www.archive-org-2013.com » ORG » 1 » 100JOURS2012

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 905 . Archive date: 2013-09.

  • Title: 100 jours | Projet 100jours2012
    Descriptive info: .. Menu principal.. Aller au contenu principal.. Aller au contenu secondaire.. Accueil.. Manifeste.. Auteurs.. Equipe.. Partenaires.. Diffusez.. Presse.. Contact.. Bienvenue !.. Vous êtes maintenant sur le site de 100jours, façade Internet du projet mené en 2012 durant les 100 jours précédant le second tour de l élection présidentielle française.. Chaque jour, un film et une ou plusieurs créations étaient publiés sur ce site pour essayer de construire un autre rapport au politique aujourd hui.. Pour saisir nos motivations et en savoir plus, vous pourrez trouver notre Manifeste et d autres informations ci-dessus.. Ce projet a deux versants : 100jours, les 100 films que vous pouvez retrouver ici, et 100nuits, auquel vous pouvez accéder en cliquant sur son icône présent sur cette page, et où vous retrouverez des contributions sous d autres médiums (textes, images, bd, photos, ).. Pour vous y retrouver, plusieurs accès vous sont proposés : par Auteur, en déroulant la liste sur votre gauche, par Film, en cliquant sur un lien dans la liste ordonnée par date de publication ci-contre, ou par Mots-Clés, où plusieurs films vous seront proposés par thématique.. Pour 100nuits, vous pouvez également accéder aux oeuvres par Médiums, Projet ou bien en suivant le Calendrier des publications.. N hésitez pas à laisser commentaires et remarques, et à partager les créations qui vous plaisent.. Recherche.. Abonnez-vous.. LES DERNIERS COMMENTAIRES.. Caméomane kinopracteur sonophage.. dans.. +25.. Simon Clio.. 100jours, 1 an après.. +25 dans LES INROCKUPTIBLES (21.. 03.. 2012) | Caméomane kinopracteur sonophage.. +25 | Caméomane kinopracteur.. +46 en Subtramas Reina Sofía PROXÉMICA.. es.. +46.. nadja dans.. +32.. +46 en EAC Les Roches PROXÉMICA.. Michel dans.. +93.. Buzz.. +100.. gamallo dans.. +11.. Fleurimont Pauline dans.. +57.. Mireillle dans.. Soirée 100jours à la librairie Géronimo à Metz.. Madeline dans.. +70.. MARCIA dans.. +67.. Mots-clés.. amitié.. auto-portrait.. bar.. bulle.. Cameroun.. capitalisme.. choix..  ...   Wolff.. Gaston.. George Morère.. Gérard Désiré Nguele.. Gildas Nivet.. Irene Bailo.. Isabelle Taveneau.. Ismaël Cobo.. J.. -L.. Guionnet / F.. Gourdien.. Jean-Gabriel Périot.. Jeanne Delafosse.. Jérémie Bretin.. Jérémie Lamouroux.. Jérémy Gravayat.. Julia Rostagni.. Julie Dugué.. Julien Baroghel.. Juliette Le Roux.. Karel Pairemaure.. Kristen Falc hon.. L.. Cordonnier / E.. Morin.. Vitoux / J.. -R.. Witsch.. Laetitia Carton.. Laure-Anne Bomati.. Laurent Marboeuf.. Lauriane Lagarde.. Le sens de la visite.. Loïc Millot.. Luis Argeo.. M.. Poumeyrol / I.. Bailo.. Mahalia Frizon.. Manuel Vimenet.. Maud Martin.. Maxime Coton.. Maxime Moriceau.. Mélanie Loisel.. N.. Drouet / M.. Foucault.. Nadja Harek.. Natalia Zuluaga Ospina.. Nicolas Contant.. Nicolas Vrignaud.. Numéro Zéro.. Odile Magniez.. Olivier Naudin.. Paul Sergent.. Pilar Monsell.. Quentin Brière Bordier.. Raquel Fernández Núñez.. Rémi Gendarme.. Sally Gutierrez.. Sébastien Coupy.. Sébastien Pierre.. Sébastien Rollot.. Séréna Benccalh.. Stan Zambeaux.. Sylvain George.. Tessa Joosse.. Thomas Hakenholz.. TV Bruits.. Pouplard / C.. Lixon.. Vincent Croguennec.. Vincent Lapize.. Yoann Demoz.. Yvan Petit.. Yves Gaonnac h.. Zoé Liénard.. TOUS LES FILMS.. +01.. +02.. +03.. +04.. +05.. +06.. +07.. +08.. +09.. +10.. +12.. +13.. +14.. +15.. +16.. +17.. +18.. +19.. +20.. +21.. +22.. +23.. +24.. +26.. +27.. +28.. +29.. +30.. +31.. +33.. +34.. +35.. +36.. +37.. +38.. +39.. +40.. +41.. +42.. +43.. +44.. +45.. +47.. +48.. +49.. +50.. +51.. +52.. +53.. +54.. +55.. +56.. +58.. +59.. +60.. +61.. +62.. +63.. +64.. +65.. +66.. +68.. +69.. +71.. +72.. +73.. +74.. +75.. +76.. +77.. +78.. +79.. +80.. +81.. +82.. +83.. +84.. +85.. +86.. +87.. +88.. +89.. +90.. +91.. +92.. +94.. +95.. 1er.. mai.. +96.. +97.. +98.. +99.. événements.. Il n'y a pas de nouveaux événements.. Il y a cinq ans déjà.. Retrouvez le site et les films de 100jours2007.. 100jours est porté par le collectif 100jours2012 et est propulsé par.. WordPress.. Sauf mention contraire, le contenu de ce site est placé sous licence.. Creative Commons by/nc/nd..

