception de ce terme recouvre des notions diverses plus ou moins objectives à la lisière du sociologique et du psychologique.. L’identité individuelle est souvent subjective en tant qu’elle est avant tout une relation entre notre individualité et le reste de la société.. L’identité sociale plus objective, s’exprime par exemple dans les critères d’appartenance à une profession, à une classe sociale.. Quant aux identités culturelles et cultuelles, elles se définissent autour du partage d’un noyau de règles et de valeurs par une communauté.. Ainsi « l’identité »personnelle se trouve-t-elle être au confluent de toutes ces identités il est en conséquence encore moins aisé de répondre à notre époque à la question « qui est juif »?.. Du point de vue du judaïsme orthodoxe la réponse est simple, la judaïté se transmet par matrilinéarité ou s’acquière au terme d’une conversion reconnue par le Consistoire qui ne représente que 45% des synagogues françaises (et ne reconnaît d’ailleurs pas non plus les conversions orthodoxes américaines).. Il est d’ailleurs intéressant de noter que cette vision de la transmission de la judaïté par matrilinéarité ne préjuge nullement d’un quelconque niveau de pratique ou de connaissances.. Il est d’autre part étymologiquement impropre de parler de « juifs » dans le TaNaKh, ce terme désignant alors un habitant de la Judée.. Le terme est utilisé pour la première fois pour Mardochée.. Il serait plus juste de parler de peuple Israélite, quoique ce terme n’a également de sens qu’à partir de l’époque des enfants de Jacob.. Il est fait mention des Non-Israelites dans la Bible de deux façons, d’une part au travers de la législation applicable au Guer (étranger domicilié) et d’autre part par la valeur d’exemplarité de certains d’entre eux.. De nombreux Non-Isrælites vinrent s’agréger au peuple Israélite au travers de mariages extérieurs ou d’une manière volontaire.. Il est fait mention dans la Bible de nombreuses épouses de personnages bibliques n’appartenaient pas aux Bnei Israël La mention sans doute la plus significative de cette agrégation volontaire se trouve indiquée dans le livre de l’Exode (Ex12:38) Une multitude de gens de toute espèce montèrent avec eux; ils avaient aussi des troupeaux considérables de brebis et de boeufs.. Ce  ...   les gentils ?.. La figure de Ruth dont la Meguilah est lue durant Shavouoth est également riche d’enseignement.. Ce livre nous enseigne d’une part que la lignée Davidique procède d’un mariage mixte, et expose également l’institution du goel afin d’éviter la disparition d’un nom.. A la différence du livre de Job, Ruth la moabite incarne l’intégration au peuple d’Israël par la volonté et le respect des principes de la Torah.. Ainsi de nombreux personnages exogènes aux « BneiIsraël » sont décrits dans la Bible, soit pour la valeur d’exemplarité de leur comportement, soit pour leur choix personnel de rejoindre les israélites ou pour leur fidélité aux principes de la Torah.. Un autre cas d’agrégation intéressant à mentionner, les Nethinim.. Ils descendaient selon la tradition des Gabaonites (Josué 9-27).. Ils furent épargnés par les Hébreux et donnés par David aux Lévites (Esdras 8:20) afin de devenir les serviteurs héréditaires du Temple.. S la Bible est le livre du peuple d’Israël, le texte est aussi porteur d’une longue tradition d’ouverture à l’autre, en tant que l’humanité est unitaire au sens ou toutes et tous nous émanons du couple primordial, mais aussi en présentant les comportements humains comme universels nonobstant les questions d’origines ou d’extraction.. Si la Bible considère finalement la fidélité aux principes de la Torah comme le signe marquant de l’appartenance au peuple de l’alliance, et comme un devoir de les transmettre aux générations à venir, elle nous invite également à réfléchir à deux dérives possibles de l’application aveugle des principes.. Ces deux dérives sont typifiées par deux peuples non israélites : les Moabites et Ammonites, sous la forme du familialisme d’une part et du nationalisme d’autre part.. Lot et ses filles quittant Sodome 1615-16 RENI, Guido.. Ces deux dérives engendrant des comportements contraires à l’éthique.. Le familialisme pouvant à son paroxysme ignorer les lois temporelles, et le nationalisme entraînant la haine de l’autre.. L’épisode des deux filles de Lot enivrant leur père est à ce propos tout à fait significatif.. De cette liaison incestueuse avec leur père naîtront deux fils ; Moab (qui procède du père) symbole des dérives du familialisme et Ben Ammi (fils de mon peuple) symbolisant le nationalisme.. 2005.. Article publié dans le journal Maayan de la CJL..

    Original link path: /judaisme/les-non-israelites-dans-la-bible/
    Open archive


  • Archived pages: 220