    Original link path: /
    Open archive

  • Title: Manifeste | 100 jours
    Descriptive info: Manifeste / Manifiesto / Manifesto.. Cinq ans plus tard, le rituel des élections reprend son cours, les protagonistes sont identiques, la représentation spectaculaire et les enjeux confisqués.. En 2007, nous avions réuni soixante réalisateurs et réalisatrices pour créer et diffuser 100 films les 100 jours précédant le deuxième tour des élections présidentielles.. Cinq ans plus tard, nous décidons de renouveler l expérience avec 100jours en 2012.. Nous voulons réinventer ce projet politique, cinématographique et artistique.. Nous voulons à nouveau créer collectivement et bénévolement.. Et nous faisons le pari de mettre en œuvre un décalage : un autre rapport à l individu, à l esthétique, à l actualité, un autre rapport à l Autre, où notre système est un espace qui s invente.. Imaginer des rencontres, approcher des trajectoires, capturer des instants, considérer cette période comme un moment d expérimentation, de création, d ouverture des possibles, un moment pour prendre la parole, brutalement ou joyeusement, empli de colère ou d espoir.. En se projetant de la place du village à l utopie bien nommée, nous affirmons par ce projet notre désir de saisir le présent.. 100jours c est.. 100jours.. et.. 100nuits.. Dans.. nous proposons à des auteurs et à des collectifs la réalisation de 100 films documentaires de 5 minutes.. Nous imaginons ces films comme des créations singulières, des points de vue affirmés, des tentatives documentaires, des essais.. d autres expressions documentaires, sous différentes formes (photo, dessin, bande dessinée, son, texte ) seront produites par des auteurs invités.. 100jours s envisage autant comme une succession de propositions que comme une œuvre singulière, un espace d expressions libres et un tout pensé et construit.. De 100jours doit émaner une entité propre, où chaque œuvre vient en écho aux précédentes, où les publications se répondent, se mêlent ou se heurtent pour au final se compléter et former un tout cohérent.. Durant cette période (de janvier à mai 2012) il s agira donc de faire : faire des films et des créations, organiser des diffusions, débattre, faire de la politique.. En réinventant notre place, en tant que créateur et spectateur, individu et collectif, nous souhaitons réaffirmer que ce sont les rencontres qui produisent le politique.. Collectif 100jours (100jours.. org).. “C’est l’art qui dispose constitutivement de tous les moyens d’affecter, parce qu’il s’adresse d’abord aux corps, auxquels il propose immédiatement des affections : des images et des sons.. non pas que l’art aurait pour finalité première de véhiculer des idées ( ).. Mais il peut aussi avoir envie de dire quelque chose.. Sans doute cette forme de l’art a-t-elle largement perdu les faveurs dont elle a pu jouir dans la deuxième moitié du XX ° siècle, au point que l’art engagé soit presque devenu en soi une étiquette risible, dont on ne voit plus que les intentions lourdement signifiantes, les propos délibérés et le magistère pénible.. On peut bien avoir tous les griefs du monde pour l’art -qui- veut- dire, le problème n’en reste pas moins entier du “côté opposé” : car en face de l’art qui dit, il y a les choses en attentes d’être dites.. Or elles ont impérieusement besoin d’affections et, l’art politique refluant, les choses à dire menacent de rester en plan -ou bien de vivoter dans la vitalité diminuée, dans la débilité, de la pure analyse.. ”.. Frédéric Lordon “D’un retournement, l’autre”.. MANIFIESTO.. Tras cinco años el ritual de  ...   finalmente completarse y formar un todo coherente.. Durante este período (de enero a mayo 2012) se tratará pues de hacer : hacer películas y creaciones, organizar proyecciones, debatir, hacer política.. Reinventando nuestro lugar como creador y espectador, individuo y colectivo, deseamos reivindicar que son los encuentros los que producen lo político.. Colectivo 100jours (100jours.. MANIFESTO.. Five years later, the elections ritual starts all over, the protagonists are identical, the show spectacular and the stakes hijacked.. In 2007, we gathered 60 directors to realize and broadcast 100 movies during the hundred days preceding the presidential elections’ second ballot.. Five years later we decide to repeat the experience with 100jours in 2012.. We want to reinvent this political, cinematographical and artistical project.. We want to create collectively and voluntarily again.. And we make the bet of making a shift : another relation to the individual, to aesthetics, to actuality, another relation to the Other, where our system is a space inventing itself.. Imagine encounters, approach trajectories, capture instants, consider this period as a time for experimentation, a time to speak, brutally or gladly, filled with anger or hope.. By projecting ourselves from the firm ground of reality to the well defined utopia, we claim through this project our desire to seize the present.. 100jours is 100jours and 100nuits.. With.. we propose to authors and collectives to realize 100 5 minutes documentary movies.. We imagine these movies as singular creations, asserted point of views, documentary attempts, essays.. we propose other documentary expressions, through different mediums (photography, drawing, comics, sound creation, text, …), realized by invited authors.. 100jours can as well be thought of as a succession of proposals and a singular production, a free expression space, and a thought through and organized whole.. 100jours must produce a sole entity, where each production echoes to the former ones, where publications answer to one another, mix or clash and finally complete themselves all together to form a coherent whole.. Therefore during this period (from January to May 2012) the idea is to : realize movies and other creations, organize diffusions, debate, do politics.. By reinventing our position, as creators and spectators, as individuals and collective, we wish to reassert that encounters are what create politic.. 100jours collective (100jours.. “Art is what constitutionally possesses all the means to affect, because it is mainly addressed to the body, to which it immediately proposes affections : images and sounds.. It doesn’t mean that art’s primary goal is to convey ideas (…).. But it may as well want to say something.. This form of art doubtlessly has lost a great deal of the favours it enjoyed in the second half of the 20th century, so that engaged art has nearly become a laughable label in itself, of which we only now see the heavily significant intentions, the deliberate meanings and the tiresome authority.. We may have all the grievances in the world for art-that-wants-to-mean, the problem doesn’t remain unsolved on the “other side” : for facing the art that means, there stand the things waiting to be said.. Yet they imperiously need affections and, as political art flows back, things to be said are threatened to be left on the side – or else to live sparely in diminished vitality, in debility, of pure analysis.. Frédéric Lordon, “D’un retournement, l’autre”.. 100nuits, une proposition que vous ne pourrez pas refuser..

    Original link path: /manifeste/
    Open archive

  • Title: Auteurs | 100 jours
    Descriptive info: A.. B.. E.. F.. G.. H.. K.. P.. R.. S.. T.. W.. Y.. Z.. Luis Argeo (Asturias, 1975) es licenciado en Ciencias de la Informacio n por la UPSA de Salamanca.. Compagina la escritura de libros y reportajes de viajes con la realizacio n de vi deos y peli culas documentales.. AsturianUS (2006) fue su primer proyecto documental como guionista, productor y realizador, al que le han seguido pequen as piezas audiovisuales como Balta (2008) y La casa de la abuela Marina (2008).. Su segundo largo documental, Corsino, by Cole Kivlin (2010) participó en festivales de cine independiente como el FICXixón (España) o el BAFICI (Argentina).. En 2011 realizó el conjunto de Ocho vídeo-retratos para la exposición colectiva Retrato de Familia.. En la actualidad, desarrolla en colaboración con el cineasta Ramón Lluis Bande un proyecto de cine expandido titulado (ende).. Luis Argeo (Asturies, 1975) a une maîtrise en Sciences de l information à l Université de Salamanque (Espagne).. Son activité rassemble l écriture de livres et de reportages de voyages, la réalisation de vidéos et de films documentaires.. AsturianUS (2006) fut son premier projet documentaire comme scénariste, producteur et réalisateur.. Par la suite il a réalisé de petits sujets audiovisuels comme Balta (2008) et La casa de la abuela Marina (La maison de la grand-mère Marina) 2008.. Son deuxième long métrage documentaire Corsino, by Cole Kivlin (2010) a participé à plusieurs festivals de cinéma indépendant comme le FICXixón (Gijon, Espagne) ou le BAFICI (Argentine).. En 2011 il a réalisé l ensemble huit vidéo-portraits pour l exposition collective Portrait de Famille.. Actuellement il travaille en collaboration avec le cinéaste Ramón Lluis Bande sur un projet de cinéma étendu intitulé (ende).. Hélène Audoyer.. Je vis entre Bordeaux et Paris, comme on dit, c est-à-dire que je transporte souvent d un lieu à l autre les images, récits ou objets trouvés que je monte et réorganise sortis de leur contexte d origine.. Premier boulot l’usine et rencontre à 20 ans avec René Allio qui l’intègre à son équipe pour.. Rude journée pour la reine.. Enchaine ensuite divers métiers, en 1979 fait le conservatoire national de cirque et mime chez les Grüss.. depuis 1981, premier spectacle au TNP Villeurbanne, travaille au théâtre comédien et metteur en scène dans des créations essentiellement contemporaines.. et depuis 2000, c’est le cinéma qui le gratte.. réalisations:.. Une vie française.. , moyen métrage 56′ Prix de la Qualité du CNC et Étoile de la SCAM 2011.. Le chemin Noir.. , long métrage sélectionné à Lussas et de nombreux autres festivals sort en salle ce printemps 2012.. Je suis née à Saragosse et j’ai vécu à Fraga (Huesca) jusqu’à 18 ans.. J’ai étudié en Communication Audiovisuelle à l’Université Pompeu Fabra de Barcelone et en Arts du spectacle à Bordeaux.. Après avoir fait plusieurs courts métrages et des ateliers vidéo et cinéma dans différentes structures (Ecole de cinéma Un perro andaluz, TRAMA, CPR Huesca…) j’ai complété ma formation au CREADOC, Master documentaire de création à Angoulême.. Actuellement, je colabore dans la coopérative Drac Magic à Barcelone.. Après des études de sociologie et d’ethnologie à l’université de Nanterre, je fais, en 2008, un premier voyage en Afrique, au Togo, où je réalise mon premier film documentaire, regard à la fois critique et comique sur la rencontre entre un groupe de jeunes français lancés dans un projet associatif et la vie togolaise.. Au cours de cette même année je pars en Algérie afin de réaliser un travail photographique sur la vie quotidienne d’une famille kabyle.. Après ces premières expériences j’intègre le CREADOC (master professionnel de création documentaire, Angoulême) où je réalise trois documentaires sonores (Chroniques de la permanence et du changement, Pavillon noir, L’invité) et deux court-métrages dont mon film de fin d’études A la dérive.. Chemine depuis 7 ans sur les sentiers du cinéma documentaire, réalisatrice à tendance fantaisiste naïve.. Monteuse à ses heures, elle aime aussi à porter les films d autres réalisateurs, tant du coté de la production, que de l édition dvd.. A tendance ces derniers à.. s égarer du coté de la musique.. Collectif Black Ice crée il y a deux ans et constitué de personnes d’horizons divers liés par des pratiques politiques et un désir de cinéma.. Au Maroc où elle grandit, Laure-Anne découvre un attrait vers le Canon de son père.. A Bruxelles durant son adolescence, elle rêve de cinéma.. Lors d’un voyage au Maroc à 17 ans, elle se dit que ce sera le documentaire….. Mais à 18 ans, elle s’inscrit en fac d’histoire.. Elle va jusqu’à la maîtrise à l’Université de Paris I et se spécialise petit à petit en histoire de l’Afrique noire, du Moyen-Orient et du Maghreb.. Mais en même temps que sa maîtrise, elle s’inscrit à un cours de photo argentique à Paris et passe des heures dans le labo.. Après sa maîtrise, en 2005, devant le choix qui lui est offert de se tourner vers la recherche ou vers l’enseignement, elle s’inscrit en Master documentaire de création radio et vidéo d’Angoulême (Creadoc).. Elle fonde ensuite, en 2009, l’association A brûle pour point avec Fabien Dardennes et Juliette Le Roux, à Nantes.. Entre 2007 et 2011, elle réalise quelques créations sonores.. En ce moment, elle monte un film, écrit d’autres projets….. Je suis brun mais j’ai le cheveu grisonnant.. Je mesure 1m83 mais je ne me souviens jamais si triche d’un centimètre ou pas.. J’ai l’impression de savoir faire des choses mais j’aurais peut-être préféré n’en savoir qu’une.. J’aime imaginer des projets mais je prends moins de plaisir à les réaliser.. Je me dis que je pourrais vivre n’importe où mais, objectivement, je suis désespérement planté à Poitiers.. Je voudrais exprimer un avis tranché sur les choses, mais depuis cinq ans, je ne vais même plus voter.. Je crawle mille mètres tous les deux jours mais je me force tous les quatre.. J’ai obtenu un diplôme de création documentaire mais je n’ai jamais voulu m’y mettre car, petit, je voulais piloter des avions.. Je cherche le meilleur pour +57 mais j’ai peur de refaire 38%.. J’aime les voitures de luxe mais je n’ai ni les moyens ni l’envie d’en posséder une.. J’aimerais ne pas être au chômage mais je préfère aller au café.. J’aime manger des tourteaux fromagers entiers mais je ne suis pas toujours satisfait après les avoir ingurgités.. Je m’ennuie souvent au cinéma mais j’y retourne avec envie.. J’aimerais sauter en parachute mais j’ai peur du vide.. Je rénove une maison pour un optimum de confort mais celle-ci reste un chantier laid, froid et poussiéreux.. Je veux vieillir en bord de mer mais je ne suis pas sûr d’y parvenir.. Je ne sais jamais comment parler de moi mais au moins je respecte le nombre maximal de mots pour le faire.. Titulaire d’un master de réalisation de documentaires de création – CREADOC (Angoulême) – je partage mon temps entre les court-métrages, l’Ecosse et le jardinage….. Amy Carroy.. Vidéaste touche-à-tout, je m inscris avec joie dans des collaborations diverses et variées.. Coordinatrice de l association la Famille Digitale, j aime aussi aller à la découverte sur des chemins de traverses et essayer d autres cordes à mon arc.. Lætitia Carton.. Je suis née en 1974 à Vichy.. Sous la pression sociale d’avoir « un vrai métier », j’entame des études de psycho à Clermont-Ferrand pour devenir éducatrice spécialisée.. Un jour, en allant à la fac, je passe devant l’école des Beaux Arts et voit une affiche qui annonce le concours d’entrée.. J’entre.. Cinq ans plus tard j’en ressors avec le diplôme national supérieur d’expression plastique en poche.. Après un retour à la terre, et avoir retapé la maison de mes arrières grands parents, je quitte l’Allier en 2003, et passe une année en Post-diplôme à l’Ecole d’art de Lyon.. Jean Pierre Rhem, mon « tuteur », m’y fait découvrir le cinéma documentaire.. Je trouve enfin « ma place ».. Je pars vivre un an en Ardéche, à Lussas, au sein du Master II de réalisation documentaire de création en 2005.. Mon film de fin d’étude, « D’un chagrin j’ai fait un repos » fait le tour du monde et m’amène jusqu’à Cuba.. Depuis je fais des films.. Je prépare depuis 7 ans un long métrage sur le monde de Sourds.. J’ai réalisé, entre temps, mon premier long-métrage « La pieuvre » en 2009.. Je termine en ce moment un film à 4 mains avec Edmond Baudoin, auteur de Bandes dessinée et en prépare aussi un autre sur ma difficile relation à Vichy, ma ville natale.. Je vis, heureuse, sur le plateau de Millevaches depuis 3 ans.. Après son obtention en 2005 d’un diplôme d’assistant réalisateur et de scripte pour le cinéma de fiction au Conservatoire Libre du Cinéma Français, il participe en tant que scripte à plusieurs films courts de fiction qui l’amènent à reconsidérer son rapport au cinéma et à se tourner vers une forme libre et inventive du cinéma documentaire.. Ainsi, il intègre en 2006 le Master Réalisation de documentaire de création de CREADOC à Angoulême après avoir passé sa licence Cinéma à l’Université Paris 8.. Il réalise alors, un documentaire sonore « Les encombrants », immersion dans un quartier populaire d’Angoulême en pleine réhabilitation, pour lequel il obtient la 3ème place au prix nagra-france audio en 2007 au festival Longueurs d’onde à Brest.. Puis, il se consacre à l’écriture et la réalisation de « L’innocence », film autobiographique qui aborde la question du traumatisme.. En 2008 et 2009, le film est sélectionné dans de nombreux festivals et reçoit plusieurs prix : le prix des formations audiovisuelles aux Rencontres Traces de Vie à Clermont-Ferrand, le prix du scénario aux Rencontres Internationales Henri Langlois, le prix Mario Ruspoli au festival Jean Rouch à Paris et la clef d’or au festival CinéVidéo Psy de Lorquin.. La même année, il assure la prise de son et le montage du film de Jenny Saastamoinen «Loin de moi» , prix des écoles et formations aux Ecrans documentaires d’Arcueil en 2008.. Depuis 2010, il est programmateur de la structure associative de diffusion de la création documentaire « L’oeil lucide » pour laquelle il organise les Rencontres du Réel, festival de films et de création sonore, et anime un atelier de programmation et des projections dans un hôpital psychiatrique.. En 2011, il collabore en tant que monteur à « Portraits Idiots » de Marie Doria, film documentaire qui retrace l’expérience vécue par les danseurs de la compagnie Robinson pendant le temps d’une résidence.. Il est une nouvelle fois amené à travailler avec Jenny Saastamoinen, au montage de « Voix du dedans », un documentaire sonore en milieu carcéral, sélectionné au festival longueur d’ondes à Brest.. Il collabore avec elle à l’écriture de « Traverser », un film en forme de quête des origines en Finlande, pour lequel il effectue la prise de son lors de son voyage sur place.. Je réalise des films documentaires depuis une quinzaine d années.. Mes films traitent principalement de trajectoires ; émigrations et exils.. Mon inspiration est fortement influencé par l histoire républicaine espagnole de mon père.. Carmen Comadrán.. Lucile Cordonnier.. Après avoir effectuer une licence d’histoire, je me suis tournée vers le documentaire, j’ai fait le master professionnel en cinéma documentaire au Creadoc d’Angoulême.. Aujourd’hui je réalise des documentaires et petites créations sonores et audiovisuelles.. Maxime Coton est né en 1986, à La Louvière.. Il a étudié à l’INSAS, en option son.. C’est là qu’il concrétise les passerelles entre ses différentes passions (la musique et l’écriture), découvre l’art radiophonique, les musiques électroacoustiques et le cinéma.. Aujourd’hui, outre des collaborations en tant que preneur de son et monteur son, il mène ses propres projets en tant que réalisateur, poète et musicien, et s’investit dans des structures éditoriales (éd.. Tétras-Lyre) et de production audiovisuelle (Bruits asbl).. Sebastien Coupy.. Seb Coupy, est un cinéaste documentariste né en 1971 à Genève.. http://www.. film-documentaire.. fr/Sebastien_Coupy.. html.. http://fr.. wikipedia.. org/wiki/Seb_Coupy.. Je suis né à Morlaix (29), et je vis à Saint-Denis (93), où je travaille dans un atelier, le cabinet Patte-Pelu.. Nous vivons dans un monde de plus en plus individualiste, où la question de l’Homme est souvent effacée par celle de l’économie.. C’est à partir de ce constat qu’est née mon envie de réaliser des documentaires, l’envie de remettre l’Homme au centre des questions, de réfléchir sur le monde qui m’entoure, de donner la parole à ceux qui ne l’ont pas.. Dans ce sens, j’ai fait un BTS audiovisuel en option production (2001-2003), puis une Licence et un Master 1 en Fac d’Arts du spectacle option cinéma (2003-2006).. J’ai par la suite intégré le master de réalisation de documentaire CREADOC à Angoulême (2006-2008).. Au sein de ce master j’ai réalisé deux documentaires sonores autour du rapport au travail (« L’histoire d’un petit étudiant » et « Le bilan ») et un documentaire audiovisuel (« Les feuilles de l’arbre ») sur les personnes âgées en maison de retraite, et plus précisément sur le temps dans lequel vivent ces personnes.. Par la suite, au sein du collectif A brûle pour point, j’ai participé à des projets collectifs tel que l’émission radio « nées bulles » et l’installation sonore « v’île sonore ».. je travail actuellement sur un projet de film documentaire autour d’une communauté Tzigane.. Antoine De Mena.. http://antoinedemena.. blogspot.. com.. Assistant monteur sur les Éphémères d’Ariane Mnouchkine en 2008.. Preneur de son sur L’eau salée de Nelly Girardeau en 2011.. Membre de Cinex l’atelier du cinéma excentrique depuis 2010.. Filmographie :.. En terrain neutre et libre.. 2008 14 min.. Lyannaj.. 2010 35 min.. Match.. 2011 8 min.. Diego Del Pozo.. Co-réalise avec Camille Plagnet le film +69.. Jeanne Delafosse et Camille Plagnet ont suivi le DESS de réalisation documentaire de Lussas en 2002-2003.. Depuis, ils ont mis en place des ateliers de réalisation documentaire avec l’association Son et Image, vécu au Burkina Faso, et réalisé des documentaires et des films de fiction, parmi lesquels Bazar, Le bruit de l’herbe qui pousse, La tumultueuse vie d’un déflaté.. En 2010, ils ont coréalisé Changement de situation, un film itinérant à travers le Massif Central.. Nicolas Drouet.. Né en 1983, Nicolas Drouet a commencé à s’intéresser au « réel » en suivant un cursus d’anthropologie.. Passé par le Master CREADOC de l’université de Poitiers, il poursuit son travail de réalisateur accompagné par le collectif Images en cavale (.. www.. imagesencavale.. ).. Boris Du Boullay.. Réalisateur depuis 1987, je travaille sur l’idée que le cinéma peut restituer le temps antérieur en lui substituant des traces de l’absence.. Centrés sur l’intime, l’écriture, jouant de l’absurde dans la distance au réel, ces films tentent d’explorer la voie ouverte par Michel Henry sur l’auto-donation (où il n’y aurait plus de distance phénoménologique entre le donné et le donnant).. Fortement marqués par le quotidien, le temps, les images mentales et une quête de sens revendiquée, travaillant sur la vitesse, l’improvisation, l’accumulation et la profusion, 400 films et installations forment un univers, où la visée, la projection, laissent l’intimité loin de moi, comme une dépossession, un tas d’objets abandonné.. Je réalise et monte des films autant que faire se peut!.. Kristen Falc’hon.. Si vous lisez cette page c’est que vous vous demandez « qui c’est ce mec? » ou que vous avez tapé « antenne 2+patate douce+Joe Dassin » dans un moteur de recherche.. Dans le premier cas, vous aurez des éléments de réponse.. Dans le second, on peut se demander légitimement ce que vous cherchez sur internet….. Côté ciné, en résumé c’est ça :.. 2001 : Participation à la création de Canal Ti Zef, télévision associative brestoise.. et par ce biais, nombreuses réalisation de reportages d’actualité.. 2005 – 2007 : Master Documentaire de création à Angoulême (16).. Réalisation d’un documentaire sonore « voyage au centre de l’assiette » et d’un film « sur la route du maquis ».. Participation au premier projet « 100 jours » en réalisant « 75% ».. 2009 : réalisation de « Carte Postale de Palestine » documentaire.. 2010 : Co-réalisation du documentaire « Les 28 de Morlaix ».. 2011 : On continue avec Canal Ti Zef, son festival intergalactique, ses ateliers vidéos, ses projections, ainsi qu’une formation de perfectionnement au montage, pour ne rien vous cacher.. Hailing from Madrid, Spain, where she is one of the few female cinematographers in the entire country, Raquel has shot features, documentaries, commercials and music videos all over the world, including in the U.. S.. , U.. K.. , Venezuela, Morocco, Germany, Kuwait, Guatemala, Italy, Argentina, and, of course, her native Spain, among many others, for companies such as Warner Spain, MTV U.. , MTV España, and Lobo Productions,just to name a few.. Venant de Madrid en Espagne, où elle fait partie des rares femmes chef opérateur de tout le pays, Raquel a tourné des films, des documentaires, des vidéos commerciales et des clips musicaux à travers le monde entier, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Venezuela, le Maroc, l’Allemagne, le Koweït, le Guatemala, l’Italie, l’Argentine, et, bien sûr, son Espagne natale, parmi tant d’autres, pour des compagnies telles que Warner Spain, MTV U.. , MTV España, et Lobo  ...   2002 ; « Les légendes de St Bitochon » – 2002 – co-réal en tant que membre des Sassuphistes associés ; générique en animation de « Billy drunk et Shitty boy » – 2005.. De 2006 à 2011, je co-réalise avec Julien Guéret « À l’ombre d’un Nuage », documentaire de 26 mn sur les frères Ferret, musiciens gitans qui ont joué avec les grandes figures des scènes musicales du Paris des années 1930 à 1980.. Depuis 2006, je suis salarié de l’Espace Mendès France à Poitiers, en tant que régisseur d’accueil, réalisateur et animateur pour le secteur de création numérique, le Lieu multiple.. Depuis plus de 5 ans, nous travaillons avec la dynamique de faciliter l’accès à la réalisation d’oeuvres audiovisuelles, de documentaire et de fiction.. Nous avons créé en 2007 l’association «Studio Grenouille» dans cette idée.. Depuis sa création, nous avons évoluer en créant une société de production.. Nous nous sommes dotés d’un plateau d’incrustation, de matériel de tournage et de post-production, nous avons formé une équipe soudée et enthousiaste.. Notre objectif premier est de faire de Grenouilles Productions le cadre qui nous permettrait de défendre et de distribuer nos productions, mais aussi les projets que nous soutenons dans les réseaux professionnels.. C’est en haut d’une colline vauclusienne que Cyprien Nozières passa toute son enfance.. Entre sa naissance en 1982, et l’année 2000, il développa sous ces astres provençaux, la capacité de faire pousser les plantes en les regardant fixement.. Activité qu’il devra abandonner pour se consacrer pleinement à ses études artistiques.. D’abord à Marseille, puis dans une obscure ville nommé Poitiers, il se concentra assidument sur les différentes formes enseignées par les Beaux Arts en occident.. Curieux d’aller voir plus loin, il partira avec deux amis de longue date, se documenter sur le mystérieux cinéma populaire indien.. Ils tourneront à Bombay et à Delhi le documentaire Hello Bollywood.. Suite à cela, Cyprien sera accueilli dans la ville de Paris.. Là il rencontre des gens qui lui donne des taches à faire : d’abord dans l’édition de DVD, puis dans l’animation, dans le clip et dans la publicité.. Aujourd’hui, c’est encore dans les hauteurs, au sommet d’un immeuble parisien où il vit avec sa compagne et un chat, qu’il développe de nouvelles capacités extraordinaires !.. Numér0 Zér0.. Numéro zéro est un peu le niveau zéro du cinéma selon Eustache, son équation première:.. pour faire un film, il suffit d’une personne qui raconte une histoire à une autre.. La caméra n’a qu’a réceptionner cet échange.. Parlant de ce film, Eustache disait : « je n’avais aucune intention en.. faisant ce film, j’étais simplement rongé par un mal, et ce film répondait.. à ce mal.. » Rapport organique d’un cinéaste à son œuvre,.. Numéro zéro.. nous.. rappelle, en ces temps de cinéma prêt à consommer, qu’il peut aussi s’agir.. d’un acte vital et nécessaire, un acte de chair et de sang.. http://numer0zer0.. files.. com/2011/10/lespassages.. jpg.. Numéro zéro est une association marseillaise de fabrication cinématographique.. Il y a les films en commun, l’histoire à écrire, commune.. On espère rien, chercher le filon, pour cela on sait qu’il va falloir creuser, creuser très profond.. Pour creuser il faut de l’argent, des machines et des trucs, si on en trouve pas, on creusera avec les mains, et on en fera des films, de mains.. En 1997, il fonde le groupe Primitivi qui rassemble des activistes audiovisuels et informatiques.. Il collabore à plusieurs documentaires et reportages avec la société de production l’Agence Ka.. Il est réalisateur, monteur numérique et il se spécialise dans le traitement graphique des images tout en réalisant de nombreux reportages.. C’est en 2001 qu’il co-réalise son premier long métrage documentaire « Don’t clean up the blood » sur le sommet du G8 à Gênes en Italie.. Il rencontre l’équipe d’architectes et urbanistes Pixel 13 avec laquelle il collabore à la création « Le Bulb* » sur l’aspect documentaire mais aussi sur le vidéomix-live.. Depuis 2003, il partage toutes les productions du collectif qui mélangent documentaire et vjing dans une forme de télévision originale qui parcours le monde.. En 2006, il fonde Kazart Productions**, une structure audiovisuelle atypique basée en pleine campagne poitevine avec laquelle il continue son travail et développe de nouveaux projets avec des auteurs originaux.. En 2010, il participe à la fondation de la société de production de films documentaires Kamatomi Films, basée à Marseille.. Le premier opus de la société est le film « Au prix du gaz »***.. Liens de quelques-uns des travaux évoqués :.. *.. pixel13.. org/bulb/.. **.. kazart.. net.. ****.. kamatomi.. engrenage.. org.. Colin Péguillan.. Je suis né à Paris et j’habite à Poitiers depuis une dizaine d’années.. C’est durant mes études d’ethnologie que j’ai attrapé le virus du cinéma documentaire.. Je travaille dans le domaine de l’éducation à l’image et au cinéma.. Je réalise, de manière assez sporadique, des courts-métrages documentaires (notamment 97% pour la première édition de 100 jours).. Baby-Sitter, serveur, vendeur de vêtements, vendeur de souvenirs touristiques, ouvrier sur bateau de plaisance, animateur de supermarché, vendeur de vidéocassettes, télévendeur pour magasin de canapé, assistant sur des ventes aux enchères de faux éléments architecturaux anciens, stagiaire, assistant réalisateur, assistant monteur, monteur, animateur en centres de vacances, secrétaire, programmateur pour chaîne câblée, journaliste, réalisateur, artiste….. François Perlier.. Diplômé du Master de réalisation documentaire de l Université de Poitiers (CREADOC), François Perlier réalise entre 2007 et 2010 différents documentaires pour des institutions ou des associations (Histoire, environnement, formation) ainsi que des courts-métrages documentaires indépendants.. Il encadre également des ateliers audiovisuels.. Il est co-fondateur de l association Autour du Doc qui a mis en place en 2012 le festival Microclima, festival de la création sonore et de l écoute, accueillant des artistes comme Alain Cavalier, Daniel Deshays ou Christian Zanesi.. Depuis 2009, François Perlier est coordinateur, puis délégué général du festival Filmer le travail, dirigeant les trois premières édition du festival.. Il signe début 2012 son premier moyen métrage documentaire produit avec la télévision.. Benoît Perraud vit et travaille à Poitiers.. Il tente à travers ses différents essais filmiques de travailler les rapports entre histoire, esthétique et politique.. Tout en poursuivant ses recherches personnelles, il travaille comme ingénieur du son et technicien vidéo.. Fait des films autobiographiques pour ne pas avoir à écrire de biographie, fait un journal filmé au téléphone portable pour téléphoner moins et se rappeler de ce qu’il faisait l’année dernière, croit qu’Hollywood est un quartier de Bruxelles, hésite encore entre le Super 8 et la HD, mais va finir par se décider….. Réalisateur et technicien vidéo, j’ai réalisé Un déchet parmi d’autres (mention spéciale du festival d’Aubagne 2007), achève la réalisation de Histoire d’une projection, documentaire sur la découverte d’archives familiales super 8, cadreur sur Coakoo is on the way de Laurent Marboeuf (2009).. Co-réalisateur d’un documentaire sonore sur les indignés nantais (2012).. Née en 1977.. Après des études de Lettres, © ASo se tourne vers la photographie.. Elle intègre alors le studio Espace Lumière (Paris 18) en tant qu’assistante de plateau.. Elle croisera des grands noms de la photographie de mode (Mario Testino, Nathanael Golberg, Jan Walters, Mickael Wooley, etc), avant de s’inscrire à l’école de photographie EFET.. Assistante photographes pendant deux ans, elle choisit de quitter Paris et l’obscurité des studios pour Marseille.. En 2003, premier voyage en Afrique et première expérience documentaire.. © Aso participe à la réalisation du film “des abeilles et des hommes” tourné à Badinko, un village situé au bord de la voie ferrée Kayes et Bamako.. En 2005, elle embarque à bord d’un bateau de croisière en tant que photographe.. Pendant un an, elle sillonne le monde du Nord au Sud, du Pôle Nord à l’Antarctique, en traversant les pays du Grand Nord, de la Méditerranée et de l’Amérique du Sud.. De retour à terre, elle participe à la création de l’association BABELXIII.. Pour compléter sa formation, elle suit un cursus en journalisme à l’école de journalisme de Marseille.. Elle collabore alors avec Rue89, Ouest France, et Radio Grenouille.. Dans le même temps, elle se forme à la vidéo et s’engage sur la voie du documentaire.. Depuis, elle a collaboré à la réalisation d’un film chorégraphique tourné à Bamako (Mali) avec la Cie SB03.. En 2011, © Aso réalise son premier film documentaire intitulé A bè don kè, Elle danse.. Tourné au Mali / Bamako, le film interroge le travail mémoriel de l’oeuvre chorégraphique du point de vue du spectateur.. La même année, elle assiste Joris Lachaise à la réalisation du film Convention / Mur noir – Trous blancs sélectionné aux Etats généraux du film documentaire de Lussas 2011.. Marthe Poumeyrol.. Après des études de cinéma entre Bordeaux et Paris pour l’une et Barcelone et Bordeaux pour l’autre, nous venons d’achever toutes deux le master CREADOC.. Vincent Pouplard.. Né nu dans la mer en 1980 – vit au même endroit qu’elle – sur le chemin – en silence – image fixe comme point de départ – 24images – 36 parfois – digressions intimes – à l’écoute des mouvements – en mouvement….. Elle est née en 1987 à Marseille.. Elle quitte la Cité phocéenne à 18 ans pour poursuivre ses études à Paris.. Elle obtient une licence d’art et technologie à l’Université de Marne-la-Vallée où elle se passionne pour l’image, sa poésie, ses ouvertures et ses possibilités de création.. Elle s’investit aussi dans l’association Regarde à vue, qui a pour but la production de vidéo diffusée sur internet.. Ainsi son chemin se dirige vers l’Argentine où elle tourne son premier documentaire, A la sombra del Oro.. (2010).. Laghia Sanz.. Je suis : une femme, de bientôt 40 ans, mère de deux enfants, formée à l’ethnologie et aujourd’hui documentaliste.. J’ai vécu : à Paris, à Malakoff, en Martinique, à Agen, Bordeaux, Laroque Timbaut, Fumel, Antony, au Laos, à Poitiers.. J’aime : les autres.. Et aussi la politique.. Je n’aime pas : les préjugés tenaces.. Le Sens de la visite.. Le Sens de la Visite vous propose une promenade balisée au coeur de la Belle Endormie, berceau du commerce triangulaire, vieillie en fût de chêne.. Le terroir qui vous accueille est à la fois pittoresque et contrasté, peuplé d autochtones hauts en couleurs, incarnant un panel humain complexe entre tradition et conservatisme, propriété et propreté.. Suivez le guide et ne vous éloignez pas du parcours fléché.. Il creuse, il creuse.. « Clio Simon vit et travaille à Paris, comme partout ailleurs.. Son travail d’artiste se situe à la charnière entre le cinéma documentaire et la vidéo.. Majoritairement ancrée dans l’image mouvante, elle investit de manière complémentaire et transversale une diversité de disciplines tels l’installation, l’émission radiophonique, le son, le théâtre de marionnette… En 2009, elle réalise un essai documentaire intitulé « Faites vos je ».. En 2010, « Valores » est une installation vidéo réalisée dans le cadre d’une résidence artistique de six mois au Chili, à Valparaiso.. En 2012 elle part pour le Désert d’Atacama du Chili.. Accompagnée par Sergio Nahuel à l’image, et Felix Blume au son elle réalise les prémices de « Camanchaca // Notes pour un Film à venir ».. Son identité artistique s’est résolument échafaudée à partir du « mot », de la parôle construite, répétée, coupée.. Bâti dès l’origine autour des notions de répétition et variation son travail s’est développé en mettant en relation la représentation, la mise en scène, le décors et le jeu inassouvi de la répétition.. Aujourdhui, elle construit des interactions entre l’image mouvement et d’autres disciplines telles le théâtre, la littérature et la création sonore ».. Chloé Gallen.. Isabelle Solas.. Des langues étrangères, de l anthropologie, puis un constat : on ne parle pas des autres sans parler de soi, alors autant l assumer : je rentre à Lussas, pour me former au cinéma documentaire.. Aujourd hui je fais de l image et des films.. Je m intéresse particulièrement aux endroits clos, et à l évolution des personnes dans ces espaces.. Lieux de vie, lieux abandonnés, lieux de passage ou de transit, ce sont souvent les points de départ des récits que j ai envie de raconter,.. les terrains propices aux rencontres avec les gens que je filme.. Après quelques pérégrinations de voyageurs, je me suis intéressé au cinéma documentaire à partir de 2006….. Après quelques films (entre autre une participation à 100jours2007) et objets vidéos divers, je suis heureux de participer à l’aventure 100jours2012 de l’intérieur, et en faisant un film où je compte renouer avec les images de voyage….. Avant : des études d’histoire, de documentation, un emploi dans un centre audiovisuel, divers engagements,.. Et une reprise d’études plus tard, le premier 100jours.. Depuis : la création des Yeux d’IZO, la co-réalisation de nombreux courts métrages documentaires, un certain plaisir à transmettre mon goût du cinéma, un film en cours évoqué dans.. +1.. et… le nouveau 100jours !.. Du film documentaire à l’installation, de la pellicule à la programmation informatique, le travail de Carole Thibaud est une exploration de l’image à travers ses multiples supports et applications.. Membre de plusieurs associations Nantaises (Mire, Makiz’art, PiNg), son parcours est marqué par de nombreuses collaborations, que ce soit en tant que technicienne ou en tant que vidéaste.. Cette soif de rencontre lui permettra d’être invitée à participer à divers projets collectifs et ainsi d’être confrontée à de nombreux univers.. Quasi quotidiennement, elle saisit sur pellicules des bribes de ses errances et contemplations, collectant ainsi les images, formant une mémoire argentique, fragile et fragmentée.. Les films sont stockés, presque oubliés… Puis commence un long travail de montage, de découpes nombreuses, d’interventions.. La pellicule est grattée, griffée, rongée par les chimies.. Les paysages se diluent, se liquéfient comme les souvenirs s’estompent, jusqu’à ce que le film casse.. Tv Bruits.. Tv Bruits est une télévision locale indépendante à vocation régionale, associative et non commerciale composée d’individus (bénévoles) et d’associations.. Web tv : Après plusieurs diffusions hertziennes pirates ou autorisées, Tv Bruits est aujourd’hui une Web tv.. Alternative : Tv Bruits se veut différente des chaînes dominantes du secteur « publico-commercial ».. Loin de tout formatage, son but est de favoriser l’émergence et l’échange d’une parole citoyenne, de favoriser la création.. Libre et indépendante : Tv Bruits ne dépend d’aucun pouvoir politique – économique.. Emancipatrice : Pour devenir acteur et participer à son propre média, chacun peut venir et proposer des films ou des projets.. Delphine V.. Après de nombreux détours professionnels, je suis actuellement la formation à l’écriture et à la réalisation de documentaires de création à Angoulême – C R E A D O C -.. Premiers pas donc…!.. Laurène Vitoux.. Après des études de réalisation de documentaires au CREADOC, à Angoulême, je travaille comme réalisatrice audiovisuelle à l université de Lille, tout en menant des projets personnels de documentaires en parallèle.. Leon Widelin.. Jonas-Raoul Witsch.. Après des études de Philosophie (Universität Hamburg) et un master en documentaire de création " (Université Poitiers) Jonas a passé une année en Cisjordanie pour approfondir ses connaissances de la situation politique en Palestine.. Au cours de ce séjour, Jonas a d abord travaillé pour le projet Cinema Jenin, avant de gérer la coordination du Bibliobus lancé par le Centre Culturel Franco-Allemand de Ramallah.. En parallèle, il a poursuivi ses projets de documentaire, de fiction et de film institutionnel.. En ce moment Jonas fait l Atelier Ludwigsburg-Paris : une formation pour des jeunes producteurs européens.. Quelques films super 8 dans les années 90, des courts documentaires pour les programmes de Sans Canal Fixe à partir de 2000…et un long distribué par la Famille digitale,.. Université, terre d’asile.. Réalisateur/Cameraman.. Né au cameroun le 11/09/1979 à Libamba.. Trois courts metrage déjà réalisé:.. Ultime recours.. ,.. Terre d accueil.. 99 jours pour le voleur.. Short filmography:.. -M.. C.. O , 2011.. -Sélection au festival Traces de Vies de Clermont-Ferrand / Novembre 2011.. -Sélection au festival international d’Aix en Provence / Décembre 2011.. -Recardo Muntean Rostas , 2010.. prix du documentaire BIFE – Tunis – Tunisie.. Mention spéciale au festival de Cortopotere – Bergame – Italie.. Prix des auteurs SACD/SCAM Media 10/10 – Namur – Belgique.. Prix du public SCAM au festival de la V.. U.. B 2010 – Bruxelles.. Prix de la diversité A.. E au festival Traces de vies – Clermont-Ferrand – France.. Prix du public et du jury catégorie « Première création » au festival Point’doc Paris 2011.. Mention du jury et mention spéciale de l’équipe au festival Inconnu – Paris – 2011.. Sélection au festival international de Belo Horizonte – Brésil – Octobre 2011.. Prix des centres culturels au festival « filmer à tout prix » – Bruxelles – Novembre 2011.. -Dare Waté Yacouba , 2009.. sélection festival des films d’Afrique et des îles – La Réunion en 2010.. sélection Nouzah Fennia Festival de Casablanca en 2011.. -9ème Nord West, 2007.. -Dans la peau de Craouch, 2006.. -Rêve d’un ailleurs, 2005.. Natalia Zuluaga-Ospina.. Realisatrice quand le boulot me laisse un peu de temps, photographe si je suis contente de mes clichés, désireuse de trouver le temps et l’argent pour faire mieux et plus, et piqué d’envie de faire du son de manière personnel abstraite et subjective.. 100nuits c est chic !..

    Original link path: /auteurs/
    Open archive

  • Title: Equipe | 100 jours
    Descriptive info: Equipe / Equipo / Team.. Derrière 100jours/100nuits, il y a des auteurs, des réalisatrices, des créateurs, des photographes, des bédéistes, des illustrateurs, des écrivaines, des poètes, des enseignants, des sociologues, des philosophes, des scientifiques, des individus ou des collectifs engagés, qui créent pour 100jours et 100nuits.. Derrière 100jours/100nuits, il y a aussi une équipe qui travaille quotidiennement et bénévolement à l’élaboration, la coordination, la mise en place et au suivi technique du projet, à la traduction, à la communication et à la diffusion des créations de 100jours et de 100nuits.. Cette équipe, basée essentiellement sur Poitiers, est constituée de :.. ———–.. Tras 100jours/100nuits hay, directoras de cine, creadores, fotógrafos, autoras de cómics, ilustradores, escritoras, poetas, profesoras, sociólogos, filosofas, científicos, individuos o colectivos comprometidos que crean para 100jours y 100nuits.. Tras 100jours/100nuits hay también un equipo que trabaja a diario de manera gratuita en la elaboración, coordinación, puesta en marcha y seguimiento técnico del proyecto, traducción, comunicación y difusión de las creaciones de 100jours y de 100nuits.. Este equipo esta basado esencialmente en Poitiers y esta constituido de :.. 100jours/100nuits includes authors, directors, creators, photographers, comic authors, illustrators, writers, poets, teachers, sociologists, philosophers, scientists, committed individuals or collectives, creating for 100jours and 100nuits.. 100jours/100nuits also includes  ...   et coordinateur général du festival Filmer le Travail.. Gabrielle Gerll.. Réalisatrice.. Gregor Martin.. Plasticien, vidéaste et bénévole à La Famille Digitale.. Guillaume Chaudet.. Réalisateur, et collaborateur de La Famille Digitale.. Hélène Richard.. Auteure BD.. Hélène Stevens.. Maître de conférences en sociologie.. -.. Réalisatrice et salariée de Les Yeux d’IZO.. Julie Reynard.. Administratrice dans le milieu culturel.. Lucie Castel.. Auteure BD et graphiste.. Martin Hardouin Duparc.. Réalisateur et monteur.. Maxence Rodrigue.. –.. Etudiant en sociologie et service civique à 100jours.. Mylène Marillot.. Etudiante à l’EESI et stagiaire de Les Yeux d’IZO.. Réalisateur et salarié de Le Gobie.. Pascal Canaud.. Enseignant et militant.. Rébecca Sénéchal.. Monteuse, productrice.. , réalisatrice.. Romain Lardot.. Réalisateur, producteur.. Siegfried Burgeot.. Formateur réseaux sociaux et mise en forme du site WordPress.. Séverine Gigot.. Thomas Dupuis.. Auteur de BD et éditeur des Editions Flblb.. Thomas Vriet.. Libriste, coordinateur du festival ‘make art’ et animateur radio.. Réalisateur et bricoleur.. Réalisatrice, monteuse et salariée de Les Yeux d’IZO.. Merci beaucoup aux experts traducteurs et interprètes de 100jours/100nuits !.. ¡ Muchas gracias a los expertos traductores e intérpretes de 100jours/100nuits !.. Thanks to all the 100jours/100nuits translation and interpretation experts !.. Geneviève Bourrut.. Guillaume Chaudet.. Ismael Cobo.. Chema Cuenca Montesinos.. Odile Magniez.. 100jours ça fait 360.. 000 secondes..

    Original link path: /equipe/
    Open archive

  • Title: Partenaires | 100 jours
    Descriptive info: Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne, par le Programme Européen Jeunesse en Action (PEJA) dans le cadre d une Initiative Jeune Nationale.. Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.. Plus d informations sur le Programme :.. jeunesseenaction.. Le collectif 100jours tient à remercier tous ceux qui soutiennent, participent, diffusent, partagent, et contribuent ainsi au développement du projet.. … sur le terrain :.. à Poitiers :.. Les Yeux d’IZO.. La  ...   Le Tap Cinéma.. Le Confort Moderne.. Le Plan B.. La Fanzinothèque.. à Lyon :.. Les Inattendus.. à Tours :.. Sans Canal Fixe.. à Nantes :.. A brûle Pour point.. Pol’n.. Makizart.. à Metz :.. La Librairie Geronimo.. à Royère de Vassivière (Creuse):.. L’association.. Emile a une vache.. le bar l’Atelier.. à Grenoble :.. Les ateliers Cinex.. à Rennes et ailleurs :.. Images en Cavale.. à Monpazier (Dordogne):.. L’œil lucide.. à Paris :.. Festival Point Doc.. Retrouvez aussi chaque jour 100jours2012 sur.. politis.. fr.. et sur.. teleplaisance.. 100nuits, c est trop au bord !..

    Original link path: /partenaires/
    Open archive

  • Title: Diffusez | 100 jours
    Descriptive info: TÉLÉCHARGEMENT.. Vous pouvez retrouver tous les films en haute qualité, au format.. mp4 (h264@5,5mbps/aac).. Pour les télécharger, un petit clic-droit/enregistrer sous sur le fichier qui vous intéresse à cette adresse :.. -.. http://diffusion.. 100jours.. Télécharger les affiches, flyers et autocollants 100jours.. Télécharger les affiches, flyers et autocollants 100nuits.. PRINCIPES.. 100jours, ce sont 100 films courts (5 minutes) placés sous licence Creative Commons.. Vous pouvez donc diffuser ces films librement, en mentionnant leur auteur et en respectant les autres conditions qui ont été choisies par celui-ci (intégrité de l’œuvre ou non, usage commerciale ou non).. Pour connaître le type de licence choisie par l’auteur, nous vous invitons à vous référer au générique final de chaque film et faire un tour sur le site.. http://creativecommons.. fr/licences/les-6-licences.. Les films peuvent être diffusé partout : en salles de cinéma, dans des lieux socio-culturels, des librairies, des bistrots, en festival….. Et de différentes manières : vous pouvez diffuser un film chaque jour ou de temps en  ...   ou à un barbecue (en mai).. Pour cela rien de plus simple : tous les films sont téléchargeables en haute qualité sur la page.. Pour aider à la lisibilité de ces diffusions hors web, nous vous avons également concocté un carton de présentation de quelques secondes, qui décrit en une phrase le cadre dans lequel s’inscrit la réalisation de ces films.. En téléchargement sur cette page, vous pourrez facilement le diffuser avant les films programmés.. N’hésitez pas à nous contacter, si vous avez des questions ou des demandes particulières.. ANNONCER VOS PROJECTIONS.. Dans tous les cas, merci de nous prévenir de la mise en place de manifestations autour de 100jours ou de 100nuits ; d’une part ça nous fera plaisir, et d’autre part nous pourrons les mentionner dans l’agenda du site !.. Indiquez-nous alors, le lieu de diffusion, sa date, et le type d’événement.. Pour nous contacter :.. Nom.. (obligatoire).. Adresse de contact.. Site web.. Message.. 100nuits, la création, la vraie..

    Original link path: /diffusez/
    Open archive

  • Title: Contact | 100 jours
    Descriptive info: Pour contacter le collectif 100jours2012 :.. Subject.. 100jours, je l ai revu l autre jour et c est quand même un peu long..

    Original link path: /contact/
    Open archive

  • Title: +25 | 100 jours
    Descriptive info: Navigation des articles.. Précédent.. Suivant.. Publié le.. 20 février 2012.. par.. Un film de Laurent Marboeuf.. Ce contenu a été publié dans.. Films.. , et marqué avec.. Mettez-le en favori avec son.. permalien.. 8 réflexions au sujet de.. Le.. 21 février 2012 à 1 h 06 min.. bruno.. a dit :.. ouch un poil anxiogène cette affaire mais en même temps tellement bien vu!.. reste à savoir si c est un bulletin ou simplement une enveloppe qu il s agit de mettre dans l urne tout ça pour dire qu à défaut de s exprimer, signons le registre de vote en attendant que le vote blanc et/ou nul soit reconnu!.. le rendez vous face à soit même dans l’isoloir reste précieux même si l’enveloppe est vide!.. 21 février 2012 à 20 h 06 min.. Pascal.. Anxiogène je ne sais pas, non je ne crois pas, mais c est la sortie de l enfance, de la tutelle, de la dépendance: à l image,  ...   film pose bien aussi la question du visage et de la parole: conditions sine qua non pour qu il y ait du politique: à savoir de la singularité irréductible et de l engagement.. Évidemment on ne dit pas pour qui ou pour quoi, mais est-ce indispensable ?.. Comme d autres il faut revoir ces films et se laisser porter, ça divague pas mal.. 2 mars 2012 à 15 h 10 min.. ymoudoul.. Laurent semble quand même avoir compris une chose : voter ce n est pas faire de la politique, surtout si, entre deux votes, nous laissons celles et ceux qui font profession de la politique faire tout ce qu ils veulent sans leur demander des comptes mais c est, hélas, bien souvent le cas !.. 20 mars 2012 à 23 h 30 min.. Pierre PAM.. Pourquoi un damier illuminati au début du film ?.. 11 avril 2012 à 23 h 57 min.. ou un pavé mosaïque franc-maçon, comme tu voudras.. Ping :..

    Original link path: /blog/2012/02/20/25/
    Open archive

  • Title: 100jours, 1 an après… | 100 jours
    Descriptive info: 13 avril 2013.. architect.. 100JOURS, 1 an apre s.. Par Benoi t Perraud, re alisateur (+33) et membre du collectif 100jours.. Nous sommes un an apre s la fin de 100jours.. Serait-ce trop to t ? Ou bien trop tard ? Que dire Le temps et le recul font que nous dirons que c e tait bien, qu on le referait bien mais pas tout a fait comme c a, que la vie continue, que d autres films se font.. Certes.. Mais bon, apre s tout, on peut aussi y cogiter un peu, e crire quelques pages dessus, et en discuter pour ne pas e tre d accord.. Et puis c a fera une trace.. Je me lance.. Un groupe.. La base : 100jours (le projet) se de roule les 100 jours (la pe riode) pre ce dant les e lections pre sidentielles franc aises.. En analysant rapidement la politique franc aise, on se rend compte que le champ politique est tre s re duit et concentre a ce moment des e lections pre sidentielles.. Tout est organise pour mettre en avant la figure du leader : les affiches, slogans, pubs et clips de campagne, a l exception (et encore ) de l extre me gauche, mettent en avant ces individus qui vont nous gouverner, ainsi que les grandes lignes des partis qui vont de fInir la « majorite ».. La population franc aise ple biscite ces e lections plus que toute autre : 84% des inscrits sont votants au premier tour en 2007, 80% en 2012, contre 55% pour les le gislatives de 2012 J ai tendance a penser que l e lection pre sidentielle et ses rituels de passation peuvent ve ritablement e tre vus et entendus comme un re sidu monarchique, ou les citoyens d un État choisissent leur « grand leader », leur « prince », alors qu ils se de sinte ressent beaucoup plus des e lections le gislatives ou europe ennes.. Je crois que c a explique ve ritablement la pertinence du choix de cette pe riode.. Dans le cadre du projet, le re seau qui constitue les organisateurs, collaborateurs et participants de 100jours pourrait repre senter ce panel d une « gauche » contemporaine, plus ou moins engage e, plus ou moins radicale, allant de la gauche tre s mode re e et parlementaire a un anarchisme radical, avec une pense e et une the orisation politique plus ou moins construites.. 100jours se veut un espace ou chaque cre ateur apporte sa pierre a une œuvre globale, l objet « 100jours ».. A la fois espace de diffusion et cre ation collective, a la fois mise en valeur d oeuvres uniques et singulie res (comme e nonce dans le manifeste) et revendication d un projet global.. Il s agit donc de tenter de faire se converger plusieurs manie res de voir, des strates plurielles pour raconter le politique, dans un axe qui est « a peu pre s » le no tre.. Un champ e largi donc, ou on peut se sentir encore en de bat, pas en contradiction comple te.. Mais la se pose la premie re proble matique, la question de se revendiquer ou pas de tel ou tel flm avec lequel nous ne sommes pas d accord : contre ou pour le vote, plus simpliste, trop radical, au contraire trop mode re , etc Comme pour l esthe tique ensuite, les organisateurs ont propose a des cre ateurs dont on savait qu on pouvait se sentir proche politiquement, dont on sentait que leurs convictions pouvaient dialoguer avec d autres, et dont on espe rait qu ils joueraient le jeu d une participation collective.. A raison.. Un groupe qui fait des films.. On le sait, les images « dominantes » servent de premie res armes pour asseoir des processus de dominations (genre, classe sociale, origine ethnique ou ge ographique, etc ), et appuient ainsi les ine galite s de notre socie te.. Mais dans une structuration globalise e, dans une standardisation mondiale des supports et me diums, le flux des images contemporaines sert aussi la chime re d un monde uni, d une communaute pre existante, et sa gouvernance par quelques-uns.. Une des caracte ristiques de ce re gime d images est la malhonne tete a pre tendre qu elles sont faites pour tous et toutes.. Comme si, a priori, cette production e tait pour tout le monde, ge ne ral, ou le simple fait de la recevoir permettait d e tre au monde..  ...   se battre aujourd hui », la production de possibles, avec toujours la de nonciation de l injustice bien e videmment.. Les dispositifs sont multiples et les exemples sont au nombre de 100 bien e videmment, mais on peut citer la remise en sce ne de la parole, le texte re e crit (Isabelle Taveneau), la mise en perspective d une forme de beaute de vie des marginaux (Sylvain George ou Je re my Gravayat), la vie personnelle et les connexions qui s ope rent avec le politique (Odile Magniez), l appropriation de l espace public (Anthony Bonnin), l Histoire avec un grand H au travers de textes anciens et d archives ou Internet et l information.. Pour construire ce paradigme de cre ation, le manifeste 100jours demandait de re pondre a quelques contraintes, pas esthe tiques, ni de genres, mais en insistant sur deux points :.. – « un engagement documentaire, une approche engage e envers le re el, une tension qui existe entre celui-ci et l oeuvre, un flm qui proce de de re gimes de cre ation documentaire, en mettant en valeur la singularite des de marches politiques, qu elles soient celles des cre ateurs et/ou des individus filme s, ».. – « une exigence esthe tique, un travail formel singulier, original, personnel ou collectif, une proposition forte qui puisse ve ritablement faire se conside rer ces vide os comme des « films », du cine ma.. Avec tout ce que c a comporte d impre cision ».. Au moment de sa re daction, cela nous (l e quipe d organisation) semblait e tre une bonne « me thode » ou tout du moins une « ligne de force » qui puisse travailler de fac on nouvelle ce rapport au politique.. Cela semblait e tre, comme pouvait le faire d une manie re plus « simple » 100jours2007, la tentative d un dispositif pouvant a la fois se connecter avec ET interroger le discours politique.. Certains films sont assez tangents dans leur re ponse a ces demandes : animation, fiction, film plus expe rimental, le « re el » (deuxie me terme sujet a caution ) n est pas toujours convoque sous l angle que nous avions imagine ou anticipe.. L exigence esthe tique non plus.. Mais le Manifeste n est pas dogmatique non plus Encore une fois, nous avons demande a des individus et des structures dont on se sentait proches, on leur a fait confiance.. Un groupe qui fait des films politiques ensemble.. re pondrait donc a quelques-unes des proble matiques e nonce es ci-dessus et essaie, bien modestement bien su r, d appuyer sur quelques points de production d images.. L honne tete de l unicite de l oeuvre, de son point de vue, de son esthe tique propre, de sa diffe rence, sont mises en avant.. Le projet accepte le confit esthe tique et politique inhe rent a une proposition de cet type, en proposant un espace de dialogue et de confrontation pour en discuter.. Les films insistent sur la repre sentation (d une fac on narrative ou non, concre te ou abstraite, figuratif ou non) de la valeur d un individu, de ses choix, de son histoire, et ainsi pour le replacer dans un espace collectif.. Le principe n est pas de “parler a tous”, de mythifier l universel, mais de “proposer” a tous et toutes, de mettre en exergue les choix individuels, et e galement dans l acte cre atif.. Le but est ainsi d entrevoir le champ politique comme intimement lie a la cre ation, ou chacun se confronte.. propose ainsi a sa manie re de construire une forme de multitude : des parcours diffe rents, des auteurs qui se rassemblent, en bouleversant le sche ma traditionnel de cre ation et de diffusion (libre et contraint, individuel et collectif, etc ), mais e galement la proposition d une histoire collective mais multiple, et d un cine ma qui y soit associe et attenant.. Il s agirait donc de chercher ce que chacun en puissance peut e tre, peut faire e merger, apporte a l histoire collective.. Plus que le collectif, la collaboration, ou une recherche politique, je crois que la recherche premie re, aussi bien artistique que logistique, e tait bien celle de l e mancipation.. Vous fai tes quoi en 2017 ?.. Une réflexion au sujet de.. 30 avril 2013 à 12 h 43 min.. 2017 ?! Si l énergie collective est là on remet ça !.. 100jours du sérieux, du solide, du vrai..

    Original link path: /blog/2013/04/13/100jours-1-an-apres/
    Open archive

  • Title: +46 | 100 jours
    Descriptive info: 12 mars 2012.. Un film de Pilar Monsell.. 10 réflexions au sujet de.. 12 mars 2012 à 11 h 18 min.. isabelle.. où il est question de civilisation.. voir aussi dans 100nuits :.. 100jours2012.. org/100nuits/2012/02/10/85-etre-civilise-contre-gueant/#more-466.. pilar monsell.. Todo documento de civilización es también un documento de barbarie Walter Benjamin.. 12 mars 2012 à 11 h 52 min.. On ne l évoque presque jamais, mais pratiquement toutes les sociétés actuelles du continent américain reposent sur l holocauste des populations indigènes, le pire étant sans doute celui perpétré par les ancêtres des actuels états-uniens mais chut ! ça ne se dit pas, il ne faut pas ternir la belle image de cette grande démocratie où la peine de mort est encore pratiquée.. 12 mars 2012 à 12 h 09 min.. Ben.. Où on cherche dans la fixité de ces représentations ces vies qui ont été anéanties par mépris, où on comprend dans le discours oral l abaissement de ce qui devrait être la science de l Autre vers la plus honteuse des pensées de la domination, et où on trouve dans ce montage que l interaction et le frottement entre ces deux composantes produit une nouvelle manière de saisir cette histoire, la nôtre.. Une manière qu on nomme film.. Merci.. Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde.. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas.. Mais sa tâche est peut-être plus grande.. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse.. Héritière d’une histoire corrompue où se mêlent les révolutions déchues, les techniques devenues folles, les  ...   Français : Dans la lignée : Actuellement au Chili le peuple Mapuche de la Région Auracania lutte contre la construction d un aéroport qui doit avoir lieu sur leur terre ancestrale, et plus précisément sur le lieu même de leur cimetière.. secoursrouge.. org/Chili-Actions-mapuches-contre-un.. Autres :.. actulatino.. com/2012/02/27/chili-les-communautes-indigenes-se-battent-pour-la-survivance-des-langues-natives/.. 15 mars 2012 à 18 h 27 min.. Merci a toi, Ben, pour ton commentaire.. Je suis desoleé parce que mon français il n est pas assez bien pour continuer la conversation donc je prend ici la traduction du texte de Camus pour continuer la trace du pensament dans mon langue:.. Sin duda, cada generación se cree destinada a rehacer el mundo.. Sin embargo la mía sabe que no podrá hacerlo.. Pero quizá su tarea sea la más grande.. Consiste en impedir que el mundo se deshaga.. Heredera de una historia corrompida donde se mezclan las revoluciones caídas, las técnicas que se han vuelto locas, los dioses muertos y las ideologías extenuadas, en las que los poderes mediocres hoy pueden destruir todo pero no saben convencer más, donde la inteligencia se ha rebajado hasta hacerse la sirvienta del odio y de la opresión, esta generación ha debido a ella misma y a su alrededor, restaurar a partir de sus solas negaciones un poco de los que ha hecho la dignidad de vivir y de morir.. 20 mars 2012 à 23 h 21 min.. En regardant ce film, je ne peux m empêcher de penser à la célèbre Vénus Noire , dont les parties génitales finirent, elles, au fond d un bocal de formol..

    Original link path: /blog/2012/03/12/46/
    Open archive

  • Title: +32 | 100 jours
    Descriptive info: 27 février 2012.. Un film de Nadja Harek.. campagne.. climat.. 2 réflexions au sujet de.. 17 mai 2012 à 6 h 10 min.. Antoine.. Merci pour ce film rafraichissant, ca fait plaisir.. On a l impression d etre assi avec toi nadja.. C est vrais !.. 22 novembre  ...   fait plaisir, ct une impro, on l a fait comme ça, c est ce que je pense, le monde pourrait être tellement mieux!.. bon la gauche est passée so what? ( encore un mot anglais, vandame sors de ce corps) bises et bonne continuation.. 100jours, Marx serait d accord..

    Original link path: /blog/2012/02/27/32/
    Open archive


  • Archived pages: 905